"Et si votre témoignage se trouvait dans votre poche..." avec Olivier Taramarcaz

lundi 03 août 2015

L’Eglise évangélique de Châble-Croix à Aigle (FREE) a organisé plusieurs ateliers d'écriture de témoignages intitulés : « L’espérance au cœur de mon histoire de vie ». Ceux-ci, animés par Olivier Taramarcaz, ont convaincu les participants.

« C'est fabuleux d'avoir ce texte dans la poche ou dans la boîte à gants de la voiture, explique Dominique Vaucher, de Leysin. J’en offre tous les jours. Il y a quelque temps, je l'ai donné à un policier qui effectuait un contrôle sur la route. Il a réagi très positivement. »

Cette mère de famille de 46 ans, membre de l’Eglise évangélique de Châble-Croix à Aigle (FREE) garde un souvenir lumineux de sa participation à l'atelier de témoignage animé dans sa communauté par Olivier Taramarcaz de l’Eglise évangélique de Réveil à Martigny. Le résultat concret de son travail consiste en une brochure de quinze pages, bien présentée et joliment illustrée, qui raconte son témoignage de foi, sa rencontre avec Dieu.

« Parfois, nous ne savons pas comment parler de Dieu aux personnes que nous croisons, reconnaît Dominique Vaucher. Ce livret contenant mon témoignage représente un petit cadeau personnel. Et la personne qui le reçoit ne se sent pas agressée. »

Témoigner de la générosité de Dieu

Dans l’Eglise évangélique de Châble-Croix, Olivier Taramarcaz a été invité à animer plusieurs ateliers d'écriture. Ceux-ci se déroulent sur deux dimanches après-midi, à un mois d’intervalle. Le groupe est limité à six participants. Le but est de rédiger un texte d’environ deux pages A4. Temps d’écriture et de lecture se succèdent dans un esprit convivial et fraternel.

Lors de la première rencontre de l'atelier, Olivier propose des activités permettant aux participants de se détendre et de s’engager sans appréhension dans l'écriture. Ceux-ci explorent des formes d'expression diversifiées, se reliant à des éléments de leur histoire de vie, à leur expérience de foi, rédigeant ce qui fait sens pour chacun. Finalement, les participants dégagent un fil rouge du texte, une image d’ensemble, qui donne de la cohérence à leur récit. « Les participants sont généralement surpris de constater comme ils y arrivent bien, et ils sont mis en confiance, précise Olivier Taramarcaz. Car le but de l'atelier d'écriture n'est pas l'écrit pour l’écrit, mais de partager la générosité de Dieu et son action libératrice dans nos vies. »

Aller au bout de son style personnel

Ensuite, un dialogue à distance s’établit entre l'animateur et les participants. Ces derniers lui envoient leur texte. Olivier leur donne son retour et des pistes pour continuer. Il les aide à aller au bout de leur style personnel. « Chacun a sa saveur propre et son histoire unique », précise-t-il.

Lors de la seconde rencontre, les participants lisent leur texte, finalisé ou encore provisoire, aux autres participants. Conduites par l'animateur, des discussions sereines et constructives succèdent aux lectures. « Tout cela m'a permis de mieux comprendre ma rencontre avec Dieu, son action dans ma vie, et m’a outillée pour partager ma foi », se réjouit Dominique Vaucher.

temoignage

A ce jour, Olivier Taramarcaz a accompagné une cinquantaine de personnes jusqu'au bout de la démarche, soit jusqu'à la publication de leur témoignage. « Ces textes sont importants, parce qu'ils témoignent de notre espérance vivante en Jésus-Christ, précise l'animateur. Dieu ne méprise ni nos souffrances, ni nos difficultés, ni nos erreurs. Il les transforme à sa gloire, touchant d’autres personnes pouvant s’identifier à notre expérience, et connaître à leur tour l’amour du Ressuscité. »

temoignage-Suzy-Favre-1Télécharger le petit livre de Suzy Favre, réalisé avec Olivier Taramarcaz.

  • Encadré 1:

    Olivier Taramarcaz, poète, graveur et pèlerin des montagnes

    tamararca3

    Formateurs d’adultes à Pro-Senectute Suisse, Olivier Taramarcaz est un amoureux de la Création qui n’hésite pas à marcher pour son Créateur.

    La maison d'Olivier Taramarcaz est un peu isolée, dans la clairière d'une forêt de conifères, au-dessus de Martigny. Avant d'y entrer, il faut traverser des herbes folles à côté d'une prairie de fleurs sauvages. « Je ramasse des graines durant mes voyages, explique le propriétaire, cheveux en bataille et sourire bienveillant. A mon retour, je les sème dans cette prairie et certaines germent, avec bonheur, à l’image de la Parole semée par notre témoignage. »

    Omniprésence des plantes

    tamararca2A l'intérieur de la maison, les plantes sont omniprésentes : gravées sur bois et imprimées dans l'atelier du rez-de-chaussée, exposées aux autres étages. Olivier Taramarcaz est un observateur passionné de la nature… ou plutôt de la Création. Il se définit comme « pèlerin des montagnes portant la parole de vie ». Ainsi, un bâton de pèlerin gravé et poli l'accompagne régulièrement. Et lorsqu'il sort de chez lui, il emporte un authentique sac de semeur, parce qu'il aime répandre l'Evangile comme un parfum. Né en 1959 à Fully, Olivier Taramarcaz est licencié en sciences de l’éducation. Formateur d’adultes, il coordonne la formation continue au plan romand à Pro-Senectute Suisse. Il est également écrivain, poète, graveur sur bois et graveur en taille douce.

    « Je suis Valaisan, mais j'ai grandi dans une famille binationale, explique Olivier Taramarcaz. Ma maman vient de Pournoy-la-Chétive, en Lorraine. Durant la Seconde Guerre mondiale, ce village a été rayé de la carte lors des combats. Née dans une famille de fermiers, elle n'arrivait pas à parler de ce drame. La seule chose qu'elle a pu conserver de cette période, c’est une plaque à gâteaux que sa propre mère utilisait. Ma maman a cuisiné dans cette plaque durant 50 ans : pizzas, polentas, tartes, exprimant par des parfums la part de l’indicible. C’est cette part des saveurs que je cultive dans le jardin de ma vie. » Aujourd'hui, le fils conserve comme un témoin cette plaque à gâteau percée par l'usure.

    Passionné d’histoires de vie

    Un autre événement fondateur de la vie d'Olivier Taramarcaz a eu lieu lorsqu'il avait cinq ans : le décès de son petit frère. Il explique : « Cela m'a confronté au sens de la vie, à la finitude et à l'éternité. A ce moment, j'ai exprimé ma première prière au Créateur. »

    Aujourd'hui, l'artiste affectionne les histoires de vie. Il se passionne pour les événements, les expériences, les personnes et les lectures qui racontent une vie. Cela l'a conduit à animer des ateliers d'écriture et, désormais, des ateliers de témoignage encourageant chaque chrétien à être un témoin vivant de son espérance.

    Marcheur infatigable

    Olivier Taramarcaz est également un marcheur infatigable. Il parcourt en solitaire la Norvège, la Corse ou les Alpes. La contemplation de la Création est sa source principale d'inspiration artistique. Mais ses voyages lui permettent aussi de rencontrer des personnes, de leur parler de Dieu, de leur donner un évangile de Jean, une Bible de la montagne (www.bibledelamontagne.com) ou un Nouveau Testament édité par l’association internationale des Gédéons : « Durant mes marches, je visite les refuges et propose la Bible de la montagne aux gardiens », ajoute-t-il.

    Le pèlerin-poète a même longé le Rhône, du Bouveret à Sion, durant la période de Pâques 2015. Portant une grande croix, il est allé durant dix jours de village en village à la rencontre des gens. Il leur a parlé de l'Evangile et leur a donné son témoignage personnel : « Les temps de ma musique » (1).

    [Note]
    1 Les lecteurs du journal Vivre peuvent demander à son auteur, et recevoir gratuitement, un exemplaire de ce récit.

  • Encadré 2:

    Bibliographie sélective d’Olivier Taramarcaz

    Chants de la rivière (1987) ; L’instant promis (1988) ; Hier finira par arriver (1989) ; Les derniers marais (1991) ; Beudon les vignes du ciel (1995) ; D’ombres pleines (1998) ; Où rien ne s’est passé qu’un loup (2000) ; Les orpins blancs (2001) ; D’où s’envolent les choucas (2001) ; Assis dans les pentes (2013) ; Les temps de ma musique (2015).

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

26 août

  • «Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme» avec Jacques Blandenier (Ciel! Mon info)
  • «Fuyez-vous loin de Dieu?» avec Camille Kursner (SPPA)

2 septembre

  • «La Bible et l’écologie» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Rencontre à la croix au sommet» (Documentaire)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !