Formation : Olivier Fasel propose une initiation à la pratique du conte

vendredi 30 juin 2017

Il est pasteur et conteur professionnel. Les deux à la fois ! Olivier Fasel propose dès la rentrée prochaine une initiation à la prise de parole via l’apprentissage de la narration de contes et d’histoires. Une formation sur 4 soirées et un week-end dans la région de Fribourg.

On a tous quelque chose à dire ! Mais prendre la parole, surtout en public, est source de stress et de confusion. « Le Dire de l’imaginaire » est une formation à la prise de parole en public qui prend appui sur le répertoire des contes merveilleux, des légendes et autres fictions. Sur 4 soirées et un week-end, ce sera pour vous l’occasion de découvrir les spécificités de ces récits aussi vieux que l’humanité, d’approfondir leurs structures et leurs enjeux métaphoriques. Ce sera aussi l’occasion d’apprendre à dire ces textes écrits, selon les spécificités de l’oralité (cadres, structures, images, langages, corps, voix, musique). Et surtout de prendr plaisir à jouer avec la langue, avec les mots et l’imaginaire, dans une ambiance détendue et ludique, dans un cadre naturel et inspirant !

Une formation basée sur la pratique

Cette formation fonctionne comme un atelier. C’est donc à partir de la pratique que se fera l’entrées dans le labyrinthe des enjeux théoriques ! Le formateur, Olivier Fasel, initié à la pratique de l’art du conte il y a 20 ans, a auparavant fait une formation en pédagogie curative à l’Université de Fribourg. Après quelques années de pratique en tant qu’éducateur dans le milieu du handicap mental, il a bifurqué vers la théologie et le ministère pastoral qu’il exerce à temps partiel depuis 1993.

Depuis son « entrée en conte », il a accompli la formation de formateur d’adultes (Brevet fédéral) et un stage appliqué de formateur de conteurs, dans le cadre du Centre méditerranéen de littérature orale (CMLO). Et comme la pratique du conte est un art, il a le plaisir de continuer à se former, et la joie de transmettre à son tour ce qu’il engrange ici et là. (c)

Le site d’Olivier Fasel.

 

 

  • Encadré 1:

    Infos pratiques

    Dates (la formation complète comprend quatre soirées et un week-end) : les 14 septembre, 12 octobre, 9 novembre, 11 janvier 2018 et le week-end du 10 au 11 mars 2018.

    Lieu : espaceRencontre, Rte de Bourguillon 36, 1722 Bourguillon (CH)

    Prix : CHF 450.- (ne comprend ni logement ni repas).

    Inscription : contact@olivierfasel.ch.

    Téléphone : 079 519 45 55.

     

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • « Pâques, c’est le changement ! »

    Mer 08 avril 2020

    Pour Noëlle Sennwald, aumônier à la HET-PRO de St-Légier, il nous faut "ressusciter" : « C’est-à-dire changer notre manière de vivre sous le regard de la Résurrection du Christ, qui est venu sur terre pour nous ouvrir les yeux sur notre humanité dysfonctionnelle. Et qu’on puisse aller vers quelque chose de différent ! »

  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Lun 06 avril 2020

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !