Genève : 2'500 personnes à l’Arena pour Présence 2019

Serge Carrel vendredi 31 mai 2019

Plus de 2500 catholiques, réformés et évangéliques ont convergé Jeudi de l’Ascension à l’Arena de Genève pour la première journée de l’édition 2019 de Présence. Organisée par l’Association internationale des ministères de guérison (AIMG), cette conférence a accueilli Monseigneur Charles Morerod, évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, en « invité surprise ».

2'500 personnes provenant de 55 pays ont convergé jeudi matin à l’Arena de Genève pour participer à la première journée de la conférence Présence 2019 organisée par l’Association internationale des ministères de guérison (AIMG). En début de journée, une telle affluence a posé des problèmes aux organisateurs qui ont eu de la peine à encaisser les finances d’inscription et à distribuer rapidement les bracelets plastiques donnant accès à l’enceinte de l’Arena.

Des grands noms de la scène charismatique internationale

« Nous avons vécu une belle journée d’enseignement, relève néanmoins le pasteur Werner Lehmann, président d’honneur de l’AIMG et chargé des relations avec la presse. Toutefois, nous n’avons pas pu suffisamment prier pour les malades, mais cela sera corrigé ces prochains jours. » Le Worship Group du Gospel Center de Lausanne avec 7 choristes et 7 musiciens a animé les temps de louange par des chants pop-rock en anglais avec traduction française. La spiritualité proposée était clairement de type charismatique avec des « chants en langues » et l’invitation régulière à recevoir une onction particulière du Saint-Esprit. Parmi les intervenants de la journée, des personnalités de la scène charismatique internationale : le pasteur français Carlos Payan, l’évangéliste australien Ben Fitzgerald, les théologiens catholiques allemand et suisse Johannes Hartl et Nicolas Buttet, et le pasteur de Redding en Californie, Bill Johnson, figure de proue du mouvement Bethel.

L’évêque du diocèse en « invité surprise »

En début d’après-midi, les responsables de l’AIMG ont invité Monseigneur Charles Morerod, président de la Conférences des évêques suisses et évêque du diocèse catholique de Lausanne, Genève et Fribourg. « Une telle invitation va dans le sens de ce que l’on souhaite vivre dans le cadre de l’AIMG, explique Werner Lehmann. Nous inscrivons cette association dans la dynamique de l’unité des chrétiens et il est normal d’inviter le responsable catholique de la région à l’occasion de cette édition de Présence. »

Charles Morerod a commencé par raconter quelques bribes d’une conversation entre deux ados qu’il a entendue à Morges Jeudi saint dernier. L’une des ados, une évangélique, semble-t-il, affirmait à l’autre : « Si tu as Jésus, tu as tout ! » L’évêque de Lausanne, Genève et Fribourg a relevé que pareille affirmation correspondait aussi à ce que le Catéchisme de l’Eglise catholique disait : « En Christ, le Père dit tout, et il n’y aura pas d’autre Parole que celle-là » (article 65). Charles Morerod a souligné que personne ne pouvait dire qu’il connaissait suffisamment le Christ, mais que nous avions tous besoin de l’aimer plus. Et cela pouvait se faire grâce à d’autres personnes au travers de l’histoire et au travers de différents mouvements. Au terme de son allocution, il a invité catholiques, réformés et évangéliques présents à méditer sur le fait que « le Seigneur avait donné sa vie pour nous et que toute notre joie devrait être d’être avec lui et de le faire connaître aux autres ». Jean-Luc Trachsel, président de l'AIMG, a alors invité l’évêque à prier pour les personnes présentes et l’évêque a demandé aussi que l’on prie pour lui. Ce moment d’une vingtaine de minutes s’est terminé par le chant : « Père, unis-nous tous ! »

Goûter au lieu secret de l’acceptation complète de Dieu

La conférence la plus marquante de la journée a été celle de Johannes Hartl, théologien catholique laïc allemand. Le fondateur de la Maison de prière d’Augsburg, membre du mouvement « Europe Shall be Saved » (L’Europe sera sauvée), a rappelé l’importance du regard que les autres posent sur soi. Que l’on prenne un bébé, un adolescent ou un adulte, tous ont besoin d’être vus et donc d’être acceptés par quelqu’un. Dans le Sermon sur la montagne (Matthieu 6.6), Jésus invite à se retirer pour prier dans sa chambre en secret, l’occasion d’être au bénéfice de l’expérience que Jésus a faite lors de son baptême : être appelé fille ou fils du Dieu vivant. « Nous ne vivons pas pour acquérir de l’amour ou pour arriver à être accepté, mais pour être dans ce lieu secret de la prière où nous pouvons, à l’abri des regards des autres, prendre conscience du regard de complète acceptation que Dieu pose sur nous. »

Une soirée marquée par un appel à la conversion

La soirée a permis à plusieurs centaines de personnes supplémentaires de rejoindre l’Arena. Après un temps de louange, l’évangéliste Jean-Luc Trachsel a adressé un appel à se tourner vers le Christ. Une cinquantaine de personnes ont répondu positivement à cet appel et se sont approchées de la scène. Après une prière de consécration à Jésus-Christ conduite par le président de l’AIMG, elles ont reçu un paquet avec une bible et un cours Alpha d’initiation à la foi chrétienne. La soirée s’est poursuivie par l’intervention de Bill Johnson, tout juste arrivé des Etats-Unis.

Serge Carrel

Suivre la suite de la conférence Présence 2019 en direct sur Facebook. Certaines conférences sont aussi disposnibles sur la page Facebook de l'AIMG.
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

13 novembre

  • «100 témoins» avec Charles-André Geiser (CMI)
  • «Donner sens» avec Camille Kursner (SPPA)

20 novembre

  • «La prévention des abus sexuels dans les Eglises» avec Jacques Poujol (CMI)
  • «Le pain du ciel» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !