«Tchad: 3,5 tonnes de CO2 en moins chaque année par famille et par four solaire vendu», une chronique StopPauvreté/Radio R de Serge Carrel

Serge Carrel lundi 30 septembre 2019

Par les envoyés qu’elles soutiennent à l’étranger, les ONG évangéliques contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Un exemple avec la Mission évangélique au Tchad et l’envoi de la famille Zurbrügg.

Elle s’appelle Irène Zurbrügg. Habite la région de Winterthour en Suisse alémanique. Cette maman de trois garçons est infirmière de formation, et elle cuisine, quand le temps le permet, avec un four solaire !

« Curieux ! Original ! » vous dites-vous peut-être… « Cette Irène Zurbrügg, n’est-elle pas une écolo jusqu’au-boutiste ? » En fait pas tant que cela ! Ecoutez plutôt son histoire.

En 2006, Irène et son mari Andreas partent pour le Tchad avec la Mission évangélique au Tchad (MET). Irène va y exercer son métier d’infirmière, et Andreas, son mari, va former des menuisiers locaux, alors qu’il est ingénieur bois.

Initiée au four solaire par une amie

Dès son arrivée sur place, Irène Zurbrügg est initiée à la cuisson au four solaire par une amie. Le four a tout d’une simple caisse avec un couvercle. Sur l’intérieur, le couvercle est doté d’un miroir. Ouvert ce couvercle réfléchit la lumière à l’intérieur de la caisse. Après quelques mets brûlés ou pas suffisamment cuits, Irène s’entiche de l’engin et parvient à concocter de délicieux petits plats pour elle, son mari et sa petite famille qui s’agrandit. Tout cela en ne déboursant pas un centime pour la cuisson. L’expérience est probante. Surtout au Tchad où le soleil brille quasi 365 jours par an et où la chaleur est élevée !

Un tandem de choc

En 2009, alors que ce couple de Suisses allemands s’apprête à rentrer au pays, le gouvernement tchadien interdit la collecte de fagots de branches d’arbre et la confection de charbon de bois. La population doit renoncer à son moyen de cuisson traditionnel. Des membres des Assemblées chrétiennes au Tchad demandent aux Zurbrügg de prolonger leur séjour. Avec l’appui de la Coopération suisse, la DDC, ce couple se lance dans la promotion des fours solaires. Lui à la formation des menuisiers locaux pour la confection des fours ; elle à leur commercialisation. Lui met en place le label Promosol qui permet de reconnaître la qualité des fours produits ; elle se mue en formatrice de démonstratrices qui vont montrer les capacités du four solaire à offrir à une famille de délicieux petits plats.

Cuisson à basse température, svp !

C’est qu’au Tchad les avantages de ce mode de cuisson sont nombreux. Le four solaire évite l’achat de charbon de bois. Il supprime les fumées qui nuisent tant aux yeux qu’aux poumons des grands et des petits rassemblés autour du feu. Le four solaire permet aux femmes de gagner du temps parce qu’une fois les mets installés dans le four, plus besoin de les touiller dans les casseroles. La cuisson lente, à basse température, opère !

En 2015, les Zurbrügg reviennent en Suisse. Ils ont alors vendu plus d’un millier de fours. Une jolie réussite si l’on considère les économies pécuniaires faites par les détenteurs de ces fours… et les quelque 3,5 tonnes de réductions d’émissions de CO2 par famille et par an qu’ont permis ces fours !

Allumée pour la vie !

Une chose est sûre : Irène Zurbrügg continue à plaider la cause du four solaire. En Suisse aujourd’hui, elle cuit même du pain et des biscuits avec cette caisse… et elle l’emmène régulièrement dans des classes pour démontrer aux petits Suisses allemands la qualité des mets cuisinés de cette façon.

Serge Carrel

L’émission Ciel ! Mon info a accueilli Irène et Andreas Zurbrügg de la MET pour parler de leur expérience tchadienne avec les fours solaires. Une émission à voir ici.

  • Encadré 1:

    Chroniques StopPauvreté diffusées sur Radio R

    Ce texte fait partie d’une série de « chroniques écologiques » de Serge Carrel, journaliste sur lafree.info, diffusées sur Radio R, la chaîne DAB+ de Radio Réveil. Cette série est réalisée sur mandat du mouvement StopPauvreté.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

  • Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Ven 14 février 2020

    Bloqués par des frontières devenues quasi hermétiques, les migrants qui empruntent à nouveau la route des Balkans ne parviennent guère à dépasser la Bosnie-Herzégovine. Ils s’y retrouvent comme coincés, parfois en grande souffrance. Le diacre protestant Danilo Gay est allé sur place faire preuve de solidarité.

  • «Chronique de la salle de bain #7» : «En mai, fais ce qu’il te plait (et même les autres jours de l’année).» (Marie Ray)

    Mar 11 février 2020

    Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais parfois (souvent!) je rêve de pouvoir faire ce que je veux sans que personne n’ait rien à redire… ça c’est la théorie!

  • Magda Hollander-Lafon: la mémoire des camps dans la peau

    Lun 03 février 2020

    Aujourd’hui âgée de 92 ans, Magda Hollander-Lafon est un témoin de la Shoah qui a cherché à restaurer la dignité de l’homme, « là où son humanité a été humiliée, asservie, anéantie ». Gabrielle Desarzens était allée la trouver chez elle, à Rennes. Plusieurs articles et émissions radio en avaient découlé, dont les lignes ci-dessous, publiées dans le Vivre de juin 2012. Septante-cinq ans après la libération d’Auschwitz, sa parole reste forte.

  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Ven 24 janvier 2020

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !