Des protestants français et allemands s’opposent à l’extrême-droite

jeudi 12 janvier 2017

L’Eglise protestante d’Alsace-Lorraine et ses voisines allemandes se sont prononcées lundi 9 janvier, ensemble et officiellement, contre l’extrême-droite. Elles l’ont fait à la veille des échéances électorales de 2017.

Christian Albecker, président de l’l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine, Jochen Cornelius Bundschuh, évêque de l’Eglise protestante du pays de Bade, et Christian Schad, président de l’Eglise protestante du Palatinat ont épinglé les discours nationalistes et identitaires. S’ils n’ont pas cité nommément le Front national en France ou l’Alternative für Deutschland (AFD), en Allemagne, le Français Christian Albecker a néanmoins parlé de « lepénisation des esprits » et déclaré que « les partis d’extrême-droite ne sont pas compatibles avec la foi chrétienne ».

Dans une déclaration commune, les trois hommes se sont élevés contre toutes les tentatives visant à répandre un climat de suspicion et d’exclusion à l’encontre d’individus ou de groupes d’individus dans le but d’accéder au pouvoir. Car dans les deux pays, l’extrême-droite gagne du terrain. 

Rhétoriques dénoncées 

En France, les sondages indiquent en effet que Marine Le Pen pourrait accéder au deuxième tour de l’élection présidentielle en mai prochain. En Allemagne, l’AFD est créditée de 15% des voix aux législatives de septembre prochain. Ce parti est pourtant apparu il y a seulement 4 ans sur la scène politique. 

En réaction, les protestants rhénans ont donc dénoncé les rhétoriques anti-immigration, anti-réfugiés et antieuropéennes. Ils ont rappelé dans leur texte les valeurs chrétiennes et leur engagement « du côté des faibles, des pauvres et des étrangers », rapporte le journal DNS (Dernières Nouvelles d’Alsace). Et ils l’ont fait de façon très symbolique sur un pont qui enjambe le Rhin entre Kehl et Strasbourg. Si les préoccupations de nombreux électeurs sont aujourd’hui la sécurité et l’immigration, ils ont ainsi souligné qu’il était plus que jamais nécessaire de « construire et traverser des ponts ».

Le poids de l’histoire

Il y a la symbolique du pont, mais aussi celle du lieu géographique et de l’histoire par conséquent : selon Christian Schad, la haine vécue par les générations antérieures, l’une en face de l’autre de part et d’autre du Rhin, n’est pas à reproduire. Or selon lui, la menace n’est pas écartée avec les mouvements très identitaires.

Le rappel historique de la Première et de la Seconde Guerre mondiale devrait porter au-delà des seuls cercles protestants.

Gabrielle Desarzens

Ecouter la chronique de Gabrielle Desarzens pour RTSreligion.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

22 janvier

  • «L'implantation d'Eglises» avec Franck Jeanneret (One Talk)
  • «La joie d'aimer Dieu» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

29 janvier

  • «Amar: un immense respect pour Issa » (Ciel ! Mon info)
  • «La croissance exige du temps» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Mar 21 janvier 2020

    Le forum de Davos s’ouvre aujourd’hui mardi 21 janvier. Le Sahel et ses tensions religieuses y seront pour la première fois l’objet d’une conférence, organisée notamment par l’Alliance évangélique mondiale.

  • « Il m’a donné un nom » est sorti de presse

    Lun 20 janvier 2020

    Le livre de Christine Gallay, dans lequel elle raconte notamment ses années de galère à vivre dans la rue, est publié aux éditions Première Partie. Avant le tourbillon médiatique qui l’attend à Paris, elle confie qu’il s’agit là d’un aboutissement.

  • Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Lun 06 janvier 2020

    Une loi sur la liberté religieuse enflamme le Monténégro, petit pays balkanique aux trois quarts orthodoxe. Les centaines de monastères et les nombreuses terres de l’Eglise orthodoxe serbe, majoritaire, pourraient tout bonnement passer aux mains de l’Etat. Noël, que les orthodoxes célèbrent ce mardi 7 janvier, s’annonce tempétueux.

  • "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    Dim 22 décembre 2019

    Il a maintes fois risqué mourir d’une balle perdue. Au cœur du chaos syrien, dans la ville de Homs, le prêtre syrien Ziad Hilal est resté pendant les 8 années de guerre. « Parce qu’on ne quitte pas les gens quand ils passent par un temps difficile. » A la veille de Noël, il dit ne pas pouvoir imaginer un christianisme sans ses racines au Proche-Orient, « où Jésus est né, a marché et annoncé la Bonne Nouvelle. Il faut que les chrétiens reviennent y vivre ! »

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !