L’Eglise évangélique de Meyrin inaugure ses nouveaux locaux

mercredi 21 septembre 2005

A l’étroit pendant de nombreuses années, l’Eglise évangélique de Meyrin a fait le pas de construire de nouveaux locaux sur la parcelle de la chapelle du village. Le week-end prochain, ces locaux seront inaugurés à l’occasion d’une fête villageoise qui s’annonce multicolore. A découvrir.

L’Eglise évangélique de Meyrin (EEM) célèbre ce week-end l’inauguration de ses nouveaux locaux. Les festivités auront donc lieu les 23, 24 et 25 septembre, non seulement dans le nouvel édifice, mais aussi et surtout hors de ses murs, sur la place du village.
Le nouvel édifice, à côté de la petite chapelle, hébergera un nouveau lieu de culte et des salles de rencontre pour le catéchisme, pour les enfants et pour la jeunesse. Ce bâtiment accueillera aussi la garderie du village, "La Framboise".
Actrice de la vie sociale meyrinoise depuis un peu moins d’un demi-siècle, la communauté évangélique de Meyrin a décidé de convier la population locale à partager sa joie lors d’une fête populaire.

Un culte et de nombreuses animations musicales
Dimanche, le culte d’inauguration dès 10h sera le point culminant du week-end. A 11h, l’apéritif officiel débutera, tandis que la musique municipale se mettra en action sur le coup de midi. L’apéritif sera suivi d’un repas. Diverses  prestations culturelles pour petits et grands seront proposées durant l’après-midi. Afin que chacun puisse prendre part à l’événement en famille, un manège, ainsi qu’un château gonflable seront fonctionnels sur le site dès le vendredi 16h.
Plusieurs animations musicales auront lieu durant le week-end. Le vendredi soir, le groupe de jeunes de l’Eglise organise un concert ethno-rock avec Saul Varidel à 20h à la Salle Verchère. Le samedi soir, le groupe de gospel Come on ainsi que le Rochette Good News Band (jazz) proposeront à 20h un concert dans les nouveaux locaux de l’Eglise évangélique.
Des visites guidées de ces locaux seront également proposées tout au long du week-end. (c)

Le détail des manifestations est disponible sur le site internet de l’Eglise évangélique de Meyrin : http://www.eemeyrin.com/eglise/articles.php?lng=fr&pg=336%3Cbr

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !