Large résistance face au «mariage pour tous» réformé

Philippe Rochat, représentant du R3, et Pierre de Salis, président de l'Assemblée des délégués de la FEPS
Philippe Rochat, représentant du R3, et Pierre de Salis, président de l'Assemblée des délégués de la FEPS (crédit: R3) icon-info
lundi 04 novembre 2019

Plus de 6 000 réformés adressent une lettre ouverte aux membres de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS) contre le mariage à l'église de couples du même sexe. 218 pasteurs se sont également déclarés contre le changement de pratique de l'Eglise.

La « lettre ouverte » a été remise au président de l'Assemblée des délégués de la FEPS, Pierre de Salis, le 4 novembre. Cette lettre a été lancée par le Rassemblement pour un renouveau réformé (R3) en Romandie et diffusée en trois langues début octobre de manière informelle.

La lettre a reçu une réponse positive : 6230 personnes des paroisses réformées (plus de 4 300 de Suisse alémanique) l'ont signée. Il y a également 2200 signataires d'autres Eglises, totalisant environ 8 500 personnes.

Ils demandent aux délégués de la FEPS de veiller à l'harmonie dans les Eglises réformées et de ne pas se prononcer en faveur du mariage de couples de même sexe.

« Rupture radicale »

La résistance à la redéfinition du mariage et à la bénédiction religieuses du « mariage pour tous » se manifeste également dans une déclaration théologique signée par plus de 200 pasteur-e-s. Ils critiquent cette « rupture radicale avec la tradition judéo-chrétienne ».

Selon cette déclaration, les décisions ecclésiastiques doivent être fondées sur la théologie biblique et non sur l’évolution de la société. L'Eglise ne peut pas « disposer des bénédictions de Dieu à sa discrétion ». Les soussignés annoncent qu'ils ne célébreront pas de mariages de couples de même sexe.

Les délégués des Eglises membres de la FEPS examineront le projet de loi le mardi 5 novembre. Selon la proposition du Conseil de la FEPS, ils devraient recommander aux Églises membres de s’adapter à l’éventuel nouveau droit civil du mariage et d’offrir une bénédiction de mariage aux couples de même sexe de la même manière qu'aux couples hétérosexuels. La liberté de conscience des pasteurs devrait être garantie. (com)

Lire la « Lettre ouverte à l’Assemblée des délégués de la FEPS ».

La « Déclaration sur le « mariage pour tous » dans l’Eglise » (texte en français dans al seconde partie du document)

Le site du R3

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !