Bientôt 20 ans pour les week-ends Femmes Formidables

vendredi 15 mars 2024

Depuis 2005, le week-end des Femmes Formidables réunit des participantes de toutes générations pour des moments de repos, de réflexion et de partage, portés par des oratrices inspirantes. A ne pas manquer cette année à Leysin, du 27 au 28 avril.

Vous êtes une femme et on vous invite à un week-end de femmes. Option un, vous débordez d’une joie ineffable, option deux, vous fuyez ! Il y a vingt ans, Anne-Sophie aurait choisi la fuite. Et pourtant, en 2005, c’est elle qui a lancé, avec des amies, le week-end des Femmes Formidables ! Une rencontre annuelle qui rassemble, au printemps, entre 65 et 80 femmes en Suisse romande.

Le programme de cette rencontre : des messages pour stimuler leur foi, de la louange et des ateliers divers. « Quand mon amie est venue vers moi en me proposant de lancer ces week-ends, je me suis entendu répondre « oui », mais ma tête disait « non ». J’étais pleine de préjugés à propos des rassemblements de femmes ; je m’imaginais qu’on y abordait des thématiques trop féminines, à savoir l’apparence, ce que doit être une femme... Et je n’avais pas envie de cela », confie Anne-Sophie, membre de l’Eglise évangélique La Fraternelle (FREE), à Nyon.

Permettre à des femmes de sortir de leur quotidien

L’idée de ce projet a tout de même germé, et fait son petit bonhomme de chemin. Cela s'est passé lorsqu'Anne-Sophie et une amie ont entendu des femmes suisses-allemandes de leur Eglise témoigner de ce qu’elles vivaient outre-Sarine, lors de week-ends de femmes. « Il n’y avait rien en Suisse romande, et je ne me voyais pas partir à l’autre bout de la Suisse pour y participer, d’autant plus que ne parlais pas allemand ». Et c’est ainsi qu’Anne-Sophie et un petit comité ont organisé la première rencontre en 2005, à la Pelouse de Bex, dans la communauté des sœurs de Saint Maurice.

« La vision, c’est de permettre à des femmes de sortir de leur quotidien, de se reposer, de se retrouver et de faire un pas de plus vers des thématiques qui les rejoignent. Dans les premières années, il n’y avait pas internet. On envoyait donc des flyers dans les Eglises et les librairies chrétiennes. Ça a bien répondu. Les années suivantes, on a continué de distribuer des flyers, et c’est le bouche-à-oreille qui a fait le reste », explique-elle.

Ces week-ends, où toutes les générations sont confondues, attirent toujours du monde. Valérie Pellé, membre de l’Eglise de la Fraternelle est une participante assidue. «J'aime avoir ce temps à part pour être entre femmes, avec des activités qui nous correspondent. J'aime me laisser porter par l'organisation, avoir du temps pour moi, revoir des amies qui viennent aussi chaque année ! Entre femmes, également, on se sent plus vite proches les unes des autres, cela fait du bien. De plus, il nous est laissé une grande liberté, afin que nous soyons à l'écoute de ce dont nous avons besoin à ce moment-là», souligne-telle. Chez les participantes, il y a celles qui n’ont pas manqué un seul week-end et qui s’inscrivent avec une copine, une sœur ou leur mère. D’autres développent de nouvelles amitiés pendant le week-end, et les retrouvent l’année suivante. Et d’autres encore sont attirées par le thème abordé par l’oratrice.

Des sujets passionnants 

« Les oratrices sont des spécialistes ou des femmes dont les sujets qu'elles abordent passionnent ! On sent la profondeur des propos qu'elles partagent », relève Valérie Pellé. Parmi elles, il y a eu la théologienne Valerie Duval Poujol, auteure du livre « La Bible est-elle sexiste ?» et qui s'est penchée sur la place de la femme. Ou encore l’apologète Léa Rychen, rédactrice en chef du média imagoDei. Cette année, ce sera au tour de Milvia Carraux d’interpeller les participantes avec la question « Comment prendre soin de son cœur ? ». Chroniqueuse, Milvia Carraux est également créatrice du blog nouvelles4faith.com et autrice de plans de lecture de la Bible sur l’application YouBIble. Le week-end s’avère prometteur et certaines se sont déjà inscrites. « Je suis encouragée de voir que ces week-ends répondent à un besoin. Ce sont des temps importants pour nos participantes », conclut Anne-Sophie.


Le week-end des Femmes Formidables aura lieu du 27 au 28 avril 2024 à Leysin. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 mars.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !