Des Ukrainiens dans ma maison

(Réd.) vendredi 18 mars 2022

A l’instar de nombreux Suisses, Claude Ruey va accueillir chez lui des réfugiés ukrainiens. « Par devoir de fraternité. J’ai présidé l’Entraide protestante (EPER) et j’ai toujours cité comme moto pour moi : ‘Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait’ ». Une émission à écouter dimanche 20 mars à 19h sur RTS La Première.

Après la stupeur de la guerre, l’heure est aujourd’hui à l’accueil d’Ukrainiens en Suisse. Claude Ruey, ancien conseiller national, dit avoir le devoir d’accueil et de fraternité chevillé au cœur. Rencontré à Morgins, dans son chalet de vacances, il y met l’un des deux appartements du bâtiment à disposition. « J’ai eu chez moi un boursier de l’EPER qui était de Madagascar, indique-t-il. Il est resté trois mois à la maison. Cela s’est très bien passé et c’est aussi des enrichissements mutuels. »

Réveil de souvenirs

Le chrétien qui pratique ainsi sa foi très concrètement souligne avoir tout de suite réagi pour accueillir des réfugiés. « D’autant plus que ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine réveille des souvenirs d’enfance. En 1956, l’invasion des chars russes en Hongrie nous avait beaucoup frappés. Je ne sais pas si l’histoire se répète mais on est dans les mêmes difficultés et cela me touche beaucoup. A l’époque, j’avais donné des jouets pour les enfants hongrois, et on lançait de l’argent dans le drapeau de ce pays dans les stades. Qu’on en soit là après la chute du mur, c’est terrible. »

Retours en arrière inquiétants

Mais le paroissien de Nyon s’occupe aussi d’autres migrants. « Je viens de m’occuper d’un réfugié afghan qui avait toutes sortes de problèmes à régler sur le plan administratif. Je ne vois pas de différences avec d’autres personnes dans le besoin. Par contre, je constate que la population suisse a peut-être moins de sympathie pour des non Européens. » Ce que va nous apprendre la guerre ? « Que rien n’est jamais acquis. On voit qu’il y a de sacrés retours en arrière qui sont tout à fait inquiétants. » Il cite les régimes populistes qui ont pris le pouvoir en Hongrie, en Pologne, en Turquie : « Cela nous montre que la démocratie n’est pas aussi inéluctable que je le croyais il y a encore quelques années… »

(Réd.)

L’émission Hautes Fréquences de dimanche soir donne aussi la parole à Ioan Ciurin, prêtre de la paroisse orthodoxe russe de Berne qui reçoit une dizaine de téléphones par jour de la part d’Ukrainiens qui lui demandent de l’aide. Bernard Repond, président de la paroisse catholique de Bulle-La Tour et son épouse Micheline qui prévoient aussi d’accueillir des Ukrainiens dans leur maison répondent également aux questions de Gabrielle Desarzens.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

  • Laisser au sexe ses droits
    Laisser au sexe ses droits Cette prise de position du pasteur Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE),…
Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !