samedi, 12 décembre 2015 00:04

Un Dieu qui fête la relation

Par Monique Roggo

A la création de l’homme et de la femme, c’est la fête pour Dieu : fête de la relation, fête d’un vis-à-vis avec qui entrer en relation et à qui se révéler.

12-relation-article

Au début du ministère de Jésus, c’est aussi la fête autour d’un homme et d’une femme !

Or, le troisième jour, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples.

En ce temps-là, un mariage, c’est une semaine entière de fête. Tous les habitants passent à un moment ou à un autre se réjouir avec les jeunes mariés.

Jésus vient de choisir ses disciples et il sait qu’il a une mission importante à accomplir. Cependant, il sait aussi que sa mission échouera s’il passe à côté des hommes et des femmes de son époque. En venant à ce mariage, Jésus montre à ses disciples tout l’amour qu’il a pour les êtres humains.

Parfois, nous considérons notre travail comme si important que nous ne voulons pas « perdre du temps » à entretenir des relations sociales. Jésus commence son ministère en participant à la joie de son entourage. Il m’apprend et apprend à ses disciples que les personnes et la joie sont importantes à ses yeux.

Comme le vin venait à manquer, la mère de Jésus lui dit: «Ils n'ont plus de vin.» Jésus lui répondit: «Que me veux-tu, femme? Mon heure n'est pas encore venue.» Sa mère dit aux serviteurs: «Faites tout ce qu'il vous dira. »

On ne sait pas ce que Marie attend réellement de son fils. Elle a simplement confiance qu’il aidera à résoudre le problème. D’après la tradition, Joseph, son époux, est déjà mort ; elle a donc l’habitude de solliciter l’aide de son aîné en certaines circonstances. Lorsqu’elle parle aux serviteurs, nous découvrons qu’elle est convaincue que Jésus saura agir au mieux. Elle ne lui propose pas sa solution ou son idée, mais le laisse prendre toute initiative.

Comme Marie, savons-nous réellement laisser notre préoccupation entre les mains de Jésus ? Croyons-nous qu’Il saura au mieux s’en occuper ? Sommes-nous convaincus que Sa manière d’agir sera la meilleure ? Saurons-nous nous laisser surprendre ?

Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune une centaine de litres. Jésus leur dit: «Remplissez d'eau ces jarres.» Et ils les remplirent jusqu'au bord. «Puisez maintenant, leur dit-il, et apportez-en à l'organisateur du repas.» Et ils lui en apportèrent. L'organisateur du repas goûta l'eau changée en vin. Ne sachant pas d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient bien, il appela le marié et lui dit: «Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent!»

Oui, c’est une surprise pour tous !

Nous recherchons souvent des émotions fortes et un sens à donner à nos vies, mais nous ne cherchons pas cela auprès de Dieu qui nous semble triste, sévère et gâcheur de joie. Pourtant, Il a pour chacun de nous un « vin bien meilleur » que celui que nous imaginons.

Alors, vais-je faire la fête tout seul avec mes amis ou vais-je inclure ce Dieu qui aime tant la relation ? Jésus n’a pas hésité à fêter avec ceux qui fêtent et à pleurer avec ceux qui pleurent.

Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.

Nous allons bientôt fêter Noël, le plus grand signe d’amour de notre Créateur. Que vais-je faire de ma joie et de ma reconnaissance ? Juste la garder pour moi ou la partager autour de moi ? Qui seront celles et ceux qui pourront dire : « Oui, Jésus est encore là aujourd’hui parmi nous ? »

verset-demeure

Monique Roggo
Campus pour Christ

Additional Info

  • Commentaires: Activer
  • Disponibilités (jours): 30
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • « Pâques, c’est le changement ! »

    Mer 08 avril 2020

    Pour Noëlle Sennwald, aumônier à la HET-Pro de St-Légier, il nous faut "ressusciter" : « C’est-à-dire changer notre manière de vivre sous le regard de la résurrection du Christ, qui est venu sur terre pour nous ouvrir les yeux sur notre humanité dysfonctionnelle. Et qu’on puisse aller vers quelque chose de différent ! »

  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Lun 06 avril 2020

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !