Islam : du dialogue aux questions qui fâchent

Gabrielle Desarzens mercredi 16 janvier 2019

Engagé dans le dialogue œcuménique et interreligieux depuis des années, le théologien et auteur Shafique Keshavjee convie les lecteurs de son dernier livre à un réveil brutal. Il y analyse l’islam et ses textes fondateurs sous l’angle d’une entreprise de conquête spirituelle, politique et militaire. Il s’en explique dimanche à 11h sur RTS Espace 2.

Babel: Islam: du dialogue aux questions qui fâchent avec Shafique Keshavjee au micro de Michel Kocher (20.01.2019) Gabrielle Desarzens - RTSreligion

Dans l’émission Babel et au micro de Michel Kocher, Shafique Keshavjee parle dimanche 20 janvier de son dernier livre « L’islam conquérant », qui vient de sortir aux éditions IQRI (Institut pour les Questions Relatives à l’Islam). Selon ce théologien qui a longtemps milité dans le dialogue interreligieux et qui est l’un des pères fondateurs de la Maison de l’Arzillier à Lausanne, son livre est une forme de réveil un peu brutal pour son lectorat. Il y expose que dans ses textes fondateurs, l’Islam a une structure conquérante ; elle se développe comme un système total, avec de véritables stratégies.

Affirmer le primat des valeurs humanistes

« Si l’islam comme spiritualité communautaire est comparable à d’autres spiritualités et religions, il n’en va pas de même de l’islam comme projet politique et comme stratégie militaire, écrit-il dans son livre. L’islam conquérant ne se voit pas comme égal aux autres religions. Et, en tant que tel, il ne doit pas être traité de manière égale. Face à l’islam politique, il est nécessaire d’affirmer avec force le primat des valeurs humanistes de nos sociétés. Et face à l’islam comme stratégie militaire (...), il convient de résister de la manière la plus lucide et la plus ferme. »

Hadiths et Sira sous la loupe

Le livre de Shafique Keshavjee est une lecture approfondie et un peu inquiète des sources de l’Islam, non seulement le Coran, la plus connue, mais aussi les Hadiths et la Sira, des textes importants porteurs d’une vision très conquérante. Avec ce dernier titre « L’islam conquérant », l’auteur tranche d’avec ses premiers écrits plus consensuels. Rappelons que son livre « Le roi, le sage et le bouffon, le grand tournoi des religions » par exemple, paru en 1998, était un livre qui tentait de rassembler par-delà les différences. Mais loin du théologien l’idée de vouloir stigmatiser les musulmans. « La grande majorité d’entre eux n’adhèrent pas à la vision d’un islam conquérant », dit-il. La première partie de son livre est d’ailleurs consacrée à présenter la diversité des courants dans l’Islam contemporain.

Gabrielle Desarzens

« L’islam conquérant », de Shafique Keshavjee, Editions IQRI : 2019.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Lun 06 avril 2020

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !