Du 11 au 17 octobre, 12 centres déploieront l’action «The Turning» en Suisse romande

Serge Carrel dimanche 11 octobre 2020

Une cinquantaine d’Eglises se mobilisent la semaine prochaine, malgré le Covid, pour témoigner de leur foi à leurs voisins et dans la rue. L’action « The Turning » en est à sa deuxième édition. La mobilisation se met en place autour de « quartiers généraux et secondaires ». Le point avec Christian Kuhn, membre du comité d’organisation,et Micaël Vaney, coordinateur du Turning en Suisse romande.

Genève, Gland, Morges, Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Bienne… comptent parmi les 12 centres qui, pour la deuxième fois après 2019, déploieront l’action d’évangélisation « The Turning », du dimanche 11 au samedi 17 octobre. Lancée par le pasteur baptiste anglais Yinka Oyekan, cette action vise à motiver les chrétiens pour qu’ils se lancent dans « une campagne de récolte de ceux qui ont déjà été touchés par l’amour du Père », comme l’explique Christian Kuhn, directeur du Réseau évangélique suisse (RES) et membre du comité d’organisation.

6 soirées de motivation

Le « Turning » est structuré autour de soirées de motivation qui auront lieu à 20h du dimanche 11 au vendredi 16 octobre. Organisées à l’Eglise évangélique Lazare à Bussigny, le quartier général de l’événement, ces soirées seront diffusées dans chacun des quartiers généraux secondaires, soit intégralement, soit en partie. Lors des deux premières soirées, c’est le pasteur Yinka Oyekan qui apportera un message d’encouragement pour inviter les participants à se mobiliser pour aller soit dans les rues, soit auprès de leurs amis ou de leurs voisins, et témoigner de l’amour de Dieu.

Les participants à ces soirées devront s’inscrire préalablement pour certains lieux, sur place pour d’autres, Covid-19 oblige.

200 personnes toujours suivies

« Les champs sont blancs pour la moisson », commente Christian Kuhn en recourant au langage de Jésus qui parlait de ses contemporains et de leurs attentes par rapport à une présence de Dieu renouvelée dans leur vie. « L’an dernier, environ 700 personnes ont donné leurs coordonnées pour commencer une démarche de réflexion autour de la foi chrétienne. Aujourd’hui, environ 200 personnes sont toujours suivies et ont entamé une démarche de ‘prédiscipulat’. »

Même si cette année, le nombre des « quartiers généraux » secondaires et principaux est passé de 21 à 12, le directeur du RES se réjouit de la nouvelle équipe qui s’est mise en place pour organiser cet événement. « La deuxième édition d’une manifestation rassemble souvent les convaincus. En 2019, nous avons rassemblé beaucoup de personnes curieuses de découvrir la démarche ; cette année nous avons dû réduire la voilure, mais nous nous réjouissons de voir l’impact de cette action dans notre région. »

L’action « The Turning » en Suisse romande est organisée par un comité dont Micaël Vaney est le coordinateur, Philippe Tramaux, Christophe Saez, Sylvette Huguenin et Christian Kuhn les membres.

Serge Carrel

 

Plus d’infos sur « The Turning » Suisse romande.

La page Facebook de «The Turning» Suisse romande

  • Encadré 1:

    Les différents « quartiers généraux » secondaires et principaux du Turning

    Le Turning aura lieu dans 12 endroits différents. Du 11 au 17 septembre à 20h, une soirée de motivation aura lieu à :

    Bienne : Eglise évangélique des Ecluses (FREE), Jacob Stämpfli 3
    Bussigny : Eglise évangélique Lazare (UEER), Vallon 24
    Genève : Eglise évangélique de Réveil (UEER), Jura 4
    Gimel-Pied du Jura : Eglise évangélique de Gimel (FREE), Impasse de l’Oche 4
    Gland : Eglise évangélique Arc-en-ciel (FREE), Vernay 34
    Lausanne : Eglise apostolique EP 24, Provence 24
    Morges : Eglise évangélique L’Oasis (FREE), Uttins 3
    Neuchâtel : Armée du salut, Ecluse 18
    Payerne-Basse Broye : dans différentes Eglises de la région
    Tavannes : Centre évangélique Tavannes, La Combe 10
    Yverdon-les-Bains : Armée du salut, Haldimand 59
     

    Chaque « quartier général » décline ensuite son propre programme avec normalement tous les matins du lundi au vendredi à 9h15 un temps de louange et de prière, avant de partir dans la rue ou d’aller rencontrer les amis avec lesquels les participants ont pris rendez-vous.

    Pour davantage d’informations sur ce qui se passe localement, voir la page suivante du site du « Turning ».

  • Encadré 2:

    Les intervenants des soirées

    Du 11 au 17 octobre à 20h, différents orateurs interviendront dans les soirées de motivation :

    • Dimanche 11 : Yinka Oyekan, pasteur baptiste, fondateur de « The Turning »
    • Lundi 12 : Yinka Oyekan, pasteur baptiste, fondateur de « The Turning »
    • Mardi 13 : Bob Davet, pasteur dans l’Eglise New Life à Morges
    • Mercredi 14 : Neil Townsend, pasteur d’une Eglise au sud d’Oxford
    • Jeudi 15 : Sylvette Huguenin, responsable de l’Armée du Salut en Suisse romande
    • Vendredi 16 : Yinka Oyekan, pasteur baptiste, fondateur de « The Turning »
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !