Gabrielle Desarzens : la rédaction de « Parole aux pauvres » ne l’a pas laissée indemne !

Elle a passé son été 2008 avec 27 bénéficiaires de l’aide au développement de 24 ONG helvétiques au travers de la rédaction du livre "Parole aux pauvres". La journaliste Gabrielle Desarzens nous dit ici en quoi cette expérience l’a marquée. En quoi le face à face avec des personnes aidées bouleverse et en quoi elle a pris conscience qu’un autre monde émerge... par îlots, selon son expression !

lundi 08 décembre 2008

Rémy Toko, un pédiatre congolais, parle échec et résilience après la destruction de l’hôpital de Nyankunde en 2002

Un centre médical complètement dévasté par des troubles interethniques. Des malades égorgés, un personnel pris en otage, puis la fuite de près d’un millier de personnes à travers la forêt avec, à leur tête, le médecin-chef Rémy Toko. Et Dieu dans tout cela ? La guérison a pris du temps. Six ans après, le deuil est fait. Restent les cicatrices. Et l’assurance d’avoir été porté par la prière malgré tout. Témoignage de Rémy Toko, un Congolais qui a participé au lancement du livre « Parole aux pauvres » publié par la campagne StopPauvreté.2015, le 6 novembre dernier.

vendredi 05 décembre 2008

« Parole aux pauvres » : par un livre, des ONG donnent la parole aux bénéficiaires de leur aide

Ces dernières années, on a décrié l’aide au développement. « Inefficace ! », « Puits sans fond ! », « Occasion de coulages extraordinaires ! »... 24 ONG chrétiennes veulent lutter contre ce cynisme ambiant en matière d’aide au Sud. Au travers de 27 histoires individuelles publiées dans « Parole aux pauvres », elles montrent que l’aide permet à nombre de personnes de relever la tête et de s’inscrire elles-mêmes dans une perspective de lutte contre la pauvreté. Un livre initié par la campagne StopPauvreté.2015 et qui fait déjà date !

vendredi 05 décembre 2008

Please publish modules in offcanvas position.