L’organisation SIM fête ses 125 ans

vendredi 14 septembre 2018

Cette année, l’organisation missionnaire SIM fête ses 125 ans. A cette occasion, une journée de fête et de commémoration a eu lieu le 8 septembre à Berne.

Le 8 septembre 2018, quelque 120 personnes ont participé, à Berne, à la célébration des 125 ans de l’organisation missionnaire Serving in Mission (SIM, trad. : Servir en mission). Le thème choisi pour cette journée de fête était : « Reconnaissants pour le passé ! Enthousiastes pour l’avenir ! »

Lors d’un programme varié, des anciens missionnaires ont été interviewés par Leo Mutzner, le directeur de SIM Suisse. Ils ont évoqué leur travail durant les années 60, le courrier qui mettait deux semaines à arriver, la découverte de cultures différentes. « Mes années à la SIM m’ont ouvert l’esprit, a relevé une dame. J’ai découvert qu’il existe plus d’une recette de sauce à salade ! »

Joshua Bogunjoko, le directeur international de SIM a adressé une salutation par vidéo, le clown Pipo a entraîné les enfants présents dans ses aventures et le groupe bernois « Kernenergy » a entraîné l’assistance dans un temps de louange.

La mission hier et aujourd’hui

Lors d’une évocation de l’histoire de la mission,Beat Jost, missiologue dans l’organisation « Frontiers », a dit sa reconnaissance pour le travail accompli par l’organisation SIM. « Pour les premiers missionnaires, la mission était le but final de leur carrière, a-t-il expliqué.Il vivaient au milieu de dangers et beaucoup mourraient en mission ».

Beat Jost a également évoqués quelques défis de la mission moderne. « D’abord, l’environnement a changé. La mission n’est pas très bien vue dans notre société sécularisée. Mais les missionnaires ont également changé. Lorsqu’ils partent pour un long terme, ils pensent à une durée de deux ans. Ils ont également besoin de sécurité et d’un accès Internet à haut débit. Le défi des missionnaires d’autrefois était de savoir comment rester en contact avec leur entourage au pays. Aujourd’hui, le défi est d’apprendre à couper, à accepter de ne plus être en contact ».

Claude-Alain Baehler

Le site de SIM.

  • Encadré 1:

    SIM en bref

    Fondée en 1893 sous le nom de Soudan Interior Mission (trad. : Mission intérieure du Soudan), l’organisation Serving in Mission (SIM, trad. : Servir en mission) est aujourd’hui présente dans 80 pays et compte plus de 4000 collaborateurs, dont 1800 missionnaires. SIM a fondé plusieurs milliers d’Eglises, plus de 60 hôpitaux et centres de santé, quelque 90 instituts de formation. L’organisation a développé un accès à l’eau potable pour plus de 1,4 millions de personnes.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • « Pâques, c’est le changement ! »

    Mer 08 avril 2020

    Pour Noëlle Sennwald, aumônier à la HET-PRO de St-Légier, il nous faut "ressusciter" : « C’est-à-dire changer notre manière de vivre sous le regard de la Résurrection du Christ, qui est venu sur terre pour nous ouvrir les yeux sur notre humanité dysfonctionnelle. Et qu’on puisse aller vers quelque chose de différent ! »

  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Lun 06 avril 2020

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !