Exercice réussi pour le premier Parlement des inaudibles à Genève

mardi 17 octobre 2017

Un Parlement des « inaudibles » s’est tenu samedi 14 octobre à Genève. Une première organisée dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, dont on fête les 30 ans aujourd’hui !

Les inaudibles sont celles et ceux qui vivent dans la précarité, qui sont en augmentation dans nos villes et qui n’ont pas de parole, de voix dans la cité. La moitié des 60 membres de ce parlement particulier qui s’est tenu pour la première fois samedi 14 octobre est donc en situation de précarité. L’un d’eux, un jeune Suisse de 30 ans, a par exemple plaidé en faveur d’un accès pour tous à la formation professionnelle.

Ce parlement a adopté une douzaine de propositions, qui ont trait à la discrimination, au travail et au logement. Car dans la seule ville de Genève, 1'000 à 1'500 personnes cherchent actuellement où dormir, voire dorment dans la rue. La précarisation augmente et l’offre ne répond plus à la demande. Même les services sociaux l’admettent, indique Inès Calstas, qui exerce un ministère pastoral de rue au sein de l’Eglise catholique et qui a participé à l’organisation de ce parlement.

Plusieurs personnalités politiques présentes

Le phénomène touche toutes les grandes villes de Suisse et la tendance est mondiale. Genève est cependant depuis peu confrontée à la grande précarité, soit à la misère. Plusieurs personnalités politiques genevoises ont pu l’entendre. Comme elles ont pu entendre aussi que la précarité est une grande violence.

Fort de ce premier exercice, le Parlement des inaudibles va réitérer l’expérience l’année prochaine et d’ici là, continuer le dialogue avec les autorités.

Journée internationale

La tenue de ce Parlement a été l’un des évènements organisés dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté célébrée aujourd’hui 17 octobre, pour « rompre le silence » et « donner une visibilité aux démunis ». Au Palais des Nations, une comédie musicale est interprétée par des personnes précarisées ; Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, doit prendre la parole. Cette journée mondiale qui fête ses 30 ans avait été inaugurée par le prêtre français Joseph Wresinski. En 1987, celui-ci avait pris la parole devant la Commission des droits de l’homme, pour demander que soit reconnue l'extrême pauvreté comme une violation des droits de l'Homme.

Gabrielle Desarzens

 

Une chronique à entendre sous RTS La première.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

22 janvier

  • «L'implantation d'Eglises» avec Franck Jeanneret (One Talk)
  • «La joie d'aimer Dieu» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

29 janvier

  • «Amar: un immense respect pour Issa » (Ciel ! Mon info)
  • «La croissance exige du temps» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !