Un spécialiste du web à l’origine d’un site incontournable sur Narnia

jeudi 24 novembre 2005
Si vous voulez tout savoir en français sur le film « Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique », c’est sur un site internet, mis en place par une équipe de chrétiens, que vous le trouverez. Rencontre avec Philippe Kiener, le maître du site.

« S’immerger dans les chroniques de Narnia, c’est partir en vacances ! » Actuellement, Philippe Kiener, ingénieur en télécommunications, est loin d’être en vacances. Non seulement il enseigne dans une école professionnelle à Sainte-Croix, mais il alimente abondamment « blog.narnia.ch ». Avec une équipe d’amis du Nord vaudois, il a lancé ce site au printemps dernier avec des nouvelles du film qui sort prochainement : « Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique ».
« Notre but avec ce site, c’est d’abord de suivre l’actualité du film », commente Philippe Kiener. Il traque toutes les nouvelles qui concernent le premier film coproduit par Disney et inspiré des Chroniques de Narnia. Interview d’acteurs, bandes annonce, avis des conseillers à la production… Mais là n’est pas son unique but. Il s’agit aussi de rendre sensibles les personnes intéressées par le film à C. S. Lewis, l’auteur de ces Chroniques, au monde qu’il a créé, à son œuvre, ainsi qu’à son engagement chrétien.

Une histoire un brin rocambolesque
« blog.narnia.ch » a une histoire un brin rocambolesque. En avril dernier, Philippe Kiener entend parler de ce prochain film sur Narnia en surfant sur le net et en visitant un site anglophone. Il n’a jamais lu de livre de C. S. Lewis, mais il considère qu’un site d’information en français s’impose. Notre homme se met en chasse du nom de domaine narnia.ch. Il est propriété d’un Suisse alémanique qui se révèle prêt à le mettre à disposition pour le projet. Philippe Kiener se lance ensuite dans la confection d’un blog, tout en gardant l’accès via narnia.ch. Buena Vista à Zurich, le distributeur du film, le contacte pour disposer du nom de domaine. Une négociation commence. Philippe accepte de céder provisoirement le nom de domaine et Buena Vista propose de mettre un lien de renvoi sur le site officiel de Narnia.

C. S. Lewis, un maître en imagination
« La découverte des Chroniques de Narnia m’a conforté dans mon désir d’associer plus étroitement création artistique et vécu chrétien ». Philippe Kiener a un faible pour tout ce qui est artistique. En 2001, il participe à la création d’Artzone, un groupe de chrétiens du Nord vaudois, qui rassemble des ressources artistiques pour dire de manière originale le message de l’Evangile. Aujourd’hui, Philippe Kiener considère C. S. Lewis comme un maître en imagination. Un maître qui l’inspire pour créer des célébrations chrétiennes où l’imaginaire et la symbolique ont toute leur place. « Il est important pour moi, explique-t-il, de mettre dans la transmission et la réception de la foi tous nos facultés en éveil. Pas seulement notre intelligence, mais également notre vision, notre odorat, notre goût. » Cette année pour le premier dimanche de l’Avent, il a organisé avec des amis un repas dans la nuit. Petit à petit la lumière gagnait en intensité. « L’idée était de s’immerger dans l’attente de la période de l’Avent et de passer ainsi de la nuit à la lumière, signe de l’arrivée au monde de Jésus. Notre vie paraît parfois fade. La venue de Noël intervient comme une lumière au cœur de cette nuit. » Un écho sans aucun doute à ce qu’apporte Aslan dans le monde de Narnia !

Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

17 juin

  • «Dieu, mes études et moi» avec Timothée Joset (Ciel! Mon info)
  • «Rétablir la confiance» avec Camille Kursner (SPPA)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !