En Afghanistan, les rares chrétiens se font des plus discrets

mercredi 18 août 2021

Après la prise de Kaboul par les Talibans, les rares chrétiens se font des plus discrets en Afghanistan. Et ils appellent le monde à prier pour eux, comme aussi pour le pays.

Officiellement, les chrétiens sont une poignée à résider aujourd’hui en Afghanistan. Giovanni Scalese officie dans l’unique chapelle catholique du pays. Selon ce seul prêtre sur place auprès d’une poignée de fidèles, l’Eglise catholique était constituée de la communauté internationale composée avant tout des personnels diplomatiques. Il y a quelques années, il y a eu aussi des entrepreneurs et puis des travailleurs philippins. Mais la mission catholique n’a jamais baptisé aucun Afghan dans ce pays, où tout converti à une autre religion que l’islam risque la mort.

D’après l’ONG Portes Ouvertes, les chrétiens seraient toutefois quelques milliers à vivre leur foi dans l’ombre. Il s’agit d’apostats, c’est-à-dire de croyants qui ont renié la religion musulmane. Et ces jours, avec les Talibans qui prônent un retour à la charia, ils doivent dissimuler plus que jamais leur appartenance chrétienne.

La prière…

« Priez pour l’Afghanistan ! » C’est la demande que Giovanni Scalese a lancée samedi 14 août sur Vatican News, ajoutant vivre des jours de « grande appréhension ». Cet appel à la prière est relayé par l’ONG Portes Ouvertes, qui souligne que les chrétiens convertis, dont la vulnérabilité a drastiquement décuplé, ne savent plus à qui se fier. L’organisation protestante évangélique demande aussi de prier pour que le pays ne devienne pas le paradis des extrémistes. Et de prier pour les femmes qui craignent ne plus avoir droit à une activité professionnelle ou à la simple scolarité pour leurs filles.

Prier ? Cela peut sembler dérisoire. Mais pour les croyants, c’est la meilleure et surtout la seule chose que l’on peut entreprendre actuellement, souligne l’ONG.

Femme et chrétienne convertie ?

Cet accent mis sur les femmes par Portes Ouvertes n’est pas anodin. Selon un article de L’Express, les Talibans ont déjà introduit, dans les zones qu’ils contrôlaient avant Kaboul, des restrictions à leur éducation, à leur liberté de mouvement, à leur habillement. Des tracts y circulaient même pour exiger qu’elles portent la burqa, ce sac de tissu bleu qui couvre tout le corps, tête comprise.

En fait être femme et chrétienne convertie aujourd’hui en Afghanistan, c’est, pourrait-on dire, la combinaison qui tue.

Gabrielle Desarzens

Une chronique de la matinale de RTS La Première à écouter ici

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

  • Le fabuleux voyage de David Richir

    Mer 20 octobre 2021

    Il en revient avec des paillettes plein les yeux. David Richir, professeur à la HET-PRO en Nouveau Testament, a participé au premier Forum chrétien romand, qui s’est tenu du 11 au 13 octobre à Leysin. « J’ai fait comme un voyage interculturel au niveau spirituel », indique-t-il mercredi 20 octobre à Morges. Non sans ajouter avoir été profondément enrichi par les pratiques œcuméniques partagées.

  • Les vécus familial et communautaire se complètent

    Jeu 23 septembre 2021

    Alors que les enfants ont repris le chemin de l’école, les familles chrétiennes n’ont pas toutes repris le chemin de l’église. Est-ce problématique ?

  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    Jeu 02 septembre 2021

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

  • Tchad : et si vous étiez envoyés?

    Mar 16 mars 2021

    La Commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) travaille en lien avec Action Missionnaire Internationale partenaires (AMI-p), mission partenaire de la FREE qui oeuvre depuis 60 ans auprès des peuples du Sahel. La mission AMI-p est engagée sur plusieurs lieux dans la région du Tchad, au coeur de la capitale, N'Djaména, ainsi que dans sa banlieue, dans l'est du pays à Abéché et au nord du Togo à Mango. Vous pouvez découvrir davantage sur les champs d'actions en cliquant ici.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !