Les minorités chrétiennes toujours plus sous pression dans le monde

mardi 24 août 2021

A l’occasion de la Journée internationale des victimes de violences à caractère religieux, décrétée dimanche 22 août par l’ONU, une manifestation s’est tenue à Berne. Pour dénoncer une persécution en hausse dans le monde et notamment à l’égard des chrétiens.

Photo: Illia« Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. » Cet article de la Déclaration universelle des Droits humains est de plus en plus bafoué. Et statistiquement, ce sont les chrétiens qui se trouvent le plus souvent dans la cible de violences. C’est ce qu’ont mis en avant samedi 21 août des manifestants sur la Münsterplatz à Berne. Ils étaient tous vêtus de noir, et ont dressé des croix en bois à la mémoire de ces victimes religieuses. Ils ont également déroulé à même le sol un large ruban avec le nom de personnes assassinées à cause de leur foi. Leur but : attirer l’attention du gouvernement suisse et de la communauté internationale sur la liberté de religion qui n’a donc jamais, selon eux, été aussi menacée qu’aujourd’hui et notamment au Sahel.

Faillite de certains Etats

A regarder des données chiffrées et selon l’index mondial de persécution de l’ONG Portes Ouvertes, le nombre de chrétiens tués à cause de leur foi est passé de 2'983 (index 2020 ndlr) à 4'761 (index 2021 ndlr), dont 3'530 au Nigéria. Selon Illia Djadi, spécialiste de la région sahélienne pour l’ONG et qui était sur place à Berne, cette hausse s’explique d’une part par la fragilité de certains Etats, voire leur faillite. « La nature a horreur du vide : les groupes criminels prennent la place. » Cet homme originaire du Niger parle d’ailleurs volontiers d’un « Sahelinistan » pour parler du Nigéria et de ses pays voisins où sévit le groupe terroriste islamiste Boko Haram. Il fait donc un parallèle avec l’Afghanistan. D’après lui, il y règne la même idéologie et la même violence. Il met d’autre part à l’index le trafic de la drogue, produite dans les campagnes afghanes, mais qui transite par le Sahel. Pour lui, ce commerce et le djihadisme sont étroitement liés et génère des sociétés de banditisme organisé.

Pourquoi massacrer les chrétiens ?

Et si les chrétiens sont le plus persécutés, c’est parce que cela fait partie de l’idéologie de ces combattants islamistes qui ont développé une haine anti-élites mais aussi anti-occidentale. Pour Illia Djadi, leur but a toujours été d’instaurer un califat. Rien d’étonnant dès lors qu’ils procèdent au massacre des minorités comme les chrétiens, mais aussi des musulmans modérés, voire simplement de celles et ceux qui ne collaborent pas.

Gabrielle Desarzens

Une chronique à écouter ici

 

Image principale : Schweizerische Evangelische Allianz
Image dans le texte: Illia 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

  • Le fabuleux voyage de David Richir

    Mer 20 octobre 2021

    Il en revient avec des paillettes plein les yeux. David Richir, professeur à la HET-PRO en Nouveau Testament, a participé au premier Forum chrétien romand, qui s’est tenu du 11 au 13 octobre à Leysin. « J’ai fait comme un voyage interculturel au niveau spirituel », indique-t-il mercredi 20 octobre à Morges. Non sans ajouter avoir été profondément enrichi par les pratiques œcuméniques partagées.

  • Les vécus familial et communautaire se complètent

    Jeu 23 septembre 2021

    Alors que les enfants ont repris le chemin de l’école, les familles chrétiennes n’ont pas toutes repris le chemin de l’église. Est-ce problématique ?

  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    Jeu 02 septembre 2021

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

  • Tchad : et si vous étiez envoyés?

    Mar 16 mars 2021

    La Commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) travaille en lien avec Action Missionnaire Internationale partenaires (AMI-p), mission partenaire de la FREE qui oeuvre depuis 60 ans auprès des peuples du Sahel. La mission AMI-p est engagée sur plusieurs lieux dans la région du Tchad, au coeur de la capitale, N'Djaména, ainsi que dans sa banlieue, dans l'est du pays à Abéché et au nord du Togo à Mango. Vous pouvez découvrir davantage sur les champs d'actions en cliquant ici.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !