Le Dr Raymond Bossy en conférence sur les médecines alternatives

Jean-René Moret jeudi 24 janvier 2019

La question des médecins alternatives revient régulièrement sur le tapis. Quelle est leur efficacité ? Que véhiculent-elles ? Sont-elles en prise avec un monde spirituel néfaste ? Le Dr Raymond Bossy s’intéresse à ces questions depuis de nombreuses années. Il a eu l’occasion de faire le point lors d’une conférence à Cologny en octobre dernier.

Le jeudi 4 octobre 2018, le Docteur Raymond Bossy était à l’Eglise évangélique de Cologny (FREE) pour une conférence sur le thème des médecines alternatives, avec une soixantaine de personnes de différentes Eglises de la région.

L’orateur a partagé des réflexions qu’il a commencées il y a 25 ans, en prenant du recul sur deux caricatures. L’une fait de toutes les médecines alternatives une œuvre du diable. L’autre y voit de merveilleuses thérapies, efficaces, inoffensives, en harmonie avec la nature.

Des conceptions différentes de la santé

Raymond Bossy a commencé par souligner que différentes médecines avaient des conceptions différentes de la santé. Il a rendu attentif au fait que certaines de ces conceptions voient la santé comme une réalité spirituelle. Par exemple, certaines la voient comme un équilibre entre des forces qui renforcent l’esprit et d’autres qui renforcent le corps. En conséquence, il faut se demander si la thérapie vise bien ce que l’on attend de la médecine.

Il a ensuite fait le point sur l’efficacité des médecines parallèles, en relevant différentes manières de croire à tort qu’une médecine fonctionne : revendiquer une guérison alors qu’elle se serait produite même sans traitement, effet placebo, erreur sur le diagnostic initial, etc. Discerner le vrai effet d’un traitement demande donc un travail sérieux, qui n’a souvent pas été fait pour les médecines alternatives. Lorsque des études ont été réalisées, quelques effets réels ont été constatés (anti-douleur pour l’acupuncture, anti-stress pour l’hypnose), mais, dans l’ensemble, l’efficacité vérifiable reste très faible, avec une majorité de médecines alternatives qui ne montrent pas plus d’effet qu’un placebo. Il a aussi relevé que les médecines alternatives n’étaient pas forcément dépourvues d’effets secondaires, contrairement à une idée courante. En particulier, les thérapies qui reposent sur des moyens spirituels posent le risque d’effets secondaires spirituels. Par exemple, des forces spirituelles mauvaises peuvent profiter de la foi mise en des pratiques magiques pour tourmenter des personnes.

Tout traitement véhicule une vision du monde

Plus profondément, il a invité à prendre conscience qu’une thérapie n’était que la pointe émergée d’un iceberg. Un traitement proposé repose sur une éthique, sur une vision du monde, une vision de l’homme et une vision de Dieu. En faisant confiance à un traitement, on fait confiance à tout ce qui le sous-tend. Raymond Bossy invite donc à se demander en quoi l’on veut placer sa confiance, et si cette confiance est compatible avec celle que l’on place en Dieu.

Il a finalement cherché à apporter une vision biblique de la santé. La médecine conventionnelle repose sur une définition de la santé qui prend l’être humain individuel de manière isolée. Beaucoup de médecines alternatives prennent l’être humain en relation avec son environnement. Selon la Bible, la vraie santé est une relation harmonieuse avec Dieu notre créateur. Cette relation produit un juste rapport avec l’environnement et les autres. L’être humain l’a perdue en se détournant de Dieu aux origines. Dieu est venu se donner en Jésus-Christ pour restaurer cette relation. La vraie santé en un sens spirituel, c’est la relation avec Dieu que l’on obtient en mettant sa confiance en Jésus-Christ, qui se traduit en relations restaurées avec les prochains.

De là, Raymond Bossy a invité à considérer les thérapies à la lumière de leurs effets en matière de relation avec Dieu et entre les humains, sans renier que Dieu a confié à l’homme des moyens matériels pour agir sur la santé physique.

En tout, un contenu de grande qualité.

Jean-René Moret

Ecouter la conférence du Dr Raymond Bossy.

Pour aller plus loin sur le sujet, le livre « Quelles thérapies... pour quelle santé? » peut être acheté en ligne dans la boutique des Chrétiens au Service de la Santé (au format PDF).

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

Juillet-août

  • Rediffusion de différents programmes de l'année

4 septembre

  • «Les abus sexuels» avec Jacques Poujol (Ciel! Mon info)
  • «L'assaut de vos Goliath» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • La convention FREE - Médias-Pro renouvelée... une 5ème fois!

    Jeu 04 juillet 2019 icon-comments 1

    Depuis 2010, une convention lie la FREE et Médias-pro, le département protestant des Médias ; convention qui permet à Gabrielle Desarzens d'exercer son métier de journaliste au sein de l'équipe protestante de RTSreligion. Ce 5ème renouvellement témoigne de la satisfaction des partenaires pour son travail, notamment à la tête de l'émission Babel.

  • Commission théologique

    Mer 08 mai 2019

    La Commission théologique étudie les sujets bibliques, exégétiques, éthiques, dogmatiques, ou d'histoire de l'Eglise qui lui sont soumis et/ou qu'elle juge importants à traiter. Son but est d'édifier et de fortifier la foi, afin d'encourager les membres de la FREE à être témoins du Christ dans le monde actuel.

  • Rencontre générale de la FREE : entre vision et moyens limités

    Ven 12 avril 2019

    Lors de sa dernière Rencontre générale, le 6 avril 2019, la FREE a montré le visage d’une fédération traçant son chemin entre ambitions spirituelles et moyens limités. Comme dit le proverbe : « Ne me donne ni pauvreté ni richesse ; accorde-moi seulement ce qui m'est nécessaire pour vivre, car dans l'abondance, je pourrais te renier et dire : ‘Qui est l'Eternel ?` Ou bien, pressé par la misère, je pourrais me mettre à voler et déshonorer ainsi mon Dieu » (Pr 30.8-9).

  • Commission Asie

    Jeu 11 avril 2019

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Afrique-Moyen Orient et Europe), la commission Asie a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Asie.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !