Avec son «Martin Bucer», Jacques Blandenier dresse le portrait d’un autre réformateur du XVIe siècle

vendredi 01 mai 2020

La Réforme du XVIe siècle est fondatrice tant pour les luthériens, les réformés que les anabaptistes. Pour les évangéliques, elle constitue ce terreau sur lequel se construit un protestantisme orthodoxe où les doctrines chrétiennes fondamentales se déclinent de manière quasi unanime. Avec son nouveau livre « Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme », Jacques Blandenier dessine le portait d’un réformateur qui valorisait la conversion, l’engagement dans des « groupes de maison » et l’amour du prochain, décliné au niveau individuel et social. Stimulant !

Jacques Blandenier connaît une retraite active ! L’auteur de « Martin Luther & Jean Calvin : contrastes et ressemblances », plusieurs fois réédité, publie un nouveau livre sur une figure marquante de la Réforme protestante du XVIe siècle : le Strasbourgeois Martin Bucer. « Pour nous aujourd’hui, c’est un ‘inconnu’, un oublié de l’histoire, souligne l’ancien professeur d’histoire de l’Eglise à l’Institut biblique Emmaüs et responsable de la formation d’adultes de la FREE. Mais au XVIe siècle, c’était un homme ‘illustre’ par son rôle considérable en faveur de la Réforme, dans son Alsace natale et même dans toute l’Europe. »

Un apport important à la réflexion autour de l’Eglise

Avec « Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme », Jacques Blandenier attire le regard sur une figure plus conciliante de la dynamique réformatrice du XVIe siècle. On connaît le positionnement tranché de Martin Luther et de Jean Calvin, tant à l’égard de l’Eglise catholique que des anabaptistes pacifistes, ancêtres des évangéliques d’aujourd’hui. A Strasbourg, Martin Bucer s’est montré bienveillant à l’endroit de ces anabaptistes et il a tenté longtemps de maintenir ouvert le dialogue avec certains représentants de l’Eglise en place.

Pour Jacques Blandenier, l’apport principal de Martin Bucer se dessine dans la réflexion autour de l’Eglise et dans l’importance qu’il accorde à la diversité des ministères, à une Eglise de convertis et à la mise en place de « groupes de maison » confessants, au sein d’une Eglise qu’il souhaite conserver « multitudiniste ».

Ferme sur les convictions fondamentales et ouvert au dialogue

A l’heure du fossé de plus en plus important en protestantisme entre « libéraux » et « conservateurs », à l’heure d’une ouverture certaine à l’endroit de catholiques marqués par la Bible, Martin Bucer est une figure stimulante. Elle ouvre à un dialogue à la fois ferme sur les convictions fondamentales de la Réforme – divinité de Jésus-Christ, autorité de l’Ecriture, ouverture au Saint-Esprit, importance de la mission… – et marqué par un amour et un respect des personnes peu rencontrés chez des ténors comme Luther ou Calvin. « Cela renouvelle nos relations, tant au sein du protestantisme que dans notre découverte d’un réel mouvement fondé sur la Bible parmi les catholiques », complète Jacques Blandenier. (c)

Jacques Blandenier, Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme, Dossier Vivre 43, Charols, Saint-Prex, Excelsis, Je Sème, 2019, 214 p. Prix : 15.-. A commander ici.

  • Encadré 1:

    Bio express

    Jacques Blandenier est connu dans le monde protestant pour ses deux volumes d’histoire des missions (L’évangélisation du monde et L’essor des missions protestantes) et pour plusieurs autres publications en histoire de l’Eglise comme : Martin Luther & Jean Calvin. Contrastes et ressemblances (20183). Enseignant et conférencier passionné, il a été pendant plus d’une vingtaine d’années le responsable de la formation d’adultes de la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE).

    En 2019, Jacques Blandenier a reçu un doctorat honoris causa de l’Université chrétienne Logos du Burkina Faso. Un hommage pour la formation théologique dispensée à des responsables d’Eglises en Afrique francophone et pour l’envoi de livres de qualité aux bibliothèques des différents lieux de formation théologique.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • L’Eglise La Passerelle investie dans le don de nourriture pour près de 500 personnes

    Mer 27 mai 2020

    Dans l’opulente Riviera lémanique, à Vevey, près de 500 personnes viennent chercher chaque semaine des produits alimentaires frais dans les locaux de l’Etape. « Le semi-confinement a plus que triplé le nombre de personnes dans le besoin », commente sur place Jean-Blaise Roulet, pasteur de l’Eglise La Passerelle (FREE), partie prenante de cette aide.

  • « Dieu m’a conduite. »

    Mar 19 mai 2020

    « Travailler dans une œuvre chrétienne n’est pas toujours facile. Il faut savoir pourquoi on est là ! » Rire en cascade et lunettes bien ajustées, Françoise Huguelet tire fin juin sa révérence à la FREE, qu’elle aura servie pendant 13 ans. Rencontre.

  • «Chronique de la salle de bain #9» : «Il était une fois un homme sage et son disciple...» (Marie Ray)

    Lun 11 mai 2020

    Dans un pays lointain d'ici, il y avait un homme parcourant le pays pour partager la Bonne Nouvelle de Jésus, souvent avec son disciple... Un jour, tout bascule et ils se font arrêter et jeter en prison... Quelle sera leur attitude dans cette épreuve? C'est la découverte que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa neuvième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Sion : le culte "drive-in" passe à la trappe

    Jeu 30 avril 2020

    Après une première très concluante dimanche 26 avril, le culte en mode drive-in à Sion ne peut se répéter : le pasteur Matthias Radloff a reçu mercredi 29 avril une interdiction de la part des autorités cantonales. Il fulmine.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !