« Népal 1 – Dieu 0 ? » par David Richir

jeudi 30 avril 2015 icon-comments 2

A la suite du terrible tremblement de terre qui a ravagé le Népal, David Richir, enseignant à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs, s’interroge : « Dieu, que fait-il ? »

A l’heure où j’écris ces lignes, le tremblement de terre au Népal et ses répliques ont blessé plus de 7000 personnes et tué plus de 5000 autres, selon le recensement actuel. Plusieurs estiment que ces chiffres vont doubler dans les prochains jours. Face à ce drame, qu’on peine à imaginer, je me sens démuni, désarçonné. Et la question arrive : « Que fait Dieu ? Où est-il ? S’il est vraiment tout-puissant et qu’il aime les hommes, pourquoi de telles tragédies ? »

Pour parler de Dieu et de la souffrance de ceux qu’il aime, on pourrait utiliser l’image d’un père qui, pour apprendre à son fils à marcher, le laisse faire quelques pas seul, sachant qu’il va sans doute se faire mal aux genoux. Nos épreuves nous forment et Dieu peut les utiliser à cela. Mais comment comparer 5000 morts et 7000 blessés à des genoux griffés ?

Je préfère me souvenir des regards lumineux de ces femmes et de ces hommes que la vie a dépouillé de tout (proches, biens, santé) et qui disent sereinement : « L’essentiel, personne ne pourra me le retirer. » Suis-je des leurs ?

A la catastrophe du Népal, Dieu ne nous donne pas de raison. Il ne se justifie pas non plus. Il nous pose une question : « Dans la fragilité de ta vie, quelle place pour l’essentiel ? quelle place pour moi ? » Et il ajoute : « Les montagnes peuvent bouger, les collines peuvent changer de place, mais l’amour que j’ai pour toi ne changera jamais » (Esaïe 54.10).

Dieu n’assure pas une vie sans accroc ni souffrance, mais, à celui qui l’accueille, il promet sa présence. Quoi qu’il arrive.

David Richir
Pasteur et enseignant à l’IBME (Saint-Légier)

(Ce billet paraît cette semaine dans le Journal de Morges.)

Voir aussi l'article: "Népal: Marianne Brocqueville va bien. Elle se remet d'un choc émotionnel fort".

2 réactions

  • Roger Zürcher jeudi, 30 avril 2015 11:29

    Pour compléter, vous pouvez lire l'article de Vinoth Ramachandra (et tous les autres de son excellent blog!)
    https://vinothramachandra.wordpress.com/2015/04/28/god-and-natural-disasters/

  • Désiré Rusovsky jeudi, 30 avril 2015 12:45

    Pourquoi est-ce que Dieu aurait une responsabilité là-dedans? C'est avant-tout le résultat de phénomènes géologiques. Peut-être aggravés par les nombreuses idoles qui sont adorées dans ce pays.

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !