Le SME a tout juste… 41 ans

mercredi 28 juin 2017

Le Service de missions et d’entraide fête ses 40 ans cette année. Né au moment d’une crise, il a su s’adapter et devenir l’organe de la FREE pour la coopération au développement.

Avec un an de retard, le Service de missions et d'entraide (SME) fête ses 40 ans cette année. Lors de sa création, en 1976, il s’appelait Service missionnaire évangélique (SME) et il servait à l'accompagnement des missionnaires de nos Eglises.

Cependant, l’engagement missionnaire de la FREE est bien plus ancien que le SME lui-même. En effet, les premiers envoyés sont arrivés en Roumanie en 1899 et au Laos en 1902. Plusieurs lieux de mission, tels que la Guyane et le Congo, sont devenus des projets de nos Eglises dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale.

Une crise féconde

Mais, en 1975, une crise inattendue change la situation. L’arrivée d’un régime communiste brutal au Laos contraint nos missionnaires à quitter ce pays. D’un coup, la Commission du Laos, qui les accompagne, se retrouve sans travail.

En 1976, nos Eglises décident de s’adapter à la nouvelle situation. Elles créent une structure capable de gérer et de conduire l’ensemble des activités missionnaires : le SME. La nouvelle structure devient partenaire du Conseil suisse des missions évangéliques (CSME), de Pain pour le prochain (PPP) et d’Unité.

Reprenant les habitudes de nos Eglises, le SME commence par mélanger l’annonce de l’Evangile et l’entraide. A partir de 1996, afin de recevoir l’autorisation de retourner au Laos, il participe à la création du Service fraternel d’entraide (SFE). L’annonce directe de l’Evangile n’est plus autorisée au Laos, l’entraide au nom du Christ peut continuer.

Le choix de la coopération du développement

En 2001, le SME est transformé en association indépendante de nos Eglises. Il devient l’organe de la FREE « pour la coopération au développement dans les pays du Sud et/ou défavorisés ». L’organisation se spécialise dans l’aide au développement et laisse la prédication de l’Evangile à la FREE. Avec l’introduction de la notion de membres collectifs en 2010, chaque Eglise de la FREE devient membre du SME et envoie un représentant à son assemblée générale.

Aujourd’hui, le SME est une organisation indépendante, mais qui cultive des liens forts avec nos Eglises. Petite structure par rapport à d’autres ONG, il bénéficie du contrôle et du soutien financier de PPP, d’Unité et de la Direction de la coopération et du développement (DDC) de la Confédération suisse.

Les exigences croissantes en matière de professionnalisme et de garanties contre l’instrumentalisation de l’entraide sont à la fois un défi et une garantie de qualité. Le SME est ainsi en perpétuel mouvement dans la recherche de l’excellence.

Claude-Alain Baehler

 

  • Encadré 1:

    Une fête à l’occasion des 40 ans du SME

    Le 19 juin, à l’issue de son assemblée générale, le Service de missions et d’entraide (SME) a fêté ses 40 ans. Rassemblées dans la chapelle de l’Eglise évangélique La Colline (FREE) à Crissier, les personnes qui font vivre le SME – délégués d’Eglises, envoyés actuellement en Suisse, anciens missionnaires, responsables et amis – ont évoqué de bons souvenirs autour d’un magnifique buffet.

    Deux anciens secrétaires du SME, Armand Heiniger et Jean-Charles Moret, ont pris la parole. Evoquant les douloureux soubresauts de l’histoire du Laos et de la République démocratique du Congo, ils ont tous les deux relevé l’extraordinaire capacité à rebondir et à persévérer des chrétiens de ces pays.

    Plusieurs envoyés actuellement en Suisse ont décrit leur engagement : Beryl et Jay Litchfield au Bangladesh, Laure-Lise et Etienne Moret au Laos, Laurence Moret au Niger. Sylvie Balverde, la secrétaire générale du SME, a rappelé que la vocation première de l’organisation est de servir. Aujourd’hui, le SME œuvre en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Ses axes principaux sont l’éducation de base, la formation technique et le renforcement des compétences.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !