Justice climatique : Michel Maxime Egger: un «laboratoire intérieur» pour promouvoir la transition écologique

vendredi 23 novembre 2018 icon-comments 2

La tradition biblique renferme des trésors pour sortir de la crise écologique majeure dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Réenchanter la Terre, respecter les limites de la biosphère, promouvoir une sobriété heureuse… autant de pistes que le sociologue et théologien Michel Maxime Egger de Pain pour le prochain promeut au travers de son « laboratoire de la transition intérieure ». A découvrir dans l’émission Ciel ! Mon info sur la chaîne chrétienne Maxtv/Theotv ou sur lafreetv.

Pour nombre de spécialistes du changement climatique et des questions de mode de vie qu’il pose, une réduction des gaz à effet de serre passe par toute une série d’actes concrets, mais aussi par une démarche spirituelle. Le sociologue et théologien Michel Maxime Egger en est convaincu : « Un véritable changement de paradigme dans nos sociétés ne peut intervenir que si l’on va aux racines du problème, soit aux racines culturelles, psychologiques et spirituelles. »

Un laboratoire de la transition intérieure

Depuis deux ans, cet avocat de la justice Nord-Sud a réorienté son engagement dans le cadre de l’ONG réformée Pain pour le prochain pour développer un « laboratoire de la transition intérieure ». Comme il le relève dans l’émission Ciel ! Mon info, son engagement citoyen pour davantage de solidarité Nord-Sud a toujours été couplé à un chemin spirituel de transformation de soi.

La posture du « méditant-militant »

Face aux urgences climatiques du jour, il importe pour l’auteur de « La Terre comme soi-même. Repères pour une écospiritualité » (Genève, Labor et Fides, 2012) de faire un bilan critique du discours de la tradition chrétienne sur notre relation à la Création, puis de « composter nos émotions négatives pour en faire des ressorts d’engagement » afin d’affronter le défi de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés ces prochaines décennies. Une émission Ciel ! Mon info qui donne la parole à un « passeur » d’une nouvelle posture intérieure : celle du « méditant-militant ».

Cette émission Ciel! Mon info est parrainée par le mouvement StopPauvreté et constitue le cinquième volet d’une série qui s’inscrit dans la campagne 2018-2019 de ce mouvement : « La justice climatique. Agir pour le climat, c’est agir contre la pauvreté ». (Rédaction)

Voir l’émission Ciel ! Mon info avec Michel Maxime Egger.

Journaliste: Serge Carrel
Cameraman: Johannes Hierl
Réalisateur: Patrick Hierl
Postproduction: Darry Cavallo
Production: Theotv et StopPauvreté

2 réactions

  • Pascal vendredi, 23 novembre 2018 19:21

    Que penser du changement climatique en tant que chrétien ? Nous devons l’aborder avec scepticisme et esprit critique, mais en même temps avec honnêteté et respect. Surtout, nous devons examiner la question d’un point de vue biblique. Que dit la Bible du changement climatique ? Pas grand’chose. Les catastrophes de la fin des temps annoncées en Apocalypse 6-18 s’en rapprochent probablement le plus, mais elles n’ont rien à voir avec les émissions de gaz à effet de serre : elles sont la conséquences de la colère de Dieu, qui exerce sa justice sur un monde de plus en plus mauvais. Les chrétiens doivent aussi se souvenir que Dieu contrôle la situation et que ce monde n’est pas notre demeure finale. Un jour, Dieu détruira cet univers (2 Pierre 3.7-12) et le remplacera par un nouveau ciel et une nouvelle terre (Apocalypse 21-22). Dès lors, pourquoi gaspiller tant d’efforts à « sauver » une planète que Dieu va de toute manière détruire et remplacer par une autre, si exceptionnelle que l’actuelle ne tiendra même pas la comparaison ?

    L’écologie est-elle mauvaise pour autant ? Bien sûr que non. Est-ce une bonne chose de chercher à réduire notre empreinte carbone ? Probablement. Les panneaux solaires, éoliennes et autres sources d’énergie renouvelable valent-ils la peine d’être développés ? Évidemment. Mais tout cela doit-il être la première priorité des disciples de Jésus-Christ ? Absolument pas ! En tant que chrétiens, nous devons d’abord annoncer l’Évangile, le message qui peut sauver les âmes. Sauver la planète n’est pas de notre ressort. Que le changement climatique existe vraiment ou non et qu’il soit ou non dû à l’activité humaine, nous savons que Dieu est bon et souverain et que cette planète sera notre demeure aussi longtemps que Dieu l’aura décidé. « C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers et que les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes. » Psaume 46.2-3

    Tirer du cite Got question

  • SC dimanche, 25 novembre 2018 08:35

    Bonjour,

    Merci de l'intérêt que vous portez à nos articles. Savez-vous que les éditions Je Sème (FREE) ont publié deux ouvrages sur les questions que vous soulevez. Le premier de Dave Bookless "Dieu, l'écologie et moi" et le second de Emilie Hobbs (éd.) "Evangile et changement climatique". Ces deux ouvrages apporteront des réponses à vos questions. Voir: https://eglisesfree.ch/ressources/dossiers-vivre

    Meilleurs messages en Christ.

    Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • L’Eglise La Passerelle investie dans le don de nourriture pour près de 500 personnes

    Mer 27 mai 2020

    Dans l’opulente Riviera lémanique, à Vevey, près de 500 personnes viennent chercher chaque semaine des produits alimentaires frais dans les locaux de l’Etape. « Le semi-confinement a plus que triplé le nombre de personnes dans le besoin », commente sur place Jean-Blaise Roulet, pasteur de l’Eglise La Passerelle (FREE), partie prenante de cette aide.

  • « Dieu m’a conduite. »

    Mar 19 mai 2020

    « Travailler dans une œuvre chrétienne n’est pas toujours facile. Il faut savoir pourquoi on est là ! » Rire en cascade et lunettes bien ajustées, Françoise Huguelet tire fin juin sa révérence à la FREE, qu’elle aura servie pendant 13 ans. Rencontre.

  • «Chronique de la salle de bain #9» : «Il était une fois un homme sage et son disciple...» (Marie Ray)

    Lun 11 mai 2020

    Dans un pays lointain d'ici, il y avait un homme parcourant le pays pour partager la Bonne Nouvelle de Jésus, souvent avec son disciple... Un jour, tout bascule et ils se font arrêter et jeter en prison... Quelle sera leur attitude dans cette épreuve? C'est la découverte que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa neuvième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Sion : le culte "drive-in" passe à la trappe

    Jeu 30 avril 2020

    Après une première très concluante dimanche 26 avril, le culte en mode drive-in à Sion ne peut se répéter : le pasteur Matthias Radloff a reçu mercredi 29 avril une interdiction de la part des autorités cantonales. Il fulmine.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !