Livre : un pasteur attiré par les personnes de même sexe considère l’homosexualité comme un péché

mardi 30 janvier 2018

Dans Dieu est-il homophobe ?, le pasteur anglican Sam Allberry, attiré par les personnes de même sexe, présente sa réflexion théologique sur l’homosexualité. Il explique aussi comment il vit avec ses tendances homosexuelles et en quoi une communauté chrétienne chaleureuse est un lieu où peut se vivre l’abstinence. Recension.

Dans le monde des Eglises chrétiennes, le débat sur l’homosexualité est clivant. Bon nombre d’Eglises multitudinistes comme l’Eglise réformée vaudoise (EERV) en Suisse ou l’EPUF en France ont accepté de bénir des couples gays. Depuis 2013, date où le synode de l’EERV a entériné la bénédiction des couples partenariés, cette Eglise a béni 8 couples de même sexe, a annoncé dernièrement l’agence de presse réformée Protestinfo (1).

Une personne attirée par le même sexe s’exprime

Dans ce contexte, Dieu est-il homophobe ? (2) apparaîtra à beaucoup comme le xième ouvrage polarisant sur la question. C’est vrai ! Mais il a l’originalité d’émaner de la plume d’un pasteur anglican de la Paroisse St-Mary de Maidenhead, dans la lointaine banlieue ouest de Londres, qui ressent « des sentiments homosexuels ou de l’attirance envers le même sexe » (ce qui donne le sigle AMS). Sam Allberry est très présent sur le web, notamment au travers de conférences données dans le cadre de rencontres de la Gospel Coalition ou d’Evangile 21(3). Il raconte son cheminement et explique son désir de refuser de pratiquer l’homosexualité, à cause de son engagement à la suite de Jésus de Nazareth.

 

 

 

 

 

 

Le propos de son livre est classique et ne diverge pas de ce que 2000 ans de christianisme n’ont cessé de proclamer. Pas de stigmatisation particulière de l’homosexualité, mais un rappel central : « Le message que Dieu adresse aux homosexuels est le même qu’il adresse à chacun : ‘Repentez-vous et croyez.’ C’est la même invitation à trouver la plénitude de la vie en Dieu, la même offre de pardon et de cet amour profond et merveilleux qui transforme des vies » (p. 10).

Le projet de Dieu pour la sexualité humaine

Sam Allberry présente dans un premier temps le propos de la Bible sur le mariage et la sexualité. « D’après l’enseignement de la Genèse approuvé et développé par Jésus dans son ministère, le sexe est un cadeau de Dieu exclusivement réservé au mariage. En outre le mariage doit avoir lieu entre un homme et une femme… » (p. 23).

Une fois ce cadre général posé, ce pasteur anglican développe le propos de la Bible sur l’homosexualité. A propos de l’épître aux Romains (Ro 1.26-27), il relève que l’argument comme quoi les tendances homosexuelles seraient de naissance ne tient pas. « Nous avons tous des désirs pervertis par notre nature déchue. Les désirs pour les choses interdites reflètent ce que le péché a corrompu en moi et non ce que Dieu a fait de moi » (p. 32). La pratique homosexuelle « est un péché grave, ajoute-t-il. L’apôtre Paul affirme que celui qui pratique l’homosexualité et ne se repend pas n’entrera pas dans le Royaume de Dieu (comme tous les injustes)… La conduite homosexuelle mène les gens à la destruction. Enseigner autre chose (comme le font malheureusement un certain nombre de leaders prétendument chrétiens) revient à envoyer les gens en enfer. L’Evangile est en jeu » (p. 37) !

Jésus est celui qui satisfait tous nos besoins affectifs et émotionnels

La position claque, tranchante ! Mais le propos ne s’arrête pas là. Sam Allberry développe ensuite une approche pastorale. Celui qui connaît cette réalité de l’intérieur mentionne des pistes pour permettre aux personnes développant une attirance pour le même sexe de faire face à leurs tentations : prier, travailler sur une juste représentation de ce qu’ils sont, rechercher le soutien des autres… L’horizon des personnes développant une AMS est le développement d’un célibat sain, qui peut être encouragé et soutenu par une communauté chrétienne chaleureuse et bienveillante.

Sam Allberry termine son petit livre sur une réflexion autour de « Jésus, pain de vie ». « Le plus grand cadeau que Jésus nous fait, affirme-t-il, c’est lui-même… Jésus est celui qui satisfait nos besoins affectifs et spirituels les plus profonds. Il est le cadeau pour nous tous, quels que soient nos problèmes et difficultés. Quiconque vient à lui trouve la plénitude de la vie » (p. 89).

Donc non ! Dieu n’est pas homophobe ! Il invite tout un chacun à se repentir et à changer de vie !

Serge Carrel

Notes
1 Voir l’article de l’agence de presse réformée Protestinfo : « L’Eglise réformée vaudoise a célébré huit cérémonies de couples homosexuels ».
2 Sam Allberry, Dieu est-il homophobe ?, trad. française Nathalie Surre, Marpent, BLF, 2017, 96 p.
3 Voir une conférence de Sam Allberry traduite en direct en français sur « L’attirance pour les personnes de même sexe ».. Voir une autre conférence uniquement en anglais de Sam Allberry sur le site de la Gospel Coalition : « Vous n’êtes pas votre sexualité » (« You Are Not Your Sexuality »).

 

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

27 mai

  • «100 témoins» avec Charles-André Geiser (Ciel! Mon info)
  • «La guérison intérieure» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • « Dieu m’a conduite. »

    Mar 19 mai 2020

    « Travailler dans une œuvre chrétienne n’est pas toujours facile. Il faut savoir pourquoi on est là ! » Rire en cascade et lunettes bien ajustées, Françoise Huguelet tire fin juin sa révérence à la FREE, qu’elle aura servie pendant 13 ans. Rencontre.

  • «Chronique de la salle de bain #9» : «Il était une fois un homme sage et son disciple...» (Marie Ray)

    Lun 11 mai 2020

    Dans un pays lointain d'ici, il y avait un homme parcourant le pays pour partager la Bonne Nouvelle de Jésus, souvent avec son disciple... Un jour, tout bascule et ils se font arrêter et jeter en prison... Quelle sera leur attitude dans cette épreuve? C'est la découverte que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa neuvième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Sion : le culte "drive-in" passe à la trappe

    Jeu 30 avril 2020

    Après une première très concluante dimanche 26 avril, le culte en mode drive-in à Sion ne peut se répéter : le pasteur Matthias Radloff a reçu mercredi 29 avril une interdiction de la part des autorités cantonales. Il fulmine.

  • Comment le coronavirus profite aux djihadistes de Boko Haram en Afrique

    Mer 15 avril 2020

    Il y a six ans, les lycéennes de Chibok au Nigeria étaient enlevées par Boko Haram. Alors que certaines sont toujours détenues, l'ONG Open Doors England souligne mardi 14 avril que le confinement lié au coronavirus profite au groupe djihadiste. Et invite les chrétiens à prier pour ces jeunes victimes. 

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !