A Milan, 700 chrétiens arabes et européens prient ensemble

vendredi 17 juin 2016

La deuxième conférence de prière arabo-européenne « RiseUp Now » a lieu en ce moment à Milan. Elle vise à encourager les chrétiens arabes établis en Europe à prier pour leurs pays d'accueil.

Du 16 au 18 juin, quelque 700 participants de toutes dénominations chrétiennes sont attendus à la deuxième conférence de prière arabo-européenne « RiseUp Now » à Milan (Italie). Initiée par le Mouvement de prière d'Egypte (1), cette conférence rassemble des leaders chrétiens du monde arabe et d'Europe. Des temps de louange, de prière, d'intercession et d'enseignement sont au programme de ces trois journées.

La conférence précédente, qui s'était tenue en mai 2015 à Wiesbaden (Allemagne), avait été présentée comme un premier pas en vue de bénir les pays d'Europe et d'encourager les chrétiens arabes qui y vivent à prier pour leurs pays d'accueil. Cette deuxième édition milanaise reprend les mêmes objectifs.

Plusieurs intervenants égyptiens

Parmi les invités à RiseUp Now se trouvent plusieurs égyptiens du Caire, tels que le pasteur Sameh Maurice, de l’Eglise évangélique Kasr El Dobara, le cardiologue et prédicateur Khaled Leon, les conducteurs de louange Philip Wissa et Labib Mishriky. D'autres invités viennent d'Allemagne et d'Italie.

Le Suisse Thomas Bucher, secrétaire de l'Alliance évangélique européenne et intervenant à RiseUp Now, se réjouit de cette collaboration entre chrétiens d'Orient et d'Europe : « Il est temps de nous mettre ensemble pour apporter l'espérance à ce continent. Que nous puissions nous mettre à l'écoute de Dieu et découvrir comment répondre à son appel. »

« Beaucoup de temps est réservé à la louange et à l'intercession, précise Amgad Kashef, membre de l'équipe de responsables de l’Eglise évangélique Nahr al Hayat, à Berne, et participant à RiseUp Now. Les participants à la conférence sont attentifs aux questions qui se posent actuellement en Europe – politiques, économiques, migratoires, etc. »

[Note]

(1) Le Mouvement de prière d'Egypte (Egypt Prayer Movement) est né en 2011, à la suite de la destitution de l'ancien président Hosni Mubarak. Le 11 novembre 2011, quelque 70'000 chrétiens égyptiens – orthodoxes, catholiques et protestants – se sont rassemblés dans l’église Saint-Simon, au Caire, pour la plus grande rencontre de louange et de prière de l'histoire moderne de l'Egypte.

[www]

Le site de la conférence RiseUp Now : www.riseup-now.com

  • Encadré 1:

    Il vient de Suisse avec sa famille

    Amgad Kashef, égyptien d'origine et médecin-chef à l'Hôpital du Jura bernois, participe avec sa famille à la conférence RiseUp Now. Etabli dans la région de Fribourg, ce copte catholique est en même temps membre du conseil de l’Eglise évangélique arabophone Nahr al Hayat, à Berne. Pour lui, une telle conférence contribue à approfondir les liens qui unissent les chrétiens d'origine arabe à ceux de Suisse.

    « Plusieurs défis nous attendent en Suisse, et en particulier celui de l'évangélisation, souligne Amgad Kashef. En effet, l'Europe, où toutes les missions trouvent leur origine, a besoin de redécouvrir le Christ et son amour. Quant aux migrants chrétiens d'origine arabe, ils sont particulièrement bien placés pour témoigner de leur foi auprès des migrants non-chrétiens. »

    Le médecin égyptien rêve également d'Eglises arabophones plus unies entre elles : « Nous devons découvrir nos complémentarités. Peut-être qu'une conférence comme RiseUp Now nous permettra d'avancer dans ce domaine, de casser des murs. »

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !