Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

jeudi 16 décembre 2021

Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

Les postulations sont ouvertes et les descriptifs de postes sont en lien au bas de cet article. N'hésitez pas à les recommander aux personnes que vous imaginez pouvoir être intéressées. Mais, pour qui serait tenté d'y jeter un oeil, on ne peut faire l'impasse de l'acquisition des notions de base de la gouvernance partagée pour y comprendre quelque chose. Cela témoigne probablement de l'ampleur du changement que cette nouvelle gouvernance va amener à terme. Ces notions de base sont accessibles à tous à ce lien https://lafree.ch/r/gouvernance, tout comme l'est dorénavant l'organigramme "vivant" de la FREE (comprenez mis à jour en temps réel, et donc forcément incomplet à ce stade) à l'adresse https://lafree.ch/r/peerdom, du nom du logiciel en ligne qui en assure la maintenance.

La FREE prête pour avoir un directeur?

Beaucoup se sont demandé, en entendant parler de gouvernance partagée, qui reprendrait "la tête" de la FREE? Y aurait-il quelqu'un d'identifié en charge de la conduite et de la coordination de ce "bateau fédératif" ? Et ce modèle de gouvernance permet-il un tel rôle? La réponse est positive, sans équivoque! Comme son nom l'indique, la gouvernance partagée ne signifie pas la mise à plat (certains dirait l'abandon) de la gouvernance, mais bien le partage des responsabilités et des autorités, d'une manière clairement structurée.

Comme cela a été présenté lors de la Rencontre Générale, la structuration de la future organisation conserve aux Eglises membres de l'association leurs prérogatives légales, sous la supervision du Bureau de la Rencontre générale. Ce dernier nomme ensuite les responsables principaux de la FREE, et notamment les salariés. Et parmi ceux-ci, le poste de Secrétaire général devient, pour sa partie la plus stratégique, un poste de Directeur de la FREE, à 30%. Ce poste aura pour responsabilité la direction et la coordination des différents secteurs de la fédération. Si jusqu'ici, le terme de Secrétaire général lui a été préféré, il semble être maintenant bien accepté et surtout plus compréhensible. Il s'est d'ailleurs généralisé dans les Oeuvres évangéliques, ainsi qu'au Réseau évangélique suisse, qui est lui aussi organisé en gouvernance partagée.

Une organisation en cercles et leur Responsable

Peerdom FREEComme le schéma ci-contre l'illustre, l'organisation en préparation n'est plus arborescente, mais en cercles inclus les uns dans les autres, à l'image de la structure du corps humain par exemple. Les cercles en couleur montrent les différents rôles qui permettent à "la machinerie" de fonctionner. Les cercles blancs, dont beaucoup doivent encore être créés, correspondent aux rôles qui produisent les différents services que la FREE offre aujourd'hui.
Les 3 postes de Responsables mis au concours, tout comme ceux qui resteront bénévoles, ont donc chacun un socle d'activité qui touche à l'organisation et à la conduite du cercle dans lequel ils s'inscrivent et à la participation à la Direction de la FREE qu'est le Bureau exécutif. Ce dernier continuera d'offre la coordination indispensable aux cercles, les uns par rapport aux autres: En plus de l'actuelle réunion mensuelle du Bureau exécutif, une réunion hebdomadaire courte entre ces responsables permettra un suivi rapproché et une coordination fine des différents cercles.

Le BRG recrute

Pour ces 3 postes, le BRG cherche des personnes ayant une expérience spécifique utile au cercle dans lequel ils vont s'engager: que ce soit en accompagnement des Eglises, en Théologie et Ethique ou en Communication. Ceci offrira de fait un bien meilleur niveau de qualité et de spécialisation aux Eglises de la FREE que ce qu'il était possible d'attendre d'une seule personne jusqu'ici.

Avec un engagement à relativement petit pourcentage à la FREE, le BRG imagine que ces postes pourront convenir autant à des candidates féminines qu'à des pasteurs en poste à temps partiel. Il se réjouit de recevoir les dossiers des personnes intéressées d'ici au 30 janvier 2022. Après l'étape de sélection et d'entretien, les postes ainsi que les candidats retenus seront mis en votation lors de la Rencontre générale du 2 avril 2022.

Sont à votre disposition en cas de question: André Gugger, président de la FREE, Marc Gallay, vice-président du BRG, Philippe Thueler, Secrétaire général, et Sébastien Demierre, Secrétaire général adjoint.

A voir également

  • Transformaxion : la troisième volée a terminé le parcours Transformaxion : la troisième volée a terminé le parcours

    Une troisième volée de responsables d’Eglises a terminé le parcours Transformaxion. Ceux-ci sont unanimes pour dire l’utilité de cette formation-coaching. Elle leur a donné des outils pour insuffler une nouvelle dynamique aux communautés dont ils ont la charge. Cela conduit les responsables de Transformaxion à proposer à nouveau le parcours en 2023.1

  • Rencontre générale de la FREE : le passage de témoin Rencontre générale de la FREE : le passage de témoin

    La dernière Rencontre générale de la FREE, le 11 juin dernier, a été celle du passage de témoin entre l’ancien système, avec un secrétaire général, et la nouvelle organisation avec un leadership en équipe. Ce fut l’occasion de se réjouir en voyant que la transition se passe en souplesse, mais aussi de se rappeler de la fidélité de Dieu.

  • Rencontre générale de la FREE : une équipe succède au secrétaire général Rencontre générale de la FREE : une équipe succède au secrétaire général

    La rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 2 avril 2022, a élu une équipe de trois personnes à sa tête. Celle-ci remplacera dès cet été le poste actuel de secrétaire général.

  • Une nouvelle direction pour la FREE Une nouvelle direction pour la FREE

    La FREE accueillera en principe Sébastien Demierre, Didier Suter et Nirine Jonah comme nouveaux responsables de la fédération. Ceux-ci succéderont à Philippe Thueler, le Secrétaire général actuel. Ils inaugureront la nouvelle organisation de la fédération, caractérisée par la gouvernance partagée.

  • La FREE lorgne vers la gouvernance partagée La FREE lorgne vers la gouvernance partagée

    Philippe Thueler, le secrétaire général de la FREE, propose que la gouvernance de notre fédération évolue vers un modèle mieux adapté à notre époque, et surtout au futur. Cela s’appelle gouvernance « opale », gouvernance partagée… Et, à la fois par envie personnelle et pour faciliter cette transition, il désire retourner à son métier d’enseignant, tout en gardant un temps partiel à la FREE. 

Please publish modules in offcanvas position.