Agriculture : 270 paysans et consommateurs se sont encouragés et ont prié ensemble

Rencontre 27 janvier/ Gospel Center Oron
Rencontre 27 janvier/ Gospel Center Oron (Conférence des paysans et des métiers de la terre) icon-info
vendredi 09 février 2024

Une journée pour s'encourager, réseauter et prier ensemble: voilà ce qu'ont pu vivre les professionnels des métiers de la terre le 27 janvier dernier. Et pour cette édition dans les locaux du Gospel Center d'Oron, des représentants des consommateurs avaient aussi été conviés. Le Ministre vaudois de l'agriculture a également répondu présent à l'invitation d'une participante.

Le 27 janvier dernier, environ deux cents septante personnes se sont retrouvées au Gospel Center d’Oron pour la « Rencontre régionale des paysans et des métiers de la terre Suisse romande ». Parmi elles, un tiers étaient des amis consommateurs, invités par les agriculteurs venus de toute la Romandie. Pour cette journée d’échanges, d’encouragement et de réseautage, le thème retenu était « Du champs à notre assiette, un miracle ». «Les paysans peuvent semer et soigner leurs cultures, mais celui qui fait pousser, c’est Dieu. Il y a bien des domaines que nous ne maîtrisons pas, où nous sommes dépendants de lui. Il fait partie intégrante de cette alliance « Créateur – cultivateur/éleveur – consommateur », développent Eliane et Daniel Hofer, membres du comité d’organisation de la Conférence des paysans et eux-mêmes agriculteurs.

La paysannerie, ancrée dans la foi chrétienne

Comme le relève Eliane Hofer, la paysannerie helvétique est ancrée dans la foi chrétienne, surtout en Suisse centrale : « C’est une évidence pour ces paysans d’être enracinés en Dieu. C’est un héritage qu’ils ont reçu». Ainsi, lors de la Rencontre du 27 janvier, les participants ont pu entendre des témoignages sur l’intervention de Dieu dans certaines situations vécues par les paysans. « L’appel qui a été lancé à plusieurs reprises, c’est celui d’écouter la voix de Dieu et d’accomplir ce qu’il nous demande », précise le couple Hofer. Les morceaux de cors des alpes et la louange avec le groupe Lucea ont aussi été appréciés, de même que les moments de prière des paysans pour les consommateurs et des consommateurs pour les paysans (cf. photo). Les participants ont aussi prié pour le gouvernement, les politiciens et les services de l’agriculture.

Un invité surprise

Chef de la Direction de l’agriculture et de la viticulture du Canton de Vaud, Pascal Hottinger était l’invité surprise de cette journée. Bien qu’agnostique, il avait répondu présent à l’invitation d’une des participantes. Eliane et Daniel Hofer rapportent : « Dans sa courte allocution, le ministre s’est dit touché par les prières et désireux d’œuvrer pour apporter la lumière dans les charges morales et administratives qui pèsent sur les paysans ». Il a aussi évoqué la signification des mots Liberté et Patrie, inscrits sur le drapeau vaudois : « Liberté qui se traduit par une autonomie dans les différents domaines, et Patrie, qui pourrait être définie comme l’ensemble des cœurs humains ressentant la même chose au même endroit ». Le ministre vaudois aurait toutefois aimé voir davantage de jeunes paysans à cette journée.

Dix rencontres régionales jusqu’à mi-avril

La prochaine rencontre régionale réunira les paysans de l’Arc jurassien le 17 février, au Centre évangélique de Tavannes. Entre janvier et mi-avril 2024, ce ne sont pas moins de dix rencontres qui seront organisées à travers le pays. Si chacune est mise sur pied par une équipe régionale, le tout est coordonné par la Conférence des paysans, rattachée à la fondation «Schleife». Tous les deux ans environ, celle-ci convie les agriculteurs et agricultrices à une grande conférence sur trois jours à Winterthur. Et la jeune génération n’est pas oubliée : une rencontre lui est spécialement destinée cette année, le 26 mai à Ruppoldsried (BE).

 Site Conférence des Paysans

  • Encadré 1:

    Une autre ressource en Romandie
    En Suisse romande, les professionnels des métiers de la terre en situation difficile ou d’urgence peuvent faire appel à l’association Solidarité Paysans Romandie. Celle-ci a vu le jour en 2014, à la suite d’un reportage de la RTS montrant la détresse paysanne et l’augmentation dramatique des cas de suicides dans ce milieu. Inspiré par l’association Solidarité Paysans française, un comité s’est constitué. L’association, dont Jean-Michel Rey est le coordinateur, organise aussi régulièrement des vacances paysannes, permettant aux hommes et femmes de la terre de changer d’air.

    Association Solidarité paysans Romandie

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !