« A propos des évangéliques : faut pas croire ‘Faut pas croire’ ! » par Serge Carrel

lundi 09 mars 2015 icon-comments 5

Un débat sur la « re-christianisation » de la Suisse par les évangéliques avec un représentant de l’UDF et un sociologue… C’est ce dont nous a gratifié cette fin de semaine Faut pas croire sur RTS Un. In-croy-able !

Curieuse émission sur les évangéliques cette fin de semaine à Faut pas croire sur RTS Un. Comme d’habitude un débat entre différents interlocuteurs, deux personnes en l’occurrence. D’un côté Marc Früh, le permanent de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, et de l’autre Philippe Gonzalez, sociologue des médias.

Un traitement des faits erroné !

Angle d’attaque de la journaliste : les évangélique notamment en lien avec la question musulmane, promeuvent des lois liberticides en Suisse, notamment dans le cadre de l’initiative anti-minarets, et peut-être aussi dans le cadre de l’initiative anti-burqa qui vient d’être lancée. Dans ce contexte, d’après l’animatrice et les deux intervenants, les évangéliques seraient à l’origine de la réussite de l’initiative anti-minarets…

On n’en croit pas ses oreilles ! Aucune mention ni du côté de la journaliste, ni du côté du sociologue spécialiste, ni du côté du représentant de l’UDF, que ni le Réseau évangélique, ni lafree.ch – pour prendre un média évangélique parmi d’autres ! – n’ont soutenu cette initiative. Le Réseau évangélique a demandé expressément à ses membres de ne pas voter dans ce sens, parce que cette initiative contrevenait à sa conception de la liberté de religion, valable pour tous les citoyens de ce pays. Une position semblable avait été défendue par l’équipe de lafree.ch en son temps.

Y a-t-il eu préparation sérieuse ?

Autre surprise : aucune mention ni au cours du débat, ni dans les liens proposés par l’émission du petit livre « La Suisse, une nation chrétienne ? », publié par le Réseau évangélique l’automne dernier. Un livre pile poil dans le sujet d’une émission intitulée : « Mission : re-christianiser la Suisse ». Un livre qui récuse l’association de la Confédération à une nation chrétienne !

Questions : ce débat a-t-il fait l’objet de préparations suffisantes ? Est-il normal que deux évangéliques – pour faire court : l’un de l’extrême-droite évangélique et l’autre de l’extrême-gauche évangélique – fassent le débat sans qu’un représentant des Eglises évangéliques elles-mêmes aient voix au chapitre ? Faire de l’UDF le « bras » politique des évangéliques, n’est-ce pas un amalgame que les évangéliques ne doivent plus accepter de la part de journalistes mal préparés et piètrement informés ?

Serge Carrel
Journaliste
Responsable de lafree.ch, site évangélique d’information

PS. Le successeur à Berne de Jean-Claude Chabloz s'appelle Ernest Geiser et pas, comme le commentaire du clip de lancement le dit, Ernest "Geister".

L’émission Faut pas croire du 8 mars 2015.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

5 réactions

  • Salzmann Daniel vendredi, 13 mars 2015 11:21

    Aguiché par l'annonce de cette émission sur les évangéliques, j'ai pas tenu le coup longtemps. Après une minute, j'ai zappé.
    Dommage car le débat sur les liens ambigu entre la Suisse et la foi chrétienne devrait être très intéressant.

  • Hans Boub samedi, 14 mars 2015 07:27

    Ce cher Serge Carrel a toujours tendance à surréagir ! Si l'émission n'était pas très sérieuse, comment qualifier son commentaire qui fait de l'UDF un parti d'extrême-droite... Pour un évangélique, qui contrairement à la journaliste, connaît ce parti, franchement...

  • Carrel Serge dimanche, 15 mars 2015 08:31

    Monsieur,
    Pas sûr que vous m'ayez bien lu! La référence gauche-droite concerne le monde évangélique et pas le monde politique! Quelqu'un qui s'affiche publiquement comme créationniste, comme désireux de recourir à la force publique pour limiter la liberté religieuse d'une minorité, qui donne dans le "christianisme sioniste"... s'inscrit dans une ligne évangélique que l'on peut qualifier au minimum de "droite dure"...
    Donc pas de surréaction "malvenue", mais un balisage qui permet de prendre conscience que la plupart des évangéliques ne se reconnaissent pas dans les positions affichées par le représentant de l'UDF.
    Meilleurs messages!
    Serge Carrel

  • Philippe M. mardi, 24 mars 2015 16:03

    Il y a certes un amalgame , et le fait que les positions officielles du réseau et de la FREE ne soit pas mentionnée montre bien une préparation lacunaire.
    À la décharge de la journaliste, ce ne sont pas les positions qu'on a entendu le plus fort. Bien qu'on puisse le regretter, il serait de mauvaise foi de prétendre qu'il n'y a pas eu un nombre certains d'évangéliques pour défendre l'initiative anti-minarets avec force de conviction (notamment sur les réseaux sociaux) et que les positions de l'UDF ne réprésentent pas celles d'un nombre conséquent d'évangéliques. Peut-être devrait-on investir plus de moyens à diffuser et défendre les positions officielles du Réseau et de la FREE au sein du milieu évangélique qu'à essayer de rattraper les dégats dans les médias "mainstream". Ceci dit merci d'avoir réagi, je n'aurais sans doute pas eu l'occasion de regarder le mini-débat en question sans cela.

  • Jean-Marc Zürcher mardi, 31 mars 2015 19:18

    J'ai écouté cette émission et j'ai trouvé que le représentant de l'UDF a particulièrement bien su trouver les mots justes et je suis certain qu'un très grand nombre d'évangéliques se retrouvent justement dans ses positions. Quant à la questions des minarets, je suis surpris de la légèreté de l'analyse de Monsieur Carrel : il suffit d'approfondir quelque peu la thématique pour comprendre qu'il ne s'agit nullement d'interdire la liberté religieuse d'une minorité... Après avoir parcouru le programme de parti de l'UDF, il me semble que ce parti est très attaché à la liberté religieuse en Suisse, et pas seulement pour les chrétiens. Il est donc inadmissible de taxer les uns et les autres d'extrémistes, ou de partisans de la "droite dure". NB : la dureté n'est certainement pas chrétienne, mais, par contre, si Monsieur Carrel parle de la "droite" en pensant aux brebis du Seigneur qui se trouvent à sa droite selon Matthieu 25...

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !