Les évangéliques conjuguent les Objectifs du Millénaire dans le Défi Michée

mercredi 14 septembre 2005

Depuis l’automne 2004, un nom un peu barbare a fait son apparition sur la Planète évangélique. De l’Australie à la Zambie en passant par la France et le Royaume Uni, on parle du « Défi Michée », un programme de mobilisation des chrétiens contre la pauvreté. Le sommet mondial de l’ONU qui commence aujourd’hui à New York et qui traitera des Objectifs du Millénaire pour le développement, est l’occasion de découvrir ou d’approfondir ce qu’est ce « Défi Michée ». Une perspective que propose l’Alliance évangélique mondiale à tous les chrétiens, qu’ils soient du Nord ou du Sud. Découverte.

L’éradication de moitié de la pauvreté et de la faim sur la Planète est d’actualité. Plus de 170 chefs d’Etat se retrouvent à New York à partir d’aujourd’hui pour se pencher sur le sort de notre monde et de ses habitants. Leur but : évaluer l’avancement des travaux d’Hercule qu’ils se sont donnés voilà 5 ans pour améliorer les conditions de vie des habitants les plus démunis de la Planète bleue. 8 Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été formulés : réduire de moitié l’extrême pauvreté et la faim, assurer une éducation primaire pour tous, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, réduire de deux tiers la mortalité des enfants de moins de 5 ans... Ces objectifs devraient permettre, grâce à des indices quantifiables, de mesurer le réel engagement des chefs d’Etat et des gouvernements.

Le « Défi Michée », un instrument de mobilisation interne

Les évangéliques ne sont pas restés insensibles à ces résolutions de rendre la Terre plus habitable et plus équitable. Le 15 octobre 2004, l’Alliance évangélique mondiale a lancé, de concert avec 250 ONG évangéliques engagées sur le terrain, le « Défi Michée ». Du nom du prophète de l’Ancien Testament qui, au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, fit connaître la volonté de Dieu au peuple d’Israël en invitant à la pratique de la justice, de la miséricorde et de l’humilité (Mi 6,8).

« Cette action vise à stimuler à l’interne l’engagement en faveur des OMD, explique Roger Zürcher, coordinateur bénévole du Défi Michée en Suisse romande. Les évangéliques sont déjà très actifs, par des soutiens missionnaires et par des ONG, dans la réalisation de ces objectifs, mais nous pourrions certainement faire davantage ! » ajoute cet ingénieur agronome d’Echallens, qui a passé 7 ans au Tchad dans l’aide au développement.

« Il faut bien comprendre que le Défi Michée ne vient pas concurrencer ce qui existe déjà, ajoute Roger Zürcher. C’est plutôt un outil pour promouvoir un engagement plus résolu des évangéliques à l’endroit des pays du Sud ». Donc pas de collectes de fonds directe pour soutenir de nouveaux projets, mais plutôt la mise à disposition des Eglises et des groupes mission de matériels divers pour promouvoir la solidarité avec le Sud. C’est ainsi que le site du Défi Michée ( www.defimichee.org ) propose des sujets de prière en vue de la réalisation des OMD, des études bibliques qui développent le thème de la solidarité avec le Sud, ainsi que du matériel vidéo qui promeut la campagne en vue d’éradiquer la pauvreté.

Rendre visible l’action des évangéliques en faveur des OMD

Et là Roger Zürcher ne mâche pas ses mots. Fort de son expérience au Tchad, il ose dire : « Les dynamiques de développement gérées par les chrétiens sont souvent de meilleure qualité que celles promues par d’autres, parce qu’elles ont un impact spirituel et sont souvent moins corrompues et plus durables. Dans la ville de Sarh où j’ai travaillé, ajoute-t-il, 2 ONG sont particulièrement reconnues: une catholique (BELACD) et l’ONG évangélique RAPS (Réseau d’action, de partage et de solidarité). » Cette ONG fondée en 1999 par quelques pasteurs n’avait à ses débuts aucunes ressources financières. Aujourd’hui, elle est l’une des plus importantes de la ville. Son sérieux lui permettra même de bénéficier de fonds de l’Union européenne.

Selon Roger Zürcher, le Défi Michée vise aussi des buts extérieurs : d’abord faire pression sur les gouvernements pour qu’ils entrent pleinement dans les OMD. Puis aussi « montrer que les évangéliques ne se désintéressent pas du sort de leurs contemporains, mais qu’ils s’engagent pour davantage de justice sur la Planète ». Avec d’autres, Roger Zürcher a constitué au début de l’année la Plate-forme chrétienne de développement, un groupe qui pourrait à l’avenir représenter les ONG romandes d’obédience évangélique auprès des autorités. Cette Plate-forme est un des groupes de travail de l’Alliance évangélique romande.

Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !