«Ciel! Mon info»: deux émissions avec Henri Girard, l’agriculteur français qui a rêvé d’un Sahel vert

vendredi 30 octobre 2020

A l’heure où les regards sont tournés sur les évangéliques américains et leur rôle dans la réélection du président étasunien, il est d’autres évangéliques, en Afrique par exemple, qui sont impliqués dans des combats vitaux pour l’avenir de la planète. Henri Girard est du nombre. Rencontre TV et radio avec un homme modeste, dont la foi sert de carburant à un engagement pour faire reverdir le Sahel au Burkina Faso.

 

 

De passage en Suisse romande mi-septembre, Henri Girard a accepté de se confier à Serge Carrel pour différents interviews et émissions TV. Ce technicien agricole français vit depuis 1989 au Burkina Faso. Issu d’une famille paysanne du nord de la France, il rêvait, enfant, de faire reverdir le Sahel.

Comme les paysans de Guiè

A ses débuts sur place, il vit comme la famille paysanne du village de Guiè qui l’a accueilli : modestement ! Très à l’écoute, il découvre petit à petit la culture des gens de la région, leur manière de valoriser la terre, leur façon d’élever leurs troupeaux, les aléas d’une vie extraordinairement précaire… Grâce à l’appui de relations en France, il lance l’ONG Terre verte qui, au fil des années, va mettre sur pied la notion de « bocage sahélien ». Ces haies qui se développent autour d’une barrière grillagée délimitent le pourtour des champs cultivés et empêchent l’entrée du bétail dans un périmètre donné. Grâce à la création de digues et de petites piscines, cet « aménagement du territoire » permet également de collecter les eaux de pluie qui s’abattent souvent en un laps de temps très court et en abondance sur la région.

L’un des combats écologiques titanesques du moment

Rencontre avec un chrétien évangélique engagé dans l’un des combats écologiques titanesques d’aujourd’hui : arrêter la propagation du désert au Sahel et redonner de l’espoir à une population rurale souvent désespérée, et particulièrement malmenée par les violences islamistes qui secouent actuellement la région.

Henri Girard a participé à deux émissions « Ciel ! Mon info » : « Henri Girard, un parcours au Burkina Faso pour faire reverdir le Sahel » et « Des bocages au Sahel ». Cette seconde émission bénéficie d’extraits d’un documentaire du réalisateur Olivier Zuchuat.

Henri Girard a aussi été l’invité de VIP, une émission de Radio R, réalisée par Christine Reymond.

Un parcours en trois volets à découvrir !

 

  • Encadré 1:

    Une seconde émission au bénéfice d’extraits d’un documentaire exceptionnel

    La seconde émission « Ciel ! Mon info » avec Henri Girard bénéficie d’extraits d’un documentaire exceptionnel d’Olivier Zuchuat, qui porte le titre « Le périmètre de Kamsé ». Ce réalisateur de documentaires est professeur de cinéma à la HEAD-Genève. « Des bocages au Sahel » devrait sortir dans les salles et sur les chaînes TV de la RTS début 2021.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

9 décembre

  • «Ma carrière, ma famille, ma foi» avec Sarah Decorvet (One’Talk)
  • «Le confinement se passe comment?» (Ma foi, c’est comme ça)

16 décembre

  • «Femme, business et maternité» avec Ruth Letare (One’Talk)
  • «Peacemakers : un gospel pour la paix» avec Liz McComb (Connexion)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Le pardon permet la magie de la résilience ! »

    Ven 04 décembre 2020

    Lisa Zbinden, 24 ans, fait son master en études genre à l’Université de Lausanne. Très attentive aux inégalités sexistes, elle a récemment été bouleversée par le témoignage d’une jeune chrétienne victime d’abus. « Mais qui a pardonné et trouvé en Dieu une force de résilience incroyable ! » RÉSILIENCE : un mot à faire valoir dans les parcours de vie les plus douloureux, estime-t-elle.

  • « Je n’aime ni le bonheur qui se vend, ni le 'hold-up' de la joie. La liberté, par contre, j’y crois ! »

    Ven 27 novembre 2020

    Quatre dimanches de l’Avent… et quatre personnes qui prennent la plume pour apporter une réflexion autour d’un mot qu’ils ont choisi. Ce dimanche 29 novembre, Robin Reeve, 56 ans, professeur à la HET-PRO, nous parle de LIBERTÉ. « Car Jésus est venu nous libérer de nos enfermements. »

  • Danser les lettres hébraïques comme une prière

    Lun 16 novembre 2020

    Gestuelle méditative basée sur les lettres hébraïques, la Téhima est enseignée à Renens (VD). Dans cette discipline chorégraphique, le corps se meut telle la plume d’un calligraphe. « Et l’on se trouve à la source du Verbe », explique Marc-Alain Ouaknin, philosophe, écrivain et rabbin français, dimanche 15 novembre, au micro de Gabrielle Desarzens dans l’émission Hautes Fréquences.

  • De multiples paroisses responsables

    Lun 02 novembre 2020

    Les faitières des Eglises de Suisse - dont le Réseau évangélique suisse - soutiennent l’initiative pour des multinationales responsables. Est-ce légitime ? Les églises peuvent-elles ou doivent-elles se mêler de politique ? Si les avis divergent, « le pasteur ou le curé ne doit surtout pas donner de mot d’ordre en matière de votation », a estimé dimanche 1er novembre dans Hautes Fréquences Claude Ruey, ancien conseiller d’Etat PLR. Il votera pourtant oui.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !