La HET-PRO remet son tout premier Master

vendredi 23 septembre 2022

La Haute école de théologie (HET-PRO), à Saint-Légier, vient de remettre son tout premier Master of Art en théologie appliquée (1). Cinq ans après son ouverture, cette école franchit ainsi une étape importante de son développement.

Le 20 septembre 2022, la Haute école de théologie (HET-PRO), à Saint-Légier, a remis son tout premier Master en théologie à Mathieu Maillefer, pasteur dans l’Eglise évangélique de Châble-Croix (FREE), à Aigle, et coordinateur jeunesse dans la FREE. Ainsi, cinq ans après son ouverture, la HET-PRO atteint l’un de ses principaux objectifs : proposer une formation théologique complète, de niveau universitaire et professionnalisante.

« Cela place notre école là où nous désirions l’amener, souligne le Dr. Michaël Gonin, doyen et professeur à la HET-PRO. Mais nous continuons d’avancer. Et nous sommes très reconnaissants pour tous les acteurs qui ont permis à ce projet d’atteindre ce but : les professeurs, l’équipe d’encadrement, les étudiants, nos partenaires et soutiens, les maîtres de stages, ainsi que les fédérations d’Eglises et les œuvres. »

En été 2022, la HET-PRO a délivré une vingtaine de certificats et diplômes, ainsi que ce premier Master. Elle forme actuellement quelque 80 étudiants, tous cursus confondus. « En majorité, nos étudiants s’arrêtent au bout de trois ans d’études, souligne Michaël Gonin. La culture du master – qui vient après ces trois ans – n’est pas encore très implantée dans le milieu évangélique. Pour faire évoluer cela, nous pensons proposer une formation jusqu’au master, en parallèle avec un stage pastoral, en collaboration avec les fédérations d’Eglises. »

Démarrage d’un processus d’accréditation

La HET-PRO prend pleinement sa place dans le paysage des lieux de formation théologique francophones. Elle hérite du rayonnement de son prédécesseur, l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs, en particulier dans les milieux évangéliques. Elle développe lentement des relations avec certaines facultés de théologie universitaires romandes, notamment au travers de collaborations avec des personnes membres de ces institutions. La HET-PRO a également franchi une étape importante cette année : sa demande auprès de la Conférence universitaire suisse d’entrer dans un processus d’accréditation a été acceptée. « Le processus a donc officiellement commencé et il devrait s’étaler sur dix-huit mois », précise Michaël Gonin. Comme l’était l’Institut biblique Emmaüs avant elle, l’école est aussi au bénéfice d’une accréditation du European Council for Theological Education (2).

La HET-PRO accueille des étudiants qui proviennent à la fois des milieux réformés et évangéliques, et qui retournent souvent dans leurs milieux respectifs après leurs études. Elle collabore avec les Eglises et les œuvres chrétiennes, afin de dispenser de solides connaissances pratiques en plus des savoirs théologiques. « Nous voulons équiper nos étudiants de la bonne manière, souligne Michaël Gonin. C’est-à-dire selon les besoins du terrain. Le travail de Master de Mathieu Maillefer en est l’illustration : consacré à la gouvernance partagée, il est actuellement très utile dans la FREE. »

 

(1) Le titre de « Master » est sous réserve de l’accréditation de l’école par la Confédération. D’ici-là, le titre officiellement décerné est un « diplôme de deuxième cycle en théologie appliquée ».

(2) Anciennement l’Association évangélique européenne d'accréditation (AEEA). En anglais : European Evangelical Accrediting Association (EEAA).

  • Encadré 1:

    Mathieu Maillefer

    Mathieu Maillefer, marié et père de deux enfants, est le premier étudiant de la Haute école de théologie (HET-PRO) à recevoir un diplôme de niveau Master. Intitulé « Gouvernance d’Eglises évangéliques de la FREE en Suisse romande. Etude et application des principes OPALE », son travail de mémoire est donc consacré à la mise en pratique de la gouvernance partagée dans une organisation chrétienne.

    Avant ses études à la HET-PRO, Mathieu Maillefer a étudié la théologie à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs – l’ancêtre de la HET-PRO – et à la Faculté de théologie Jean-Calvin, à Aix-en-Provence. Il explique : « Je connaissais déjà l’école et ses enseignants. Les choses se sont passées naturellement. Lorsque la HET-PRO a démarré, j’ai quitté Aix-en-Provence pour la rejoindre, en bonne partie afin d’étudier à proximité de chez moi. La formation proposée par la HET-PRO, organisée autour de modules interdisciplinaires, a été un plus pour moi qui exerçait déjà un ministère pastoral ». Ces modules de formation interdisciplinaires contribuent à faire de la HET-PRO une véritable école professionnalisante. Celle-ci forme des théologiens, mais aussi des pasteurs et autres personnes de terrain.

    Parmi beaucoup de bonnes choses, Mathieu Maillefer a particulièrement apprécié le module intitulé : « Le pasteur face à la communauté ». Ce module combine théologie, histoire, éthique, mise en pratique, etc. « Ces différentes disciplines se nourrissent mutuellement », explique Mathieu Maillefer. Un autre point fort de la formation est le tutorat de développement personnel. L’école accompagne chaque étudiant dans une réflexion à propos de son appel, de sa vocation et de sa vie personnelle.

    « A l’issue de cette formation, j’ai le sentiment d’avoir une plus grande assise biblique et théologique, constate Mathieu Maillefer. Dans la FREE, les diplômes de niveau Master sont encore peu valorisés. Mais, cela pourrait bien changer. En effet, parmi les jeunes générations qui se préparent à s’engager dans les Eglises, nous trouvons beaucoup d’étudiants avec de fortes exigences intellectuelles. »

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !