«Vivre une ‘conversion écologique’ (2): changer de regard sur le monde», une chronique StopPauvreté/Radio R de Serge Carrel

Serge Carrel vendredi 15 novembre 2019

La transition écologique ne va pas se faire uniquement grâce à nos prouesses technologiques. Nos sociétés ont besoin de se réapproprier une autre relation à la nature. En approfondissant la conversion à laquelle appelle Jésus, il est possible de découvrir le monde comme don du Père. Ecospiritualité, une chronique diffusée sur Radio R et parrainée par StopPauvreté.

Au début de sa vie publique en Palestine, Jésus de Nazareth invitait à changer de vie, à opérer cette fameuse « metanoïa » dont parlent à leur début les évangiles du Nouveau Testament. Dans cette conversion à opérer, il y a non seulement un changement de regard sur soi-même, mais aussi un changement de regard sur le monde. Du temps de Jésus, la personne qui répondait positivement à son appel était invitée à prendre conscience que le monde qu’elle habitait avait été créé par un Dieu bon, un Père aimant.

Sortir d’une vision mécaniste

Les chrétiens qui appellent aujourd’hui à une « conversion écologique » nous invitent non seulement à changer de regard sur nous-mêmes, mais aussi à changer de regard sur ce qui nous entoure, sur la nature, sur le monde créé. Nous avons à sortir d’une vision matérialiste, mécaniste et mercantile de la nature. Le monde créé n’est pas un objet dont les humains pourraient faire ce qu’ils veulent : exploiter et polluer à outrance, comme des enfants capricieux usent d’un jouet dont ils seraient les uniques propriétaires. Les chrétiens aiment la création parce qu’ils y voient le Créateur, parce qu’ils y lisent, comme dans un livre, les perfections de Dieu.

S’imprégner du mystère du monde

Prendre conscience de cela entraîne un autre regard sur la nature, une écospiritualité. La crise écologique que nous connaissons est aussi une crise spirituelle. A vouloir rayer Dieu de la carte de nos représentations mentales, nous avons ôté dans notre face à face avec la nature tout sens du sacré. Il y a un mystère qui se cache dans la nature… et ce mystère du monde ouvre à une spiritualité faite de louange et d’adoration. Non pas de la nature en tant que telle, mais de Celui qui se donne à voir au travers d’elle, de ce Dieu créateur de toutes choses qui s’est révélé personnellement en Jésus-Christ.

« Convertissez-vous », disait Jésus. « Changez de regard sur la Création », lancent les chrétiens écologistes. « Il est urgent de découvrir les traces de Dieu dans la nature qui nous entoure ! » Et d’en tirer les conséquences dans notre quotidien afin de vivre une véritable transition écologique.

Serge Carrel
Lafree.info
  • Encadré 1:

    Pour aller plus loin :

    - Jean-François Mouhot et Chris Walley, « En guise de conclusion », dans Emilie Hobbs, Jean-François Mouhot et Chris Walley (éd.), Evangile et changement climatique, Dossier Vivre 40, Je Sème, 2017, p. 183-194.

    - Voir aussi l’émission « Ciel ! Mon info » : « Jean-François Mouhot : ‘Evangile et changement climatique’ ».

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

22 janvier

  • «L'implantation d'Eglises» avec Franck Jeanneret (One Talk)
  • «La joie d'aimer Dieu» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

29 janvier

  • «Amar: un immense respect pour Issa » (Ciel ! Mon info)
  • «La croissance exige du temps» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Ven 24 janvier 2020

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangélique, répondent à trois questions.

  • Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Mar 21 janvier 2020

    Le forum de Davos s’ouvre aujourd’hui mardi 21 janvier. Le Sahel et ses tensions religieuses y seront pour la première fois l’objet d’une conférence, organisée notamment par l’Alliance évangélique mondiale.

  • « Il m’a donné un nom » est sorti de presse

    Lun 20 janvier 2020

    Le livre de Christine Gallay, dans lequel elle raconte notamment ses années de galère à vivre dans la rue, est publié aux éditions Première Partie. Avant le tourbillon médiatique qui l’attend à Paris, elle confie qu’il s’agit là d’un aboutissement.

  • Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Lun 06 janvier 2020

    Une loi sur la liberté religieuse enflamme le Monténégro, petit pays balkanique aux trois quarts orthodoxe. Les centaines de monastères et les nombreuses terres de l’Eglise orthodoxe serbe, majoritaire, pourraient tout bonnement passer aux mains de l’Etat. Noël, que les orthodoxes célèbrent ce mardi 7 janvier, s’annonce tempétueux.

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !