« Un autre monde », un slam de Christine Clarke à lire et à voir!

jeudi 15 janvier 2009
Christine Clarke a eu l’occasion de dire ce « slam » lors du premier week-end de jeunes FREESTYLE en novembre dernier. Le slam est un nouveau genre musicalo-poétique qui, en francophonie, a été mis en valeur par Grand Corps Malade. Christine découvre cette manière de s’exprimer grâce à cet artiste. Depuis, elle participe à des soirées de slameurs où elle a l’occasion de dire ce qui l’habite. Etudiante en médecine de deuxième année, Christine est membre de l’Eglise de Villard (FREE). Elle est prête à venir présenter son art dans des groupes de jeunes ou dans des Eglises. A lire et à voir grâce à la vidéo.
On a tous déjà rêvé d’un autre monde
Que ça soit genre la petite maison dans la prairie ou bien James Bond
On a tous déjà rêvé que tout soit différent
Mais bon, entre rêve et réalité c’est souvent le trou béant

Dans mon univers rêvé l’homme le plus grand
Est celui agenouillé pour aider un enfant
Dans mon monde parallèle l’homme le plus fort
C’est pas celui qui a des muscles de raptor
Le gars le plus laiz-ba dans mon de-mon à moi
C’est celui qui sait que de la force, il n’en a pas
C’est celui qui saute au cou du fou qui lui foutait des coups
Pour lui dire je t’aime, même si ça fait che-lou

On me crie « Eh ! l’utopiste rentre chez toi ! »
Pourtant c’est pas de l’idéalisme, ce monde existe déjà

Mon but c’est pas de te faire verser une larme
Le slam pour moi c’est plus qu’un art c’est une vraie arme
C’est vrai on dirait pas mais je suis soldat dans une armée
Tiens, d’ailleurs c’est celle du monde dont je t’ai parlé !
C’est un royaume de combattants, chaque habitant est mercenaire
Mais nos épées à nous elles donnent la vie et non le contraire

Attends il faut encore que je te parle du Roi de ce pays
Là tu peux me croire sur parole, c’est pas n’importe qui
Son peuple s’était révolté rêvant d’être libre dans la haine
Il avait pas compris que notre seule liberté est de choisir notre chaîne
Enchaîné par un sadique il a connu la dictature
Manipulé, torturé, son cœur est devenu une benne à ordures
Mais certains ont eu la nostalgie du passé pensant à leur bon Roi
Ils ont essayé de lui téléphoner mais ça répondait pas
Eh oui, la ligne était coupée, impossible de la rétablir
Ou alors pour cela le fils du Roi devait mourir

Tu penses : « Quoi ! Donner son enfant chéri pour un peuple d’ingrats
Alors là tu peux rêver, Il le fera sûrement pas ! »

Arrête un peu avec tes raisonnements humains
N’oublie pas qu’Il est un merveilleux, un admirable souverain
Pour libérer son peuple de cet affreux dictateur
Il a sacrifié son Fils, qui est devenu leur Sauveur

C’est vrai, il y en a encore qui doutent, qui n’y croient pas
Qui disent que cette histoire au fond c’est du cinéma
Ceux-là ça fait longtemps qu’ils n’ont plus pris le téléphone
Ils ont toujours une vague raison, mais c’est jamais une bonne
Ils sont encore esclaves et ne l’ont pas remarqué
C’est qu’au dictateur, ils commencent franchement à ressembler

On a tous déjà rêvé d’un autre monde
Que ça soit genre la petite maison dans la prairie ou bien James Bond
On a tous déjà rêvé que tout soit différent
Mais le royaume de Dieu, lui il existe, vraiment.


Christine Clarke
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !