Lausanne : à l’Ascension, l’AIMG souhaite annoncer l’Evangile de la compassion de Dieu aux Romands

vendredi 01 avril 2016 icon-comments 1

Du 5 au 7 mai, la sixième Conférence internationale de guérison aura lieu à la Patinoire de Malley à Lausanne. But des rencontres en soirée : annoncer l’Evangile à la Suisse romande, avec une brochette d’orateurs internationaux et romands. Interview de Jean-Luc Trachsel, l'un des organisateurs.

Quelle est la spécificité de cet événement par rapport aux cinq éditions précédentes ?

jean-luc-trachsel2Jean-Luc Trachsel - Nous avons l’impression que nous nous trouvons dans une période particulière où Dieu aimerait révéler sa présence. C’est la raison pour laquelle nous avons intitulé ce rassemblement : « Présence ».

Qu’est-ce que vous mettez derrière ce mot ?

Nous souhaitons mettre en avant la présence de Dieu, qui amène la joie, la paix, la sérénité, mais aussi la conviction de péché, la libération et la guérison.

On peut donc envisager un week-end de l’Ascension consacré à l’approfondissement spirituel et à la prière pour la guérison…

La priorité de l’AIMG est d’annoncer l’Evangile, et c’est la raison pour laquelle les soirées seront des temps d’évangélisation avec cette dimension de compassion pour ceux qui connaissent la douleur physique, émotionnelle ou spirituelle. La journée sera consacrée à des enseignements où différents intervenants du monde entier et de Suisse romande parleront de cette présence qui touche, qui guérit et qui libère, avec l’appui du Saint-Esprit.

Parmi les intervenants, il y a des gens familiers des rencontres de l’AIMG comme Heidi Baker ou Peter Wenz, mais il y a aussi plusieurs orateurs catholiques suisses…

Nous sommes convaincus que Dieu est en train de rassembler son peuple et que le temps des bagarres entre dénominations est terminé.

presence2

Quels sont les liens que vous entretenez avec des invités catholiques comme le Grison Urban Camenzind ou Nicolas Buttet de la Fraternité Eucharistein en Valais ?

Ce sont des gens que l’on connaît et que Dieu utilise. Ils vivent différemment leur foi de ce que je peux vivre en tant qu’évangélique, mais on voit que la main de Dieu est avec eux et qu’ils sont inscrits dans ce mouvement que le Seigneur est en train d’animer aujourd’hui dans notre région. Dieu rassemble des hommes et des femmes qui ne sont pas des mêmes dénominations, mais qui confessent le même Dieu et le même Sauveur, Jésus-Christ.

Qu’est-ce que vous aimeriez dire aux évangéliques romands pour qu’ils se déplacent à Malley ?

J’aimerais encourager à écouter la voix du Bon Berger qui est en train d’appeler chacun, quel que soit son horizon, charismatique ou pas, pro-guérison ou pas, et de rassembler son peuple en vue d’annoncer l’Evangile. On voit cela partout dans le monde, pas seulement en Afrique et en Asie, mais aussi en Europe. Le fait que différentes dénominations se mettent ensemble pour s’aimer en respectant les différences, avec pour objectif d’annoncer l’Evangile, amène une bénédiction particulière. Que tous ceux qui ont faim et soif du Seigneur viennent à ces rencontres et laissent tomber ce qui a constitué des motifs de séparation pendant de nombreuses années.

Propos recueillis par Serge Carrel

  • Encadré 1:

    Infos pratiques

    L’AIMG organise du jeudi 5 au samedi 7 mai la sixième Conférence internationale de guérison. Cette édition aura lieu à la Patinoire de Malley à Prilly, près de Lausanne. Orateurs : Heidi Baker, Ben Fitzgerland, Paul Manwaring, Peter Wenz, Todd White, Matthias Kuhn, Urban Camenzind, Nicolas Buttet, Werner Lehmann, Jean-Luc Trachsel…

    Prix : 90.- la conférence complète, 30.- une journée et une soirée, 20.- la soirée.

    Plus d’infos et achat de billets : www.laguerison.org.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

1 réaction

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

16 janvier

  • «L'islam conquérant» avec Shafique Keshavjee (Ciel ! Mon info)
  • «Jessica Dorsey» dans Tchat avec Nath

23 janvier

  • «Shafique Keshavjee: les conditions du dialogue interreligieux aujourd'hui» (Ciel ! Mon info)
  • «Dépasser l'infidélité» avec Christian Reichel (Mieux vivre à deux)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • La boxe percute à l’église !

    Lun 14 janvier 2019

    Des jeunes boxent chaque semaine dans les locaux d’une église évangélique de la FREE. Une façon de faire venir ou revenir les moins de 20 ans à l’église ! Stéphane Hofer, l’instigateur de la formule Box Up Crime Switzerland, espère que l’activité fasse boule de neige. Reportage sur place.

  • L’aumônerie fait sa mue

    Lun 31 décembre 2018

    Que ce soit à l’hôpital, à l’armée ou auprès des jeunes, l’aumônerie est actuellement un chantier ouvert qui veut se professionnaliser et s’éloigner des églises. « Je ne sais pas où cela va nous conduire », réagit lundi 31 décembre Olivier Cretegny, ancien aumônier et président de la FEV (Fédération évangélique vaudoise). Non sans ajouter qu’une Journée de réflexion à l’adresse de tous les aumôniers évangéliques romands est agendée le 30 avril.

  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Jeu 20 décembre 2018

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

  • « La véritable histoire de Noël »

    Jeu 20 décembre 2018

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !