Château-d’Oex : Praz-Soleil remet son projet d’EMS au Pôle santé

jeudi 09 janvier 2020

Après plusieurs années d’implication dans le nouveau projet de Pôle santé du Pays-d’Enhaut, la fondation Praz-Soleil, qui dirigeait la Maison d’accueil du même nom, transmet son projet de nouvel EMS au Pôle santé. Elle redéployera sa présence ailleurs en Suisse romande, une fois que son bâtiment aura été vendu.

Fin novembre 2019, la Fondation Praz-Soleil, une œuvre sociale de la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), a remis au Pôle santé du Pays-d’Enhaut sa participation au développement de son nouvel EMS. Impliquée depuis 2014 dans un projet de fusion des différents acteurs de la santé du Pays-d’Enhaut, Praz-Soleil a transféré le mobilier de sa Maison d’accueil, ainsi que les études du nouvel EMS au Pôle santé. Cette fondation est ainsi rentrée dans ses frais pour les investissements consentis dans l’élaboration de la construction du nouvel EMS.

Suite à une décision du conseiller d’Etat en charge de la santé

Cette transmission de patrimoine intervient alors qu’à l’été 2018 le conseiller d’Etat Pierre-Yves Maillard, à l’époque chef du département de la santé et de l’action sociale, avait décidé que le nouvel EMS dans la construction duquel s’était impliquée la Fondation Praz-Soleil, devait appartenir finalement au Pôle santé. Ce changement de politique a entraîné le désengagement de la fondation de la FREE.

« Le Pôle santé est un bel outil qui permettra de prendre en charge les personnes en vulnérabilité dans le Pays-d’Enhaut, explique Jean-François Cardis, président sortant de la Fondation Praz-Soleil et toujours membre du conseil de fondation du Pôle santé. Il poursuivra ainsi la vocation que nous avions dessinée pour notre EMS. »

L’aumônerie continue à être animée par un pasteur de la FREE

La fondation Praz-Soleil attend encore le rachat de sa propriété par le Pôle santé. Une fois cet achat effectué, les représentants de Praz-Soleil se retireront du conseil du Pôle santé. L’aumônerie animée par le pasteur évangélique Pascal Gaudin, qui était au cœur du projet commun du Pôle santé, se poursuit et continuera à être financée par les Eglises de la FREE.

Grâce aux fonds dégagés par cette remise de projet, l’oeuvre diaconale de la FREE sera redéployée ailleurs en Suisse romande. Ce qui correspond au souhait de plusieurs Eglises membres de la FREE qui souhaitaient une action sociale dans une région moins excentrée.

« Nous avons lâché prise pour le bien du Pays-d’Enhaut, ajoute Jean-François Cardis. Si nous avons un vœu à faire au moment de quitter ce projet, c’est que l’esprit d’accueil de la Maison Praz-Soleil puisse perdurer dans l’EMS que gérera le Pôle santé. »

35 ans de présence au Pays d’Enhaut

C’est en 1981 qu’à l’instigation d’Henri et Antoinette Vuadens de Blonay, La Prévoyante, la fondation de la FREE, a acheté l’ancien hôpital du Pays-d’Enhaut, avec Olivier Cretegny, comme premier directeur. Dès 1984, la maison d’accueil ouvrait ses portes à une large clientèle. Elle s’est transformée progressivement en un EMS d’une trentaine de lits pour longs et courts séjours.

La fondation Praz-Soleil poursuit son engagement dans le cadre de la Maison Béthel à Blonay (VD). Cet établissement psychosocial médicalisé accueille des personnes en souffrances psychiques. (c)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

12 février
  • «Répondre de sa foi au quotidien» avec Yannick Imbert (Intelligence de la foi)
19 février
  • «Le christianisme est-il démodé? » avec David Bohomme (One’Talk)
  • «Monsieur Amar: les discriminations dont sont victimes les musulmans européens dans leur pays d’origine » (Ciel! Mon info)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !