Une nouvelle édition du « Quart d’heure pour l’essentiel », à laquelle s’associe la FREE, sera diffusée à Pâques

vendredi 03 mars 2023

Et si on témoignait de la Résurrection du Christ à notre voisinage ou localité, à l’occasion de Pâques? C’est possible en soutenant la distribution du journal « Quart d’heure pour l’essentiel ». La FREE s’associe à ce projet, qui rejoint sa vision : Ensemble pour partager l’amour de Jésus-Christ avec chacun.

« Aujourd’hui plus que jamais, la société a besoin d’espérance, et le "Quart d’heure pour l’essentiel" en amène ». Telle est la conviction de Benjamin Calmant, directeur du groupe Alliance Presse, qui publie une nouvelle édition du journal tout-ménage à l’occasion de Pâques. Cette fête chrétienne est aussi un excellent tremplin pour partager la Bonne Nouvelle et « remettre la Résurrection au centre du village », relève Olivier Fleury, directeur de Jesus Celebration 2033, co-éditeur du Quart d’heure pour l’essentiel.

Rejoindre les chercheurs de sens

Titrée « Pâques, au-delà des apparences », la nouvelle édition cherche à rejoindre les Suisses romands en quête de sens, avec des témoignages, comme celui de la sportive olympique Rachel Pellaud ou des interviews, notamment celui d’Eric Denimal, auteur de « la Bible pour les Nuls ». Sans oublier le récit de la résurrection vu au travers des yeux d’une femme, écrit par la théologienne Anne-Catherine Piguet, impliquée dans la Commission théologique de la FREE. C’est Martin Candinas, actuel président du Conseil national suisse, qui signe l’édito du journal.

L’objectif des co-éditeurs est de permettre à plus de 150'000 romands de recevoir gratuitement le Quart d'heure pour l'essentiel et d’être mis en contact avec l’Evangile. Et cette année, la FREE est partie prenante de ce projet de distribution, qui s'inscrit pleinement dans la vision de la fédération : Ensemble pour partager l’amour de Jésus-Christ avec chacun.

Plusieurs options pour participer

Pour participer à cette action, plusieurs options sont possibles: Parrainer la distribution du Quart d’heure pour l’essentiel dans une ou plusieurs localités de votre région ; commander des journaux pour les distribuer à vos voisins, amis, collègues ou dans un lieu de passage; ou encore effectuer un don libre, qui participe au financement de la réalisation et de la distribution. Pour porter du fruit, le projet a également besoin d'être soutenu par la prière.

Lancé par l’Alliance évangélique suisse allemande sous le titre « 4tel Stunde für Jesus », devenu ensuite « Viertel Stunde für Glauben », le Quart d’heure pour l’essentiel est publié en français depuis 2006 par Alliance Presse et JC2033, en partenariat avec le Réseau évangélique suisse. L’édition de 2008, à l’occasion de l’Eurofoot, a rencontré un écho très positif, avec plus d’un million d’exemplaires diffusés. En 2020, plus de 500'000 exemplaires du Quart d’heure pour l’essentiel ont été distribués à Pâques, et en 2021, 72'000 boîtes aux lettres ont été atteintes.

Parrainage : Parrainage - Quart d'heure pour l'essentiel (quartdheure.info) 

Contact: quartdheure@alliance-presse.info  ou 021/821.15.15

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !