La biennoise Leny Tonic sort « Bulles d’air », son premier CD

vendredi 01 octobre 2021

Leny Tonic – de son vrai nom Hélène Steiger – est musicienne et leader de louange à Bienne. Elle vient de sortir son premier album intitulé « Bulles d'air ».

La biennoise Hélène Steiger, alias Leny Tonic, vient de sortir son premier album intitulé « Bulles d'air ». Jazzy, funky, pétulants, énergisants, les dix chants de l’album racontent la vie, la confiance et la présence de Dieu. Ils ont pour titres : « Rencontre », « Mon Dieu mon espoir », « Ta grâce », « Tissus d’amour », etc.

« J’aime la musique qui groove, ainsi que les sections de cuivres, explique Leny. J’aime composer des chants optimistes, joyeux, profonds, qui tendent vers une espérance solide et laissent transparaître Jésus en action. Les paroles, en français, sont inspirées d’expériences de vie qui m’ont poussé à partir à la recherche d’une authenticité plus profonde. »

Ce projet de CD est né au milieu de difficultés, de temps sombres, de deuils, de la maladie. « Dieu m’a demandé si j’allais continuer de chanter pour lui malgré les coups durs, explique Leny. C’est le cœur-même de mon projet, la raison pour laquelle je me suis lancée. »

Une passion pour la composition musicale

Leny explique que, depuis plusieurs années, Dieu lui à régulièrement soufflé des mélodies et inspiré des paroles. Elle a ainsi constitué une collection de chants de sa composition. Composer de la musique est l’une de ses activités musicales préférées. Elle se souvient : « J’ai toujours aimé travailler les paroles des chansons, trouver des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes voix ». De plus, Leny dirige régulièrement des chorales, en particulier dans le cadre de l’organisation chrétienne Adonia Juniors et Adonia Gospel.

Mariée et mère de deux jeunes adultes, Leny a grandi à Bienne. Ensuite, elle a passé quelques années à l’étranger, entre autres au Canada et aux Etats-Unis. De retour à Bienne, elle s’est engagée avec les musiciens du groupe de jeunes « J’y crois ». Elle participait à l’animation de la louange avec son saxophone, instrument qu’elle a pratiqué durant 17 ans.

Aujourd’hui, Leny travaille comme assistante dentaire. Elle anime régulièrement la louange au sein de sa communauté, l’Eglise évangélique des Ecluses (FREE), à Bienne.

En ce qui concerne le futur, notre musicienne aux multiples facettes rêve de donner des concerts : « Je crois que quelque chose se mettra en place. Il est trop tôt pour dire quand et comment, mais les idées sont là. J’aimerais toucher un public ouvert à la foi et témoigner ouvertement. Je désire que mes chants honorent Celui pour qui je vis et je chante ».

Claude-Alain Baehler

 

Informations et achat de l’album sur le site de l’auteure : https://lenytonic.ch.

Leny sur Facebook : https://www.facebook.com/LenyTonic

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Le fabuleux voyage de David Richir

    Mer 20 octobre 2021

    Il en revient avec des paillettes plein les yeux. David Richir, professeur à la HET-PRO en Nouveau Testament, a participé au premier Forum chrétien romand, qui s’est tenu du 11 au 13 octobre à Leysin. « J’ai fait comme un voyage interculturel au niveau spirituel », indique-t-il mercredi 20 octobre à Morges. Non sans ajouter avoir été profondément enrichi par les pratiques œcuméniques partagées.

  • Les vécus familial et communautaire se complètent

    Jeu 23 septembre 2021

    Alors que les enfants ont repris le chemin de l’école, les familles chrétiennes n’ont pas toutes repris le chemin de l’église. Est-ce problématique ?

  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    Jeu 02 septembre 2021

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

  • La 11è plaie d’Egypte ! » (7/9)

    Dim 08 août 2021

    Comment les croyants ont-ils vécu et vivent-ils encore la pandémie ? Samuel Peterschmitt, pasteur évangélique en Alsace, évoque les lépreux du Lévitique… précisant avoir développé une empathie envers les rejetés.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !