×

Message

Failed loading XML...

The Chosen, la série-événement sur Jésus, revient sur les écrans en Suisse romande

Sandrine Roulet, en collaboration avec Isabelle Livet vendredi 03 février 2023

Première série sur la vie et l’œuvre de Jésus, The Chosen a déjà atteint 450 millions de personnes dans le monde. Depuis le 1er février, la deuxième saison est projetée à Aigle, Vevey et Orbe. Comment expliquer l’engouement pour cette série et comment fait-elle évoluer le regard sur le Christ ? Témoignages.

Après l’engouement provoqué par la première saison, la saison 2 de The Chosen arrive sur grand écran en Suisse romande. Le 1er février, deux épisodes ont été projetés au cinéma Rex à Vevey. Les prochains épisodes le seront les 22 février, 15 mars et 5 avril. Les projections débuteront au Cosmopolis d’Aigle le 8 février et se poursuivront à un rythme de toutes les trois semaines. Pareil à Orbe, avec un lancement le 15 février au cinéma Urba.

Un Jésus humain encore plus proche

« Comme la série montre en détail le contexte de son ministère, on comprend mieux l’humanité, les combats et les qualités de Jésus », partage Philippe, enseignant de 50 ans. Il poursuit : « Parallèlement, on est encore plus étonnés par les miracles, et sa divinité est d’autant plus frappante ».


Dynamique octogénaire, Meryl suit la série sur The Chosen App avec beaucoup de joie ; elle prie même pour Dallas Jenkins et toute l’équipe de production. A travers cette série, elle a mieux saisi comment Jésus préparait ses disciples aux événements à venir, comme il le fait dans nos vies à travers un verset, un contact avec quelqu’un etc. «J’ai beaucoup aimé le premier épisode de la saison 2, où Jésus envoie Jacques et Jean labourer le champs d’un Samaritain», confie Meryl. Pour elle, cet exemple illustre l’attention de Jésus pour ceux qu’on regarderait comme insignifiants.

« Mon amour pour Jésus ne cesse de grandir, mais le voir aussi bien interprété m'émeut beaucoup et je me sens encore plus proche de lui », partage également Ann, une mère de famille.

Dépoussiérer la vision du Jésus historique

En novembre dernier, l’Eglise Martin-Luther-King de Lausanne a proposé quatre soirées de « ciné-partage » autour de la saison 1 de The Chosen. Pour Benjamin Corbaz, le pasteur de cette communauté, « cette série moderne montre un Jésus très humain, proche des gens, avec un côté très émouvant où l’esthétique est éminemment présente ».

Le pasteur réformé invite à diffuser largement la série car son point fort est de dépoussiérer certaines visions du «Jésus historique» ; elle dit quelque chose de profondément authentique sur la vraie nature du Christ. Cela dit, The Chosen est-elle adaptée à ceux qui ne connaissent rien à la Bible? Pour Benjamin Corbaz, la réponse est clairement oui : on découvre un Jésus qui se brosse les dents, qui est proche des enfants et de chaque personne.

D’ailleurs, sur le site de The Chosen France, une femme témoigne avoir été rejointe par le Christ à travers le premier épisode et être allée acheter une Bible.

Une stimulation à lire les Evangiles

Pour nos interlocuteurs, The Chosen incite à (re)lire les Evangiles. « Le texte s’enrichit de tout ce qu’on a vu, on a l’impression de connaître davantage les différents personnages » détaille Philippe. « Les leçons données par Jésus aux foules ou à ses disciples s’appliquent à nos vies sans distinction d’âge ou d’origine », souligne Meryl.

En lien avec les textes des épisodes de The Chosen, Benjamin Corbaz a réalisé une série de prédications sur l’Evangile de Jean dans son Eglise. Il relève : « la série comble des trous, et c’est très intéressant de relire les Evangiles en parallèle ».

  • Encadré 1:

    The Chosen en quelques chiffres…

    La série est le fruit d’un financement participatif historique (toujours en cours) s’élevant à près de 30 millions de dollars. La chaîne française C8 a diffusé les deux saisons, respectivement en décembre 2021 et 2022. Selon SAJE Distribution, qui a permis la distribution en France, l’ensemble de la première saison a attiré 5,8 millions de téléspectateurs uniques (en ajoutant les replays, etc.) et la deuxième saison, 3,4 millions (en comptant les replay et rediffusions des premiers épisodes à Noël).

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !