FREE : de la casse à la Rencontre générale !

mercredi 18 juin 2008

A propos de la Rencontre générale de la FREE du 7 juin à Echallens, une chose restera dans les esprits : la méditation apportée par Charles-André Geiser, pasteur dans l’Eglise évangélique libre de la Chaux-de-Fonds. Une méditation participative, à grands renforts de sons et de lumières !

Samedi 7 juin a eu lieu la Rencontre générale de la FREE, à l'église évangélique d'Echallens. A l'heure où nos églises se structurent, Charles-André Geiser, pasteur à l'Eglise évangélique de la Chaux-de-Fonds, nous a encouragés par une méditation pour le moins fracassante !
En raison de leur désobéissance, Dieu livre le peuple d'Israël aux mains des Madianites. Du fond de leur misère, les israélites crient à l'Eternel. Dieu suscite un libérateur, Gédéon, qu'il place à la tête d’une armée de 32'000 hommes. Mais… Gédéon renvoie chez eux 31'700 soldats! C’est avec seulement 300 hommes, armés de cruches, de trompettes et de torches, qu’il met en déroute l’armée adverse, composée de 135'000 soldats bien équipés et accompagnés d’une multitude de chameaux.
Charles-André Geiser ne s'est pas contenté d'une simple lecture biblique de Juges 7… Il nous a invités à jouer l'armée de Gédéon! Debout, les 250 délégués et membres de la FREE ont dû lever leur stylo (la torche) et crier au son de la trompette de Charles-André (Gédéon). Pendant que Anthony Geiser fracassait de la vaisselle dans un bidon (les cruches brisées) et Emmanuel Schmid criait: "Pour l'Eternel et pour Gédéon!" Et chacun devait rester en place, attendant la victoire de l'Eternel.

Illogique!
Tout, dans ce récit, est illogique et absurde. Quand on a 32'000 soldats pour attaquer une armée de 135'000… on ne les renvoie pas à la maison pour n’en garder que 300! Confier la direction d’une armée à un froussard comme Gédéon, qui a une si piètre stratégie militaire, c’est la dernière chose à faire!
Quand les chameaux des adversaires sont aussi nombreux, on ne les épouvante pas! On les égorge sur place par surprise. Car les chameaux, c’est rapide, dangereux, ça mord, ça crie horriblement… et ça pue! Un coup de trompette peut les effrayer et ils vous foncent dessus sans pitié.
La nuit, la torche permet de localiser chaque soldat: c'est donc facile de lui envoyer une flèche en plein cœur! La trompette aussi. Même un aveugle adverse peut tirer sur celui qui se localise par le bruit d’une trompette. La position d’un homme qui lève les 2 bras prouve qu’il n’a pas de bouclier pour se protéger. Il est facile de l’exterminer. Equiper une armée avec des cruches et des trompettes, c’est ridicule! Crier "A l’assaut!" et demander que personne ne bouge, c’est totalement contradictoire et illogique! Casser des cruches, c’est détruire inutilement du matériel.

Le combat de la FREE…
Aujourd'hui, que peut-on tirer de cette histoire? La FREE a la conviction qu’il faut s’organiser pour de grandes batailles en Suisse. Elle sait que les jeunes sont la force présente et future pour mener ces batailles et remporter des victoires. Bien sûr, il ne s’agit pas de détruire des personnes mais de les conduire à Jésus-Christ! La FREE est en train de prendre des décisions pour concrétiser cette vision et cette conviction. Mais la FREE, c'est-à-dire nous, pourrions devenir orgueilleux par ce que nous avons et sommes.
La FREE est actuellement la plus grande Fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande. Nous avons une bonne organisation. Nos structures sont le résultat d’expériences, de réflexions et de mise en réseaux de nos compétences. Nous avons une vision missionnaire, un service de communication, un département de formation permanente, un service d’entraide matériel, un service des finances…

…avec quelle stratégie?
"Et je ne peux m’empêcher d’avoir une parole prophétique, poursuit Charles-André Geiser. J’ai donné toutes mes forces dans ma jeunesse pour servir Dieu dans une union d’églises évangéliques, également très performante. Mais de grands défis nous attendaient au tournant du siècle." Il s'agissait de réactualiser la stratégie d'église, pour affronter de nouvelles situations. Dieu appela des jeunes, leur adressa des vocations étonnantes et surprenantes… et les dirigeants en étaient fiers!
"Mais nous avons oublié que l’orgueil précède la chute, continue Charles-André. Nos leaders se sont accrochés aux méthodes du passé, qui avaient été efficaces et bénies. Ils n’ont pas discerné le plan de Dieu pour atteindre une nouvelle génération. Ils ont découragé les initiatives des jeunes parce qu’elles bousculaient les traditions. Je retiens mes larmes ce matin." Reste une question lancinante: Pourquoi ces leaders n’ont-ils pas écouté les jeunes, pour tenter de les comprendre?
Et Charles-André, de conclure avec un appel: "Nous, responsables de la FREE en 2008, délégués de nos Eglises, ne répétons pas une telle gabegie! Dieu appelle des jeunes. Ils vont peut-être faire de la casse, comme Gédéon avec les cruches. Ils vont nous proposer des plans de bataille complètement bizarres. La FREE de demain, c’est déjà eux aujourd’hui! Cela ne veut pas dire qu’il faut les livrer à eux-mêmes. Ils ont besoin de nous. Ne tombons pas dans le piège de l’orgueil. Ne nous appuyons pas sur nos expériences bénies du passé pour les imposer à la nouvelle génération. Soyons très réceptifs à ce que notre Dieu va nous montrer!"

Implantation d'Eglises en Suisse
Après ce vibrant appel, Daniel Berger, le vice-président de la FREE, a présenté la mission Vision Schweiz, qui soutient l'implantation d'Eglises en Suisse. Leur leitmotiv? "Plus d'Eglises, afin que plus de personnes trouvent Christ". Cette mission propose des missionnaires-pasteurs, dans les régions où il n'y a pas encore d'Eglise. En 30 ans, elle a permis 30 implantations. Actuellement, l'Eglise évangélique de Villars-sur-Glâne (FREE) est soutenue par Vision Schweiz.
Olivier Fasel, pasteur-missionnaire de cette communauté, témoigne du soutien qu'il reçoit de Vision Schweiz: un contact mensuel, des visites… "Et ce qui m'a le plus touché dans ce coaching, c'est la retraite annuelle des missionnaires. C'est très précieux d'avoir un contact avec des personnes qui font aussi de l'implantation d'Eglises." Par exemple, Olivier exerce son ministère dans un canton catholique: il ne vit pas l'œcuménisme de la même manière que les autres pasteurs de la FREE, qui travaillent dans des cantons protestants.
"Vision Schweiz parle résolument d'implantation d'Eglises… on n'a pas le même courage dans la FREE, reconnaît Olivier. Il y a un doute chez nous, qui n'existe pas du côté alémanique. Un pour-cent seulement de nos dépenses concernent le développement de nouvelles Eglises, c'est trop peu!" En tant que pionnier, le pasteur-missionnaire se retrouve souvent seul. Olivier a particulièrement apprécié le soutien de Vision Schweiz au début, lorsqu'il a commencé des rencontres dans sa maison. Qui dit soutien dit aussi rapport d'activités… "Cela pouvait paraître fastidieux, reconnaît Olivier. Mais cette discipline a été payante. Cela m'a stimulé à garder la vision, pour éviter de faire de notre groupe un club. Ce coaching m'a aidé à garder la vision des personnes non églisées."
Fait rare dans nos Eglises, il a peu été question, durant cette rencontre générale, de mission à l'étranger… Le signe que les temps changent et que c'est d'abord en Suisse romande que la FREE a des défis à relever?

Anne-Catherine Piguet, rédactrice responsable  du journal "Vivre"

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !