«Laissez de la place au «mais» de Dieu» par Serge Carrel (avec Radio R)

Serge Carrel jeudi 19 mars 2020

Dans le contexte de crise que nous traversons, la radio évangélique Radio R a fait appel à quelques chroniqueurs pour nourrir l’espérance sur ses ondes. Serge Carrel est du nombre. Il a proposé ce matin cette chronique dans le cadre d’une nouvelle émission intitulée : « Vitamine R ». A lire et à écouter.

La pandémie qui nous frappe tous rappelle la fragilité de nos existences. Obnubilés par nos objectifs de vie, nous ne prêtons que peu d’attention en temps ordinaire aux questions de sens, notamment en lien avec ce que nous accomplissons au quotidien. Un virus pervers frappe et nous découvrons la fragilité de ce que nous avons construit, de nos agendas, de notre quotidien…

Comme l'herbe!

Dans la Bible, l’auteur de l’extraordinaire Psaume 103 le dit bien : la vie de l’homme fait penser à l’herbe… cette herbe qui pousse au printemps et qui sèche durant l’été…

L’image est forte… C’est vrai : il y a une dimension tragique dans le destin d’un brin d’herbe… Cependant il y a aussi une dimension tragique dans la trajectoire d’une vie humaine… Et c’est le ressenti de beaucoup d’entre nous aujourd’hui… au point d’en être déprimés… et de se laisser aller au défaitisme. « Nous ne surmonterons jamais cette montagne. Elle va nous vaincre. Nous n’en réchapperons pas ! »

Ecouter le « mais » de Dieu

Ce qu’il y a d’extraordinaire dans le Psaume 103, c’est qu’il y a un « mais »… Le « mais » du verset 17… Ecoutez plutôt les versets 15 à 17 : « La vie de l’homme fait penser à l’herbe : comme l’herbe des champs, qui commence à fleurir, mais périt dès que passe le vent brûlant, la voilà disparue sans laisser de trace. Mais la bonté du Seigneur pour ses fidèles dure depuis toujours et durera toujours. »

Nos circonstances de vie peuvent sembler tragiques. Cependant il y a toujours le « mais » de Dieu qui retentit : « Mais la bonté du Seigneur dure à toujours »…

Aujourd’hui, vous êtes peut-être découragés. Vous êtes peut-être « au fond du trou », comme on le dit familièrement… Cependant, laissez une place à ce « mais » de Dieu. Avec le Seigneur, il y a toujours une espérance. L’aurore vient… Le Soleil de justice est à l’horizon…

Laissez donc résonner ce « mais » dans votre vie. Votre journée s’illuminera de Sa présence !

Serge Carrel

Un partenariat Radio R-lafree.info

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

  • « Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

    Ven 20 mars 2020

    Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !