Vivre une « conversion écologique » : « Laudato si’ » du pape François (5), une chronique StopPauvreté/Radio R de Serge Carrel

Serge Carrel vendredi 13 décembre 2019

De nombreux écologistes évangéliques en appellent à déployer la conversion chrétienne jusque dans sa dimension « cosmique », de relation avec la Création du Seigneur. Côté catholique, l’encyclique « Laudato si’ » du pape François ne dit pas autre chose ! Cette chronique a été diffusée sur Radio R et elle est parrainée par StopPauvreté.

Dans nos dernières chroniques, nous avons parlé de « conversion écologique »… Une conversion à laquelle appellent nombre d’écologistes évangéliques. Mais, face à la crise climatique, on appelle aussi à la « conversion écologique » du côté catholique ! Et pas n’importe qui, puisque le pape François, lui-même, appelle aussi à cette « conversion » dans son encyclique « Laudato si’ » : « Loué sois-tu » en français (1). Un document qui a fait grand bruit, lorsqu’il est sorti en 2015, qui vise large et qui souhaite unir la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral…

Des motivations qui naissent de la spiritualité

Ce document du pape François appelle effectivement à une « conversion écologique chrétienne », non pas au début d’un propos qui se veut dialogue avec l’ensemble des humains, mais dans le dernier chapitre, le chapitre 6, lorsque le pape François parle d’« Education et de spiritualité écologiques ». Au cours de son livre, François a passé en revue « Ce qui se passe dans notre maison », soit la crise par laquelle passe notre planète. Il parle ensuite de « L’Evangile de la création », de « La racine humaine de la crise écologique », d’« Une écologie intégrale »…

Au sixième et dernier chapitre, il se lance dans le rôle de l’éducation par rapport à la mise en place d’un autre style de vie, de ce qu’il appelle la « citoyenneté écologique ». Et là, comme en aparté, il glisse que la spiritualité chrétienne dispose de grandes richesses en matière de témoignages de changements personnels. « Il ne s’agit pas tant d’idées, souligne-t-il, mais surtout de motivations qui naissent de la spiritualité pour alimenter la passion de la préservation du monde » (2). Pour le pape François, la « conversion écologique du chrétien », c’est laisser jaillir en soi toutes les conséquences de sa rencontre avec Jésus-Christ. Alors pas uniquement au niveau personnel ou interpersonnel, mais aussi dans les relations que nous entretenons avec le monde qui nous entoure, avec notre environnement, afin de devenir, selon son expression, des « protecteurs de l’œuvre de Dieu. »

Mettre en place de réseaux communautaires

De fait, le pape François plaide la même chose que les écologistes évangéliques ! Il en appelle à reconnaître le monde qui nous entoure comme un « don reçu de l’amour du Père », créé par et pour Jésus-Christ. Mais ce qui est différent et particulièrement stimulant, c’est qu’il invite à ce que cette conversion écologique n’en reste pas au stade individuel, mais qu’elle revête une dimension communautaire. « On répond aux besoins sociaux par des réseaux communautaires » (3), lance-t-il. Une jolie invitation pour tous les chrétiens à constituer des groupes de « convertis », qui se lancent ensemble dans la mise en place de nouveaux styles de vie !

Serge Carrel

Notes
1 Pape François, Loué sois-tu, Encyclique, Paris, Bayard, Cerf, Mame, 2015, p. 168.
2 Ibidem.
3 Ibidem, p. 170.
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

1er avril

  • «Un Dieu zéro déchet» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Etes-vous facilement contrarié?» avec Camille Kursner (SPPA)
8 avril
  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

  • « Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

    Ven 20 mars 2020

    Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !