Noël et l’harmonie du monde

Ciel
Ciel (Deposite Photos) icon-info
Jean-René Moret mercredi 27 décembre 2023

Quelle est cette force qui sous-tend notre monde et lui donne sa cohésion, et dont les penseurs de tous temps ont cherché à comprendre l'origine? Pour le physicien, théologien et pasteur Jean-René Moret, cette question n'est pas étrangère à Noël....Ce texte d'opinion est d'abord paru dans le quotidien 24H du 21 décembre.

Nombreux sont ceux qui ont l’intuition d’une Force qui sous-tend notre monde. D’une Vie qui se manifeste dans la joie de nos fêtes, dans la force d’un premier amour, dans la beauté d’un paysage. D’une Harmonie du monde qui unifie l’expérience humaine, la vie animale et végétale et le monde matériel. Star Wars l’appelle littéralement la Force. Les philosophes grecques l’appelaient le Logos, la Raison ou la Parole qui sous-tend l’ordre du monde et lui donne sa cohésion. Cette même intuition d’un élément spirituel qui imbibe le monde se retrouve aussi dans les spiritualités orientales ou ésotériques et dans les approches panthéistes.

Une Parole faite chair

La pensée chrétienne intègre aussi cette intuition. L’Évangile de Jean parle du Logos présent avec Dieu et qui est Dieu. Tout a été fait par ce Logos. Il contient la Vie, et cette Vie est la lumière qui éclaire tous les êtres humains. Il y a bien une puissance à l’œuvre dans l’ordonnancement du monde et au sein de la vie humaine. La spécificité chrétienne est que ce Logos n’est pas seulement une force impersonnelle ou un principe logique. Parlant des origines de Jésus de Nazareth, Jean écrit «le Logos est devenu chair et a habité parmi nous». Le Logos est une personne, et cette personne est devenue un individu humain. L’indéfinissable est devenu tangible. L’omniprésent est devenu localisé. À Noël, c’est la Force, l’architecture du monde, la lumière et la vie qui prennent place en un petit bébé vulnérable. Et que vient-elle faire ?

Résoudre l'aliénation du monde

Albert Camus, le grand penseur de l’absurde soulignait pour sa part un constat d’hostilité du monde envers nous, de rejet et de négation de la part de notre environnement. C.S. Lewis, l’auteur des chronique de Narnia, faisait le même constat : « La Beauté a souri, mais pas pour nous accueillir ; son visage était tourné vers nous, mais pas pour nous voir. Nous n’avons pas été accepté, accueilli, ni pris dans la danse ». Il existe une aliénation naturelle entre l’harmonie du monde et nous. Et l’incarnation du Logos à Noël est une réponse à cette aliénation.

Jean écrit encore « Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître. ». Et encore « à tous ceux qui l'ont reçue, elle [la Parole] a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ». Le Logos se fait chair pour résoudre la vieille aliénation entre l’humanité et le fondement spirituel du monde. Pour rendre connaissable Celui qui est au-delà de tout. Pour permettre à qui le veut d’être en relation personnelle avec l’auteur de toutes choses. Pour que l’ultime réalité ne soit plus une beauté indifférente, mais un père accueillant ses enfants.

Une relation aimante possible

Ainsi, l’incarnation que les chrétiens fêtent à Noël intègre l’intuition d’une harmonie spirituelle du monde et répond au sentiment humain d’en être exclu. Elle va plus loin en révélant cette harmonie comme une personne et ouvre à une relation aimante avec elle. C’est la une réponse puissante à une aspiration humaine profonde, et un des fondements de la joie de Noël.

Jean-René Moret, physicien EPFL, docteur en études théologiques, pasteur à l’Église Évangélique de Cologny

Ecrits de Jean-René Moret

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !