Un service funèbre va permettre de prendre congé de Carole Streuli

lundi 06 juin 2005
Les autorités thaïlandaises ont retrouvé au cours du mois de mai le corps de Carole Streuli. Cette envoyée du Trait d’union missionnaire au Cambodge avait disparu dans le tsunami qui a ravagé l’Asie du Sud-Est à la fin de l’an dernier. Un service funèbre aura lieu à Meyrin le 9 juin pour prendre congé de Carole.

Le service funèbre de Carole Streuli aura lieu le jeudi 9 juin à Meyrin. Disparue lors du tsunami qui a ravagé l’Asie du Sud-Est à la fin de l’an dernier, cette envoyée du Trait d’union missionnaire (TUM) et d’Espoir pour la faim (ESFA) au Cambodge sera inhumée en Suisse. Son corps a été retrouvé au cours du mois de mai en Thaïlande et formellement identifié. L’annonce de cette découverte a été effectuée le 26 mai à la famille, qui a décidé de rapatrier le corps.

Emportée à Khao Lak

Le 26 décembre dernier, Carole Streuli était en vacances à Khao Lak en Thaïlande. Elle venait d’arriver dans cette station balnéaire avec son frère et sa cousine pour y passer quelques jours de repos. Au matin du 26 décembre, une gigantesque vague balaye la plage sur laquelle Carole Streuli, son frère et leur cousine se trouvent. Carole et sa cousine sont emportées par le raz-de-marée. Seul Jean-Marc Streuli, son frère, parvient à échapper à la vague meurtrière du tsunami.

A la suite de la disparition de Carole Streuli, l’émotion a été très vive au sein de sa famille, dans l’Eglise évangélique de Meyrin, dans l’Union des AESR et parmi les amis d’Espoir pour la faim. Cette émotion s’est transformée en élan de générosité en mémoire de Carole. Plus de 100'000 francs ont été réunis. Ce qui a permis de soutenir de nombreux projets d’aide d’ESFA aux victimes du Tsunami en Thaïlande et en Indonésie. Au vu de la générosité des amis de Carole Streuli, cette ONG internationale, qui a un bureau à Genève, a décidé dernièrement d’entreprendre la construction d’une vingtaine de puits dans la région du Cambodge où travaillait Carole.

Au Cambodge auprès des enfants prétérités

Carole Streuli avait 35 ans. Après des études d’histoire en sciences économiques, une formation à Jeunesse en mission et un complément de formation à l’Institut universitaire du développement (IUED) à Genève, elle part une première fois pour le Cambodge en automne 2000 pour y réaliser une évaluation des aspects santé et hygiène dans un projet de construction de puits. Elle y retrounera en 2002 pour y travailler avec ESFA auprès des enfants prétérités. Un volet de son travail était également soutenu par la DDC, la Direction du développement et de la coopération suisse.

Le service funèbre de Carole Streuli aura lieu le jeudi 9 juin à 9h30 au Centre paroissial œcuménique de Meyrin.

Un autre article sur Carole Streuli : « Une envoyée du TUM disparaît dans le tsunami »

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

26 août

  • «Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme» avec Jacques Blandenier (Ciel! Mon info)
  • «Fuyez-vous loin de Dieu?» avec Camille Kursner (SPPA)

2 septembre

  • «La Bible et l’écologie» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Rencontre à la croix au sommet» (Documentaire)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !