Jeunesse: La multiplication des grains dure depuis 75 ans

Fête des 75 ans, le 19 août 2023
Fête des 75 ans, le 19 août 2023 (Sigrid Flory) icon-info
Sigrid Flory mercredi 23 août 2023

Les 75 ans de l'organisation "Le Grain de Blé" ont sonné fort samedi 19 août à « La Bessonne » de Lignerolle. Plus de 300 personnes, campeurs, donateurs ou collaborateurs, étaient présents pour se réjouir du travail de cette fondation qui propose des camps pour enfants et oeuvre, à l’échelle mondiale, à promouvoir les valeurs de l'Evangile.

En cette chaude matinée du 19 août, la route qui s'ouvre sur la Bessonne résonne déjà de cris d'enfants ; plus loin, des bénévoles accueillent, informent, installent, le tout dans une formidable chorégraphie de t-shirts bleus au logo « Chaque enfant compte ». Après la seconde guerre mondiale, Jean André, homme d'affaire prospère, décide d'accueillir en Suisse des enfants allemands en état de pauvreté extrême. Ce sera le premier pas vers un formidable souffle international qui va permettre à des millions d'enfants d'entendre parler de l'Evangile. Au programme des festivités : se rappeler les prémices de cette fondation pour mieux expliquer le présent et se projeter efficacement vers l'avenir. L'émotion est palpable face à ces vies transformées par la rencontre avec Jésus-Christ.

Rachid: de l'enfant transformé à l'adulte engagé

Nous sommes en 1966, en Belgique. Rachid a 8 ans et pour la première fois, il se rend au « Club de la Bonne Nouvelle » tenu par André Richir, le beau-fils du fondateur Jean André. « Ce club était un lieu de libération pour moi, cela me faisait sortir de mon milieu familial compliqué », explique Rachid. Il fréquente également la Maison Jura-Rosaly grâce aux camps organisés par la fondation, ce qui lui permet d'entendre la Bonne Nouvelle en profondeur .
Sa période « d'éloignement » par rapport à la foi ne l'emporte pas sur ce qui a été semé enfant ; en 1980, Rachid quitte la Belgique avec en poche une seule adresse : celle de sa dernière monitrice à Jura- Rosaly. Il arrive sans prévenir dans le sud de la France, et lorsque la porte s'ouvre, c'est le début d'une nouvelle vie.

Il renoue ensuite avec André Richir, puis suivra des cours bibliques à Genève et devient aide-moniteur pour Le Grain de Blé, qui accueille des enfants libanais. Lors de ce camp, c'est un de ces enfants qui lui fait promettre de venir le voir sur place, au Liban. Et pour tenir cette promesse, Rachid accepte de partir. Pendant 18 mois il va s'engager sur place parmi les enfants, collaborant petit à petit avec une équipe pour faire émerger une nouvelle antenne de la fondation : Grain de Blé Beyrouth. Aujourd'hui, il assiste avec joie à l'anniversaire de cette fondation qui, alors qu'il n'était qu'un enfant, a planté une toute petite graine, modifiant ainsi le cours de sa vie.

Héron, touché par l'amour des moniteurs

Venu d'Échallens, Héron (12 ans) entend parler des camps de Grain de Blé par des amis dans une période où son quotidien est très difficile. « Lors d'un de ces camps, j'ai senti pour la première fois que je m'approchais vraiment de Dieu. Je me suis senti aimé par ces moniteurs qui ne sont même pas payés pour être avec nous », partage le pré-adolescent.
Un jour, alors qu'un des moniteurs explique aux enfants qu'ils peuvent se tourner vers Dieu quelque soit le problème, le déclic se fait dans l'esprit de Héron. « C'est resté dans ma tête et depuis je le fais à chaque fois que j'en ai besoin. »
Alors qu'il partage sa certitude que les enfants d'aujourd'hui se souviendront de ce qui leur a été enseigné, la joie et la détermination de Héron conduisent naturellement à cette question : « Et toi ? Seras-tu un jour moniteur ? ». Au « Oui » très clair qui sort de la bouche du pré-ado, s'ensuit une jolie remarque qui résume parfaitement le travail effectué par Le Grain de Blé depuis 75 ans : « si ça m'a touché alors que je vivais des difficultés, alors je suis sûr que moi aussi, plus tard, je pourrais aider d'autres enfants ».

Grâce à cette petite graine de blé plantée dans des cœurs d'enfants , des milliers d'autres ont poussé. Aujourd'hui, ce sont plus de trente pays qui coordonnent leurs efforts pour réussir l'exploit de rejoindre plus de 1.800.000 enfants par année. Alors la fête résonne, dans cette Bessonne qui se tient là, droite, fixant paisiblement ce paysage enchanteur qui s'offre à tous. Fière d'abriter, une fois encore, les fruits de ces grains de blé, semés aux quatre coins du monde.

 

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !