Prix catholique des médias: la journaliste Gabrielle Desarzens lauréate 2020

mardi 22 septembre 2020

Cette année, le Prix catholique des médias va à la journaliste Gabrielle Desarzens. Son émission « Cul-de-sac bosnien », diffusée dans Hautes Fréquences sur RTS La Première en février dernier, a été distinguée par un jury composé d’autorités ecclésiales catholiques et de journalistes.

 

La journaliste Gabrielle Desarzens obtient le Prix catholique des médias de la Conférence des évêques suisses, pour son reportage radiophonique « Cul-de-sac bosnien », diffusé le 16 février 2020 sur RTS La Première.

« Empathie, grand respect et sans préjugés »

Selon le jury de ce prix prestigieux, la journaliste dépeint dans son enquête la situation des migrantes et des migrants bloqués en Bosnie par la frontière croate de l’Espace Schengen « avec empathie, grand respect et sans préjugés ». Cette émission informe, d’une part, de la situation d’impasse dans laquelle se trouvent différentes personnes, tout en rayonnant, d’autre part, d’une curiosité chrétienne pour la vie quotidienne et les perspectives d’avenir de ces réfugiés.

Un engagement de longue date aux côtés des migrants

afd6ead3 74f7 42d0 ab21 d355314b88a8« C’est une belle reconnaissance pour le travail accompli », commente Gabrielle Desarzens. Au sortir de ses études en sciences politiques à l’Université de Lausanne, la lauréate a travaillé auprès de migrants pour le compte de la Croix-Rouge suisse dans le canton de Vaud. Dès son entrée à RTSreligion en 2009, elle consacre plusieurs émissions aux conditions de vie des migrants : en 2015 à la situation des migrants mineurs non accompagnés à Scicli en Sicile et à Lampedusa; en 2016 à l’engagement de chrétiens évangéliques dans la « jungle » de Calais; et en 2017 et 2018 à la situation migratoire sur l’île de Lesbos. Elle s’est aussi rendue en Slovaquie et en Hongrie, où elle a pu rendre compte de la frilosité, voire de l’animosité envers les migrants de la part des instances gouvernementales.

Gabrielle Desarzens est aussi connue pour ses livres publiés pour le compte de la campagne de sensibilisation StopPauvreté, notamment une galerie de portraits de migrants intitulée : « #tousmigrants » (Bevaix, Saint-Prex, StopPauvreté, Je sème, 2016, 160 p.).

Pour le jury du Prix catholique des médias, « la journaliste réussit avec son reportage en Bosnie à rendre compte de la réalité migratoire sans porter de jugement sur ses protagonistes ou la politique. Il est visible que le sort des migrantes et des migrants lui tient à cœur et elle fait montre d’un grand professionnalisme en se fondant sur un travail journalistique solide. »

Un évêque, des journalistes et des communicants

Le Prix catholique des médias est doté de 4'000 francs. Les évêques de Suisse décernent ce prix en signe de reconnaissance et d’estime face au travail et à la responsabilité du travail médiatique et de publication. Par ce biais, ils souhaitent primer les ouvrages et les initiatives qui rendent compte du message de l'Évangile en dehors des médias et des moyens de communication propres aux milieux d’Église.

Le jury du Prix catholique des médias 2020 a délibéré sous la présidence d’Anita Capaul, directrice de la « Chasa Editura Rumantscha ». Il se composait de Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, Davide Adamoli, journaliste et archiviste (diocèse de Lugano), Encarnación Berger-Lobato, responsable du marketing et de la communication de la Conférence des évêques suisses, Bernard Litzler, directeur du Centre catholique des médias à Lausanne et Harry Ziegler, rédacteur en chef du quotidien « Zuger Zeitung ».

Gabrielle Desarzens est salariée à 40 pour cent par la FREE dans le cadre de Médias-pro, le département médias des Eglises réformées de Suisse romande.

La remise de ce prix aura lieu le 16 novembre 2020 dans la rotonde du Centre paroissial de l’église de la Trinité à Berne. (c)

 

Ecouter « Cul-de-sac bosnien » sur Hautes Fréquences de RTS La Première. 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Jeu 07 avril 2022

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Lun 04 avril 2022

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !