105 minutes pour traverser La Passerelle

mercredi 27 septembre 2006
Le week-end du 22 au 24 septembre, c’était la fête à Vevey ! L’AESR La Passerelle inaugurait ses nouveaux locaux. Echos d’une manifestation réussie.

Après 18 mois d’intenses travaux, le jour J est arrivé ! L’usine désaffectée de la SEG-Romande a subi un lifting en profondeur, qui a nécessité pas moins de 7000 heures de travail bénévole… et de 3 tonnes de dispersion ! Des murs déplacés, des excavations pour drainer l’eau, le toit et les sols refaits… Les bénévoles n’ont pas ménagé leurs efforts ! Sans compter l’aménagement d’une cuisine professionnelle, de la salle de culte, des salles d’école du dimanche, des bureaux des pasteurs… Avec ses 2000 m2, La Passerelle devient la plus grande église de l’Union des AESR !

Une grande joie à collaborer !
Dimanche après-midi, lors du culte de dédicace, le pasteur Jean-Marc Houriet nous a invités à 105 minutes… de quoi ? « Je vous laisse découvrir le programme ! lançait-il avec humour. Nous avons compté 105 minutes pour l’ensemble du culte. Laissez-vous conduire… et vous n’avez pas besoin de regarder vos montres ! » Les 105 minutes se sont effectivement égrenées sans qu’on s’en aperçoive !

Un rapide historique nous rappelait que La Passerelle était issue de la fusion des AESR de Vevey, Le Rocher et Les Anciens Fossés. La nouvelle communauté née de cette fusion n’a que 2 ans et demi. Alors il a fallu apprendre à balbutier ensemble, faire les premiers pas… Les travaux de rénovation de l’usine désaffectée ont fourni l’occasion rêvée de grandir en Eglise ! « Nous avons eu beaucoup de joie à travailler ensemble, s'est exclamé Jean-Marc Houriet. Nous avons appris à mieux nous connaître et à nous apprécier. » Et ce n’était pas gagné d’avance, dans une communauté qui compte maintenant 300 adultes et enfants.

Durant ces mois de travaux, le pasteur Daniel Cretegny a été baptisé le « berger des bénévoles ». Il a consacré son mi-temps de pastorat à la rénovation des lieux ! Il a supervisé notamment les diverses équipes de bénévoles. « Samedi, lors de la fête de quartier que nous avons organisée, nous avons dû demander pardon à nos voisins, a avoué Jean-Marc. Car imaginez le bruit que cela représente d’avoir des bénévoles qui œuvrent surtout les soirs et les week-ends… »

La Passerelle… un nom parmi 129 !
Daniel Cretegny a rappelé qu’avant la fusion, il y a eu deux ans de fiançailles entre Le Rocher et Les Anciens Fossés. Deux ans qui ont permis l’évolution des mentalités. La fusion a eu lieu le 1er janvier 2004… mais il fallait encore trouver un nom ! Quelques jours avant la décision, une lettre parvient aux responsables : l’auteur propose La Passerelle. C’était le 129e nom… mais le bon !

La passerelle, c’est un petit pont qu’on ne peut traverser qu’à pied, et qui enjambe parfois des gouffres. Alors, il faut des rambardes, des garde-fous… « Notre désir, a souligné Daniel Cretegny, c’est que La Passerelle soit une passerelle entre le monde et Dieu, qu’elle représente Jésus-Christ. Et que nous soyons des garde-fous sur cette passerelle… Pour éviter que les gens tombent, et les encourager à passer sur l’autre rive, vers le Royaume de Dieu ! » C’est pourquoi le logo de la nouvelle communauté symbolise une passerelle, avec une croix au bout.

105 minutes pour traverser… et faire la fête !
Les photos avant et après rénovation nous ont fait voir l’ampleur du chantier… et la persévérance des ouvriers ! Les diverses prestations musicales et théâtrale nous ont magnifiquement entraînés dans la fête. Le culte s’est prolongé par une visite guidée des lieux, et par un copieux apéritif. Pour sûr, les 105 minutes n’étaient pas de trop pour faire la fête… et danser sur une si belle Passerelle !

Anne-Catherine Piguet, rédactrice responsable du journal « Vivre »

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !