Trois ans de FREE COLLEGE : elle témoigne !

Véronique Kupper jeudi 04 juin 2015

L’an prochain, le FREE COLLEGE fondements, la formation d’adultes de la FREE, propose un parcours autour du Nouveau Testament et de l’éthique. Six sessions sur une année permettent à chacun d’aller plus loin dans la compréhension de la foi évangélique. Témoignage d’une participante qui termine son cursus.

« Mon peuple périt par manque de connaissance ! » (Osée 4.6). Ne faites pas comme Laurel et Hardy qui essaient de conduire alors qu’ils ne savent pas. Ne vivez pas votre vie de foi sans en connaître les fondements. J’ai commencé le FREE College avec cette conviction que c’était un non-sens de me former dans tous les domaines de ma vie sauf dans celui de la foi.

The Flying Deuces 1939 1

La formule du FREE COLLEGE fondements me paraissait idéale : environ une rencontre par mois (9 par année, les facultatives comprises) avec un cursus de formation qui couvre les fondements du christianisme. Aujourd’hui, j’arrive au terme de cette formation et je me réjouis de toutes les portes qu’elle a ouvertes pour moi. S’il y a beaucoup de choses que j’ai pu comprendre, il me semble avoir surtout gagné en confort : apprendre m’a permis d’avoir de nouvelles certitudes, de pouvoir prendre du recul sur plusieurs sujets délicats, de recevoir beaucoup de réponses. Prendre le temps d’apprendre m’a aidé à faire une place plus conséquente pour Dieu dans ma vie.

Une formation, c’est aussi rencontrer des gens, entendre de nouveaux points de vue, être stimulée par des frères et sœurs. Se former, c’est aussi avoir la chance d’être bénie au travers de différents orateurs extrêmement compétents qui se déplacent pour les étudiants. Et là je dois dire que nous avons été vernis : combien de spécialistes dans leur domaine j’ai eu le privilège de rencontrer et d’écouter !

Un tremplin pour aller plus loin

J’arrive au terme de ma formation… et je sais que je vais continuer. Une formation, c’est aussi empêcher de se scléroser et de rester dans des ornières, c’est se rafraîchir, se renouveler, s’ouvrir l’esprit, se mettre ou rester en mouvement.

Je suis bien triste de constater que l’étude de la Parole est perçue comme un luxe par tant de chrétiens, alors qu’il s’agit en réalité de la chose la plus vitale ! En tant que membre d’une Eglise de la FREE, je trouve formidable de pouvoir mettre des compétences en commun. En effet, il ne serait pas possible de pouvoir offrir des formations de cette qualité au sein de chaque communauté locale.

Par ailleurs, le cursus s’est récemment modernisé avec du matériel mis en ligne pour les étudiants, que ce soit des articles de presse, des polycopiés ou des vidéos à visionner.

Malgré tout, et en contraste avec l’excellent niveau de la formation, quelle souplesse j’ai pu observer dans l’accompagnement des uns et des autres. Pas de pression, que des encouragements à simplement cheminer depuis là où on se trouve, et à ne pas perdre de vue l’essentiel : le Seigneur.

PLOACRO, vous connaissez ?

Une grande découverte durant cette formation ? Beaucoup de thèmes et d’orateurs m’ont marquée : de la rencontre du Dieu trinitaire à l’histoire du christianisme, de la compréhension du style biblique à la signification profonde de la cène sur laquelle nous avons passé une journée. Néanmoins, ce qui va me rester dans ma vie spirituelle, toute pratique au quotidien, c’est la méthode PLOACRO. Pourtant simple outil de lecture, ellle m’a permis d’aborder un texte biblique de façon beaucoup plus personnalisée et profonde, de pouvoir vivre un texte au lieu de simplement le comprendre.

Je suis profondément reconnaissante des efforts consentis par les organisateurs dont la seule motivation est l’amour de Dieu et du corps de Christ. Leur souci est que chaque chrétien puisse connaître davantage ce Dieu qui a choisi de se révéler au travers de la Bible, et de dépasser le niveau de culture générale de l’école maternelle sur le plan spirituel. Une croissance qui offre autant de liberté que de stabilité : « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jn 8.32)… afin qu’aucun ne périsse par manque de connaissance !

Véronique Kupper, Eglise évangélique la Colline à Crissier

 

A voir également

  • Cours Just People (4) : la justice au cœur des préoccupations et des actions Cours Just People (4) : la justice au cœur des préoccupations et des actions

    Lors de la quatrième rencontre du cours Just People, le 1er mai 2024, Salomé Richir-Haldemann, coordinatrice de Stop Pauvreté, a présenté la justice mise en pratique comme une exigence biblique, une conséquence naturelle du salut par la foi. Elle invite les Eglises et les chrétiens à mettre la justice au cœur de leurs préoccupations et de leurs actions.

  • Le FREE COLLEGE lance une nouvelle formation biblique et théologique de base dès le 31 août 24 Le FREE COLLEGE lance une nouvelle formation biblique et théologique de base dès le 31 août 24

    Vous êtes à la recherche d’approfondissements pour votre foi. Vous souhaitez acquérir une colonne vertébrale pour agir en disciple de Jésus dans vos engagements quotidiens et dans votre implication dans l’Eglise… Alors le FREE COLLEGE est pour vous ! Une formation moins exigeante qu’un institut biblique ou une faculté de théologie… mais plus que l’écoute des prédications du culte dominical. Inscrivez-vous ! Cela commence en août prochain !

  • Le BibleProject : plus de 150 vidéos pour découvrir la Bible Le BibleProject : plus de 150 vidéos pour découvrir la Bible

    Le BibleProject, ce sont plus de 150 clips vidéos de présentation de la Bible, traduits en une cinquantaine de langues, dont le français. Ces clips proposent des parcours autour de thèmes, de mots et de livres bibliques. Ils constituent un matériel de vulgarisation de la Bible vraiment extraordinaire. Le texte ci-dessous est l’adaptation d’une interview diffusée sur Radio R, dans l’émission « Un R d’Actu ». [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Cours Just People (2) : la justice, une question relationnelle Cours Just People (2) : la justice, une question relationnelle

    La deuxième rencontre du cours « Just People » a été consacrée à la justice, selon la Bible. Le théologien Michaël Gonin a montré comment la justice n’est pas qu’une question juridique. Elle est également un engagement en faveur des humains et de la nature.

  • Salomé Richir-Haldemann: «Les Eglises sont des 'incubateurs' de justice sociale», pour la nouvelle coordinatrice de Stop Pauvreté Salomé Richir-Haldemann: «Les Eglises sont des 'incubateurs' de justice sociale», pour la nouvelle coordinatrice de Stop Pauvreté

    Depuis le début de l'année, Salomé Richir-Haldemann a repris la coordination de Stop Pauvreté. Ce travail de sensibilisation à la pauvreté et à l'injustice, ainsi que de plaidoyer, correspond tout à fait à son parcours. Préoccupée par ces questions depuis longtemps, cette pasteure est convaincue que les Eglises ont un rôle à jouer pour apporter plus de justice sociale et environnementale. Ce portait est tiré de l'interview réalisée par Serge Carrel pour l'émission Xpression, sur Dieu TV (voir le lien ci-dessous).

Please publish modules in offcanvas position.