Abandonner la pornographie : un cours en ligne et trois ateliers en présentiel

Yaëlle & Nicolas Frei vendredi 16 novembre 2018

La consommation de pornographie est en croissance. Elle concerne 1 jeune sur 5, qui en consomme au minimum une fois par semaine. Yaëlle et Nicolas Frei sont d’anciens porno-dépendants. Ils proposent aujourd’hui des cours en ligne et en présentiel pour quitter cette dépendance.

Yaëlle et Nicolas Frei lancent un cours en ligne « 90 jours pour abandonner la pornographie ». Avec cette nouvelle offre en Suisse romande, ces anciens porno-dépendants proposent sept sessions qui permettent de découvrir l'envers du décor de l'industrie du X, de mettre en place des outils concrets pour s'en sortir et de construire une vie épanouissante, libre de la pornographie. Les vidéos sont accompagnées d'un livret de 70 pages.

Le cours en ligne est disponible depuis le site innocence.ch et offre l'avantage d'être plus flexible, car accessible partout à l’aide d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Actuellement, un jeune sur cinq regarde du porno au moins une fois par semaine[1], et de plus en plus d'experts s'inquiètent des répercussions néfastes sur eux.

L’organisation Innocence propose en plus trois nouveaux ateliers en présentiel. Un premier aura lieu en janvier à Genève (Petit-Lancy) et deux autres à Vevey et à Estavayer-le-Lac au mois d'avril.

Ces cours s’adressent à toute personne qui lutte avec une consommation problématique de pornographie et qui souhaite en sortir. Le programme se concentre sur le potentiel de chacun afin d'encourager à construire une vie qui a du sens, des relations épanouissantes et un avenir rempli d'espérance. Le but est d'amener le participant à se questionner, à se lancer des défis, à se connaître davantage et à apprendre à affirmer son identité pour que la pornographie ne soit plus nécessaire pour se sentir bien.

Yaëlle et Nicolas Frei, d’anciens porno-dépendants

Yaëlle et Nicolas, aujourd'hui mariés, ont tous deux développé la même addiction à la pornographie durant leur plus jeune âge, avant même de se connaître. En 2013, ils sont partis pour un voyage de deux mois en Afrique du Sud. Un peu par hasard, ils se sont retrouvés catapultés dans une maison qui accueillait des filles mineures, victimes du trafic humain. Cette expérience leur a permis de prendre conscience qu’une consommation de pornographie n’est pas sans lien avec la traite des êtres humains. À travers le monde, des millions d'hommes, de femmes et même d’enfants se retrouvent prisonniers et obligés de s’exhiber devant une caméra, trop souvent dans des conditions inhumaines. Cette expérience a révélé qu’il y avait des victimes à la fois derrière l'écran et devant l’objectif.

Un jeune sur cinq regarde de la pornographie chaque semaine

Actuellement, 21% des 14-24 ans regardent au moins une fois par semaine du porno et 5% admettent en regarder plusieurs fois par jour[2] ! Parmi les répercussions néfastes sur les jeunes, on trouve des crises d'anxiété, des troubles du sommeil, une perte de l'estime de soi ou encore une représentation des rapports sexuels faussée.

Du côté de la production du matériel pornographique, des femmes et des hommes sont exploités et victimes de pratiques humiliantes et le droit du travail est bafoué... C’est là le quotidien des acteurs et actrices porno en France voisine, constate le journaliste Robin d'Angelo, après plus d'un an en immersion dans l'industrie du porno amateur en France[3].

Retrouvez plus d'informations et les inscriptions sur www.innocence.ch.

 


[1] Voir l’étude réalisée par Ipsos pour le Fonds Actions Addictions, la fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’innovation politique. Elle a été réalisée en ligne sur un échantillon de mille jeunes de 14 à 24 ans. http://www.gabrielperi.fr/les-addictions-chez-les-jeunes-(14-24-ans).html

[2] Voir l’étude réalisée par Ipsos pour le Fonds Actions Addictions, la fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’innovation politique. Elle a été réalisée en ligne sur un échantillon de mille jeunes de 14 à 24 ans. http://www.gabrielperi.fr/les-addictions-chez-les-jeunes-(14-24-ans).html

[3] Robin D’Angelo, Judy, Lola, Sofia et moi, Paris, Goutte d'Or, 2018. https://www.payot.ch/Detail/judy_lola_sofia_et_moi-robin_d_angelo-9791096906109

  • Encadré 1:

    Dates de l’atelier Petit-Lancy (Genève)

    Mardi 8 janvier 2019 à 19h
    Mardi 22 janvier 2018 à 19h
    Mardi 5 février 2019 à 19h
    Mardi 19 février 2019 à 19h
    Mardi 5 mars 2019 à 19h
    Mardi 19 mars 2019 à 19h
    Repas de clôture : mardi 2 avril 2019 à 19h

    Dates des ateliers « Vevey » et « Estavayer-le-Lac »

    Mercredi 10 avril 2019
    Mercredi 24 avril
    Mercredi 8 mai
    Mercredi 22 mai
    Mercredi 5 juin
    Mercredi 19 Juin
    Repas de clôture le mercredi 3 juillet

    Inscription : CHF 100.–

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 février

  • «Des pensées suicidaires à celles de l'existence de Dieu» avec Giovanni Catalanotto ! (Ciel! Mon info)
  • «Etre et rester ensemble» avec Christian Reichel (Mieux vivre à deux)

27 février

  • «L’anorexie» avec Emmanuelle Bessi (Ciel! Mon info)
  • «Alphonse Teyabe: "Etre lumière des nations" par les médias» (Vitamine B)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    Ven 15 février 2019

    La parabole du fils prodigue est en fait la parabole du Père formidable. Celui-ci aime, accueille, sauve et adopte de manière extraordinaire. Un article paru dans Vivre de septembre octobre 2018.

  • La Marmotte offre un répit aux SDF

    Jeu 31 janvier 2019

    Etre sans domicile fixe (SDF) en hiver... Sur les pas de Michael Staiesse, de l’Armée du Salut, Gabrielle Desarzens est allée à la rencontre de bénéficiaires de La Marmotte, lieu d’accueil de nuit depuis 25 ans à Lausanne. Une émission radio diffusée dimanche 27 janvier dernier sur RTS La Première.

  • La boxe percute à l’église !

    Lun 14 janvier 2019

    Des jeunes boxent chaque semaine dans les locaux d’une église évangélique de la FREE. Une façon de faire venir ou revenir les moins de 20 ans à l’église ! Stéphane Hofer, l’instigateur de la formule Box Up Crime Switzerland, espère que l’activité fasse boule de neige. Reportage sur place.

  • L’aumônerie fait sa mue

    Lun 31 décembre 2018

    Que ce soit à l’hôpital, à l’armée ou auprès des jeunes, l’aumônerie est actuellement un chantier ouvert qui veut se professionnaliser et s’éloigner des églises. « Je ne sais pas où cela va nous conduire », réagit lundi 31 décembre Olivier Cretegny, ancien aumônier et président de la FEV (Fédération évangélique vaudoise). Non sans ajouter qu’une Journée de réflexion à l’adresse de tous les aumôniers évangéliques romands est agendée le 30 avril.

eglisesfree.ch

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Rencontre générale de la FREE : de nouveaux projets malgré des ressources en baisse

    Ven 30 novembre 2018

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 24 novembre 2018 à Moudon, a été marquée par des questionnements autour d’un budget en baisse, mais aussi par des projets enthousiasmants. Ainsi, une « Plate-forme d’entraide » permettra à des aînés de partager leurs compétences, et une nouvelle Eglise est implantée à Ballens.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !