Suisse romande : le Réseau évangélique publie un papier de position sur la reconnaissance des évangéliques par l’Etat

Serge Carrel jeudi 09 mai 2019

Alors qu’une partie des évangéliques vaudois a déposé sa demande de reconnaissance d’intérêt public le 9 avril dernier, le Réseau évangélique suisse publie un document sur la question. L’occasion pour les évangéliques romands de faire le point sur le sujet et découvrir quelques « lignes à ne pas franchir », sous peine de pénaliser le témoignage de nos Eglises dans notre région. Un papier de position bienvenu et clarifiant.

La Commission théologique du Réseau évangélique suisse (RES) vient de sortir : « Réflexion sur l’évolution des rapports entre Eglises et Etats cantonaux ». Ce document de 8 pages fait le point sur les démarches de reconnaissance par l’Etat des évangéliques des cantons de Vaud et Neuchâtel. En 4 chapitres, on parcourt une introduction, les arguments des « pour », ceux des « contre », les recommandations du RES, puis enfin une conclusion.

Attention à la portée symbolique d’un non

Dans ses recommandations, la Commission théologique alerte principalement sur la « portée symbolique » d’une non-participation à une telle démarche. « Les inconvénients à ne pas participer ne doivent pas être sous-estimés, constate le document. Il y a un risque de retomber dans une image de ghetto » pour les évangéliques qui s’abstiendraient d’une demande de reconnaissance. Par ailleurs, les avantages concrets ne paraissent pas décisifs aux auteurs du document. La participation aux aumôneries se fait déjà dans plusieurs endroits sans reconnaissance, tout comme le dialogue interreligieux.

Dans la seconde partie de ses recommandations, le document du RES alerte sur trois « lignes à ne pas franchir » sous peine de voir l’Eglise entravée dans son témoignage : la contrainte à accepter des femmes ou des homosexuels pratiquants aux postes à responsabilité sous prétexte de non-discrimination, des limitations à la liberté de parole, notamment en lien avec les origines du monde, et des conditions restrictives par rapport aux financements de certains ministères, notamment venus de l’étranger.

Pas un sujet de division !

Dans sa conclusion, ce document du RES souligne que l’entrée en matière ou non des Eglises dans un tel processus ne devrait pas entraîner de divisions entre évangéliques. Par ailleurs toutes les Eglises évangéliques, qu’elles entrent ou on dans une démarche de reconnaissance, devraient veiller à « exercer leur vigilance quant aux volontés de contrôle du religieux qui pourraient apparaître à l’avenir et, le cas échéant, se traduire en législation ».

Et la consultation des évangéliques par l’Etat ?

Très clair dans sa présentation des enjeux, ce document accorde toutefois peu de considérations, dans les arguments pour, au fait que l’Etat par la reconnaissance s’engage à consulter les évangéliques sur les questions qui les concernent. Peut-être que si les évangéliques vaudois avaient bénéficié d’un tel statut au moment de la mise sous toit de la loi concernant l’assistance au suicide dans les EMS, ils auraient pu préserver la liberté de conscience des directions évangéliques de ces derniers...

Pour faciliter l’accès à quelques pièces du débat, les auteurs auraient pu également signaler que lafree.info traite largement de la question sur son site depuis de nombreuses années et qu’un dossier riche de différentes pièces est à disposition gratuitement !

Serge Carrel

Télécharger le document.

Découvrir le dossier de lafree.info sur la reconnaissance d'intérêt public dans le canton de Vaud.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

  • « Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

    Ven 20 mars 2020

    Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !