Anne-Claude Gonvers: un troisième livre pour dire la confiance retrouvée

Serge Carrel mardi 30 mars 2021

En interview, elle n’a peur de rien. Elle dit ses convictions : sa confiance retrouvée, son amour pour Daniel, son mari, Jésus qui l’a gardée du féminicide… Rencontre avec Anne-Claude Gonvers, l’autrice d’un troisième livre, franchement missionnel !

« Avec Jésus, on peut avoir une relation d’amour et de confiance ! » Anne-Claude Gonvers travaille comme secrétaire médicale à l’hôpital de Morges. Vive et débordante d’imagination, cette femme dans la cinquantaine s’est lancée dans l’écriture. Au bénéfice d’une plume alerte et stylée, elle vient de publier son troisième livre : « Ciel ! », un roman à deux intrigues où deux jumelles, orphelines et séparées à la naissance, finissent par se retrouver, et où une jeune femme se rend à Los Angeles dans un avion à bord duquel un personnage haut en couleur se balade incognito, faisant des révélations inattendues...

« Depuis toute petite, j’écris, explique Anne-Claude. Cette passion me vient de ma famille, de mes parents et de mes grands-parents. » L’écriture est pour elle aujourd’hui l’occasion de témoigner de son amour pour Jésus et d’une confiance retrouvée après une vie de couple marquée par la violence. Son premier livre « Choix & conséquences » en témoigne. Et son premier roman « Je vous ai vu(e) (s) me tuer » traite du pardon.

En couple avec un patron de 16 ans son aîné

A 19 ans, Anne-Claude tombe amoureuse de son patron de 16 ans son aîné. Cet homme en rupture conjugale devient l’amant, puis après 6 ans de vie de couple, le mari d’Anne-Claude. Cette liaison n’est pas bien vue par les parents et les proches de la jeune femme, qui tentent de la dissuader de poursuivre cette relation. Anne-Claude s’obstine. « Je me mentais à moi-même. Je me persuadais que c’était le meilleur parti de la planète », explique-t-elle. La jeune femme, issue d’une famille évangélique, subit les violences de son mari. « Tous les trois mois, il me passait à tabac. C’était vraiment cyclique. Après, il me fallait trois semaines pour m’en remettre. Il poussait le rituel jusqu’à venir s’agenouiller devant moi en pleurant et en me demandant pardon. Trois mois après, cela recommençait. »

Prisonnière du cycle infernal des violences conjugales

Anne-Claude Gonvers ne parvient pas à sortir de ce cycle de la violence où se succèdent, comme l’ont détaillé les spécialistes : la peur, la violence, la justification de la violence par son auteur, puis enfin une nouvelle lune de miel entre bourreau et victime. Pour quitter ce cycle qui emprisonne nombre de femmes victimes de violences conjugales, il faut une nuit de violences particulièrement traumatisantes où Anne-Claude réalise que : « Ce n’est peut-être pas normal ce que je suis en train de vivre ! »

Au matin, elle prend contact avec un psychiatre. Il lui permet de se rendre compte qu’elle n’est nullement à l’origine de la violence, qu’elle est la victime et pas le bourreau, comme le prétendait son premier mari.

Pendant ces 20 ans qu’Anne-Claude a passés en compagnie de celui qu’elle qualifie de « pervers narcissique », elle relève qu’elle n’a pas perdu la foi. « Pendant tout ce temps, Jésus a été mon pilier, mon roc et mon soutien ! Plus la crise était grande et plus j’étais proche de lui. »

« Ne restez pas seule ! »

Aujourd’hui Anne-Claude Gonvers est remariée à un pilote de ligne qui lui est « tombé du ciel ». Elle a pris ses distances avec cette période de sa vie. « Si j’avais une chose à dire à une femme qui passe par les mêmes violences, ce serait : ‘Ne restez pas seule ! Parlez-en à vos proches, à vos amis, à votre famille, à votre pasteur… Prenez conscience que c’est vous la victime et faites-vous aider par un professionnel !’ »

Serge Carrel

Anne-Claude Gonvers, Je vous vous ai vu(e) (s) me tuer, Saint-Denis, Société des écrivains, 2018, 260 p.
Anne-Claude Gonvers, Choix & conséquences. Témoignage, Paris, BoD, 20152, 52 p.
Les deux premiers livres publiés sont disponibles sur le site d'Anne-Claude Gonvers..
  • Encadré 1:

    Anne-Claude Gonvers à « Ciel ! Mon info »

    Pour parler de son dernier livre et de son parcours de vie, Anne-Claude Gonvers a été l’invitée de « Ciel ! Mon info » sur DieuTV. Une émission à voir au haut de cet article ou ici.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !